AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'hôtel a sacrément besoin de PEEVES et de WOUNDED parmi ses résidents !

Partagez | 
 

 Fou à lier ? ft lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ice
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fou à lier ? ft lullaby    Mer 25 Jan - 23:14
Fou à lier ?
Ice en avait marre. De tout et de rien. De tout cette mascarade, et de rien savoir. De rien, puisqu'il n'y a rien pour qu'il s'énerve, vu qu'il n'a plus aucun souvenir, mais de tout cette stupide mort.

Pourquoi je ne me rappelle de rien ?

Il ne sait plus qui il est, on lui a effacé son identité. Il est mort et sa vie lui a totalement était arraché.

Quelle personne étais-je de mon vivant ? Ai-je été bon ? Ou est-ce que j'étais mal ?

Plein de question qui lui bouffe le cerveau. Et il se plante les ongles dans sa chevelure, dans son crâne et il gratte, a sang, comme s'il voulait enlever toutes ses question de son esprit, faire envoler tout ces problème. Ses cheveux corbeau se tâche d'un liquide rougeâtre.

Est-ce que je manque à quelqu'un ? Avais-je des amis ? Une famille ? Des gens pour qui je tenais ? Un frère ? Une sœur ? Des parents ?

Trop de question sans réponse. Il a beau chercher et chercher il ne trouve aucune réponse, pas une toute petite, pas une moindre illusion de début de piste. Il a beau retourner le problème aucun souvenir revient à la surface. Et le peu qu'il a est flou. Il gratte plus fort. Il tape sont front contre on bureau. Il veut faire sortir tout ça, il veut que sa mémoire reviennent.

A-t-on pleuré ma mort ? Quand suis-je mort ? Combien de temps suis-je ici ? Quand sortirais-je d'ici ?

Ça boue, ça brûle. Ses pensée remue, s'agite, tel l'océan dans la tempête. La glace se fend, son visage se crispe. Cette fois il se tire les cheveux. La douleur ne l'atteint pas. Pas celle là. Seul les tourment de son esprit le blesse comme des lame de rasoir, comme si elle voulait laisser leur empreinte au fer rouge.

A quelle âge avais-je quitté le monde des vivants ? A qu'elle époque ? Est-ce que j'étais heureux ? Pourquoi suis-je ici ?

Ça fait mal, il a l'impression d'étouffé, de recevoir des coup de couteau. Ça fait mal partout. Mais surtout au cœur, au poumon et à la tête. Ses poumons son oppressé, entravé. La tête tourne. Il vacille mais reste assis derrière son bureau. Le cœur se comprime, et sa fait mal.

Ai-je seulement vécu ? Où est-ce que je suis qu'un simple fantôme créer de toute pièce ? Est-ce que je serais manipulé ?

Il crie, d'un seul coup de bras en balayette il fait tomber tous ce qui était posé sur le bureau. Il veut tout casser. Y compris lui. Il pousse le bureau a la renverse, qui s'écrase dans un vacarme qu'il n'entend pas. Les bruit semble loin, trop loin. Il se lève et shoot dans son siège.

Pourquoi moi ? Qu'ai-je fait pour mériter ça ? Ai-je voler ? Escroquer ?…. violer ? Ou… Tuer ? Suis-je un criminel ? Est-ce que j'étais violent ? Fou ?

Il abat son poing dans un mur, puis l'autre. Et il continue jusqu’à s'écorcher les mains. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ? Il perd pied, il oublie toute raison, toute contenance. Il veut tout détruire, il veut réduire a néant toute se qui lui appartient. Parce que c'est pas lui. C'est pas a lui tout ça. C'est fondé sur rien, seulement sur du vide, du vent. Parce qu'il ne sait pas qui il est. Il ne sait plus.

Ça fait si mal, trop mal… Pourquoi continuais-je d'exister si je ne peux plus jamais être moi ? Pourquoi je me souvient de rien ?

Et il crie… sans s'entendre. Tout est sourd et muet. Plus de son. Que l'image, comme s'il n'était que spectateur. Et il pleure. Sans sa rendre compte. Il distingue vaguement encore quelques sanglots, sa comprendre qu'ils viennent de lui. Il panique. Il donne des coup n'importe où. Attrape des cadres pour les écraser contre les murs, retourne son lit. Il ne respire presque plus. Il s'étouffe, il vacille, et voit flou. Mais son corps agi seul. Il dévaste. C'est le désastre, la tempête, l'ouragan. Et ça ne s'arrête pas. Il est fou.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 19



Lost Soul
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Dim 29 Jan - 0:54

ft. ...

ft. ...

「 Fou à Lier 」
MessageCe jour-là, je me souviens que je me baladais simplement.
C'était un de ces jours sombres qui vous enferment, vous grisent le moral. Je n'avais pas réussi à voir Soul, j'avais sans doute tourmenté Rhapsody sans le vouloir et je me trouvais désormais dans le couloir menant à ma chambre. Mes petits pas feutrés s'entendaient à peine, dissimulés par le bruit de l'orage qui grondait dehors. Un instant, j'avais fait face à l'une des hautes fenêtres ornant le mur de l'hôtel. Mur pourpre. Vieux ? Ou bien sans âge ?
Avec un air faussement humain j'avais rajusté le châle bleu qui tombait sur mes épaules qu'une petite robe à fleurs peinait à cacher. Je faisais mémère. Une bonne femme à ne pas marier, ni meme toucher. Cela me navrait d'autant plus avec la tempête ronflant à l'extérieur. Un soupir las avait franchi mes lèvres que je trouve si terne et je fus bien vite happé par une réflexion trop vivace.

Un son,brutal et sourd, retentit derrière moi. Confuse, je fis volte-face pour voir si je ne voyais personne mais... Rien. La stupéfaction était totale. De plus je continuais de percevoir ce bruit si déchirant. Quelqu'un frappait donc un mur ?

Avec une timidité certaine j'avais suivi la source du problème. Elle m'avait mené à lui. Un enfant ? Non. Juste un être démuni. J'avais posé mon plus doux regard sur lui avant de poser une de mes mains sur son bras. Au départ, ces gestes agressifs avaient tenté de riposter, de me repousser avec force. Mon regard avait rencontré le sien. J'avais alors murmuré dans un soupire :

-" Stop. Ça suffit ! ...Je sais ce que ça fait."

Il tentait de nouveau de lutter mais il était si perdu que le faire s'asseoir fut chose facile. Doucement, j'avais pris place à ces côtés, je l'avais serré contre moi tout en tentant de le réconforter comme l'aurait fait un parent.

Je ne voulais pas savoir ce qu'y le perturbait tant pour le moment,ni pourquoi il martyrisait ce mur. Il faisait parti de ces âmes sombres et tourmentés... Celles que je souhaite tant aider. Celles qu'il nous faut préserver et sauver.
L'important était de le rassurer, de l'apaiser pour mieux gagner sa confiance et par la suite parler. Le chemin allait être long, ce n'était jamais chose facile mais doucement j'espérais en moi même qu'il pourrait aller de l'avant.

Apres tout.... Nous sommes dans le même bateau n'est ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Dim 29 Jan - 15:58
Fou à lier ?
Et il frappe le mur, mais c'est comme s'il se frappait lui même, parce qu'au fond le mur s'en fou, et lui se dégrade les mains. Il veut faire couler le sang, pour évacuer tout sa folie, où peut être pour s'oublier lui. Pour se punir lui même de ne rien se souvenir… parce que ça le hante, ça le bouffe de l'intérieur, et y a toujours plus de question, et toujours pas de réponse. Et le poids a porter ne fait qu'augmenter mais lui il ne devient pas plus fort, alors il plie, et un jour il casseras. Et aujourd'hui il fissure et ne se contrôle plus. Et le pauvre mur qui n'a pourtant rien fait se prend son assaut de fureur. Même les larmes qui brouille sa vue ne l'arrête pas, et la douleur est encore trop faible pour le faire revenir a lui. Et il a l'air misérable de loin à s'énerver sans raison apparente, seul dans sa chambre. Mais lui a pas demander à être la…. Il veut être vivant… et s'il est mort il voudrait plutôt qu'on le fasse dormir éternellement. Et s'ils veulent le garder ici, qu'on lui rende au moins ses souvenirs. Qu'on lui rende son identité.

Tellement perdu dans sa folie, il n'entend pas les pas dans les couloirs, il ne les entend pas pénétré dans sa chambre, il ne voit pas la jeune fille en robe qui le découvre dans sa folie. Il ne l'entend pas venir à ces coté, il ne la remarque pas, il ne voit rien, et ses oreille ne capte que le bruit de ses points, comme un lointain son irréel. Alors il fut surpris quand il mains se posa sur son bras… sauf que c'était pas le moment de l'approcher. En temps normal, il serait rester, neutre, froid Et lui aurait demandé se qu'elle lui voulait. Sauf qu'il n'est pas comme d'habitude. Alors il riposte violemment essayant de la renvoyer d'où elle vient. Mais ses yeux crois les siens et elle lui chuchote une phrase pour le calmer. Mais il se remets a lutter en vain, il fini par la laisser l'asseoir contre le mur. Elle s'installe a coté. Puis étonnement il se retrouve dans ses bras, depuis qu'il étai ici, c'était la premier fois qu'il se retrouvait aussi proche de quelqu'un, lui qui s'évertuer a faire fuir tout le monde.

Ice pleure, et ne se débat plus. Il laisse sa respiration et son rythme cardiaque revenir a des rythme plus normal. Il laisse juste les sanglot se faire entendre. Minable. Désemparer. Perdu. Il était un garçon instable. Et pour une première rencontrer avec la jeune fille c'était pas vraiment dans le meilleur des cas. Mais au bout de quelque minutes, il se calme, il renifle juste, sa respiration saccade encore un peu. Tête baissé, il regarde le sol.

« -Pardon pour se vacarme. »

il avait du réveiller tout l'étage avec tout ce bruit, et peut être qu'elle venait parce qu'il avait dérangé. Alors il s'excuse même si au fond ça ne changeras rien.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Forget

Revenir en haut Aller en bas
Lullaby
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 19



Lost Soul
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Dim 5 Fév - 17:46

ft. ...

ft. ...

「 Fou à Lier 」


- Non, ne t'en fais pas. De toute façon je ne dormais pas....

Je me souviens de mon arrivée. Du fait que j'étais perdu et que moi aussi j'étais en quête de réponses. Mon esprit dérive sur mon isolement des premiers jours. J'avais été si sombre, si morose que j'avais terrifié toutes les personnes ayant tenté de m'approcher. Sauf une. Ce mec bien bâti, au visage plus que désirable, se baladant toujours avec une bouteille d'alcool. Soul m'avait sorti de mon état végétatif que je qualifierai de dangereux. Tout en me remémorant les débuts de cette relation j'arrive à la conclusion qu'un soutien au petit nouveau était plus que nécessaire.
Je pose alors sur lui un regard compatissant avant de démarrer un long monologue.

- Tu sais quand on arrive ici on est tous perdu. On ne sait plus qui on est, d'où on vient, ni ou on va. Ça fait mal de ne pas se souvenir mais peu à peu, tu t'y feras. Ta mémoire elle reviendra quand ça sera nécessaire. Ne baisses pas les bras, ne t'oppresses pas avec ça. Tu viens à peine d'arriver. T'autodetruire et te tourmenter ne sont pas les bonnes solutions.

Avec tendresse, je pose ma main sur la joue de l'enfant que je tiens près de moi. On dirait un chiot dépourvu de repères.

- C'est facile à dire mais tu verras, ici on s'entraide. L'important c'est d'aller de l'avant ! Tu n'es pas seul.

Je lui souris de façon complice.

- Enchanté. Je m'appelle Lullaby et je suis celle qui réconforte tout le monde ici !

Au fond c'est mon rôle d'aider. Je suis faite pour ca.
Allez sèche tes larmes. Ça ira bien mieux après... Le temps ca guérit tout.
div>
Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Mer 15 Fév - 21:11
Fou à lier ?
Il ne semble pas l'avoir réveiller et au fond ça le soulage, mais il sait qu'il a du réveiller ses voisins avec tout ce qui a voler contre ses murs maintenant ravagé par les coups. Ses mains le brûlait maintenant que la colère passait, l'adrénaline qui anesthésier la douleur de ses coups s'évacuer et laisser place au mal qu'il c'est fait. Il renifle et regarde le sol, n'osant pas croiser ceux de la jeune fille qui était venue l'aider alors qu'elle aurait pu passer son chemin et laissait le fou finir de se détruire. Elle aurait pu avoir peur. Mais non elle c'était approcher de lui et ses points menaçant. Et il n'oser pas assumer sa folie devant elle.

Elle lui explique que son sentiment d'abandon, de ne plus savoir qui il est, où il est, ce qu'il fait là était normal, que ça arrive a tout le monde, et que avec le temps tout reviendras, et qu'il ne sert a rien de s'autodétruire. Et sa mains se pose sur sa joue froide. A moins qu'elle soit chaude de sa folie… il ne sais plus… il est encore perdu…

je ne veux pas attendre, je veux savoir maintenant, je veux pas être comme tout le monde… pourquoi moi ?

Une autre monté de larme afflux, il essaye de les contenir, il y arrive avec peine.

« - Combien de temps ? Combien de temps il faut attendre pour savoir qui ont est ?… on est… mort ? »

il se mord la lèvre et renifle. Il la regarde vraiment pour la première fois. Elle lui dit qu'il n'est pas seul, qu'on l'aideras et que tout le monde s'entraide…

Et si… je préfère me débrouillé tout seul… on est jamais mieux servi que par soit même… n'est-ce pas ?

Elle s'appelle Lullaby… c'est ce qu'elle vient de lui annoncer… jolie nom… mais il doute que ça soit son nom de sa vie avant sa mort… et elle semble la depuis assez longtemps… sans se rappeler de son nom… combien de temps mettaient-ils a se souvenir de leur souvenir ?

« - Moi c'est Ice… »

il renifle et d'un revers de manche essuie ses yeux rouge.  
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Forget

Revenir en haut Aller en bas
Lullaby
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 19



Lost Soul
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Mer 22 Fév - 1:20
Je sens bien sa détresse. Ce déchirement qui vous lacère la poitrine avec la cruauté d'un couteau de boucher. Je ne le connais que trop bien, moi aussi je suis passée par la. Moi aussi ca a été dur.
D'une main je caresse ces cheveux d'ébène avant de lui sourire doucement. Ces mots sont si fragiles, si enfantins que le voilà démunie face à lui.

Combien de temps ? Combien de temps hein.... Eh bien

À vrai dire je ne sais plus depuis combien de temps je suis ici, ni le chemin que J'ai parcouru au final mais ca je ne veux pas lui dire. Je ne suis pas là pour l'inquièter ou même l'enfoncer dans cette abîmé noire qu'est la tristesse. On pourrait penser que de se sentir mort est un soulagement mais au final c'est une spirale sans fin qui détruit peu à peu tout ce que vous avez, tout en ce que vous croyez et beaucoup d'autres choses. J'ai vu tant de gens se détruire que je ne peux rester sans rien faire. Alors je vais lui apprendre à se battre, à faire face à cette réalité pour aller de l'avant.

- Écoutes moi, écoutes moi bien. Lorsque je suis arrivée ici j'étais aussi perdue que toi. J'avais besoin de réponses et je les cherchais avec ferveur, crois moi. Le temps a passé. J'ai beaucoup appris, cette nouvelle vie c'est une nouvelle opportunité pour nous ici. Tes souvenirs tu les retrouveras en t'ouvrant aux autres, en partageant avec eux.

J'ai l'air niaise hein ? Ben oui, mais il faut bien l'aider. Ces grands yeux noirs me regardent emplis de toute la tristesse du monde. Cette moué de chiot égaré n'en est que plus adorable et je refuse de le laisser comme ça.

- Oui, on est mort. Tu ne pourras rien y changer mais il faut que tu affrontes tes peurs et c'est comme ça que tu retrouveras ta mémoire. Je suis sûre que ça se fera très vite. Tout ira bien je te le promets.

Mensonge. Oui je mens parfois mais c'est pour la bonne cause. Cette pauvre âme a besoin d'aide et la laisser se perdre dans les méandres du soucis serait indigne de moi. Je ne suis pas faite pour laisser les gens dans leurs coins. Non, moi j'aime parler, transmettre.

Je le regarde essuyer ces yeux rouges de pleurs. De nouveau je viens caresser son cuir chevelu comme l'aurais fait un mère.

- Tu auras rapidement des réponses à tes questions. Il te suffit d'être attentif et non de te détruire. Et tu veux savoir un secret ?

Je marque une pause pour accentuer le suspens.

- Moi, je m'appelle Hae Joon.
Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Ven 14 Avr - 12:25
Fou à lier ?
Il est mort… mais depuis combien de temps ? Il retrouveras la mémoire…. Mais dans combien de temps ? Il vivra pour toujours ici…. Est-ce long l'éternité ? Où peut-être qu'il y a une fin… dans très longtemps… trop de question pour peu de réponse… et le glaçon n'a pas la patience comme vertu. Il ne sait pas s'il était comme ça de son vivant, mais patient n'est pas dans son vocabulaire. Il voudrait avoir tout maintenant tout de suite, au moment même où il le demande. Mais ce n'est pas lui qui décide… qui décide ? Il n'en sait rien non plus… il ne sait même pas qui tire les ficelles de cette énorme casse-tête. Il tourne en rond dans sa chambre tout les jours comme un lion en cage, parce qu'il veut savoir qui il est. Qui il a était. Pour savoir qui il seras. Il est solitaire et asocial, il ne sort pas de son être glacé, à part quand il devient fou, mais là il vaut mieux pour tout le monde qu'il soit seul dans ces moments, pour qu'il ne puisse blesser que lui-même.

« - Je n'aime pas parler aux gens… »

Enfin, le moins possible. Il préfère rester dans le noir qu'offre sa chambre, ou alors traîner seul dans les lieux de vie comme la bibliothèque où le hall. Parfois il sort dans le parc pour s'allonger dans l'herbe fraîche, mais toujours seul. Terriblement seul. Mais apparemment il va falloir communiquer… ça ne lui va pas mais il va tout de même essayer, tout du moins un minimum…. En espérant que ça se fasse rapidement.

« - Je préférerais être vivant… enfin la mort à l'air aussi compliquer que la vie. »

il soupir et laisse tomber sa tête sur l'épaule de la jeune fille. Il est déjà fatigué de tout ça, mais il peut pas vivre normalement s'il ne sait pas ce qu'il était… s'il avait été un monstre ? S'il avait été un assassin ? Il a peur de ça… d'avoir n'était qu'un monstre toute sa vie… et même mort ça voudrait dire qu'il est un monstre. Comment est-il mort ? Gardait-il leurs corps qu'on avait à notre mort ? Si c'est le cas… il serais mort bien jeune…

il lève la tête vers la jeune fille… Hae Joon… donc ça revient vraiment ? Lui aussi connaîtra son nom un jour ? Il saura ce qu'à était sa vie ? Un léger se laisse dessiner sur son visage.

« - C'est jolie… » 
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Forget

Revenir en haut Aller en bas
Flashback
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 03/08/2016



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Mar 18 Avr - 1:02
Flashback Ice ::
 

Flashback Lullaby : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lullaby
avatar
Messages : 223
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 19



Lost Soul
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Jeu 22 Juin - 19:13

ft. ...

ft. ...

「 Fou à Lier 」

J’esquisse un sourire en l’entendant grommeler qu’il n’aime parler à personne. Ma main continue son chemin entre ses mèches d’ébènes tandis que je tâche de me faire encore plus bienveillante. Non, je sens bien que cette perspective ne l’enchante guère mais ma voix me devance.

- Tu sais personne n’aimerait parler dans ces situations. Tu n’es pas le premier ni le dernier à réagir de la sorte mais c’est en interagissant avec les autres qu’on se reconstruit.

Mon regarde s’attarde sur lui avec douceur. Non, personne n’aimerait parler après avoir appris qu’il est mort. Personne ne s’ouvrirait à l’autre. Pourtant nous sommes dans cet hôtel avec cette étrange communauté que l’on découvre, que l’on expérimente peu à peu. Au fond je me dis que ce n’est pas pour rien que nous soyons ici, il y a forcément quelque chose qui a du sens là-dedans. J’inspire profondément en réfléchissant mais bien vite mon compagnon parle à nouveau.
Un petite rire mutin m’échappe rapidement.

- Ben ici tu sais… c’est comme une vie normale mais sans les repères basiques comme : la famille, le nom etc. Tu t’y feras ! on s’y fait tous... Enfin presque.

Mais soudain il semble ailleurs et me regarde avec un demi-sourire des plus attendrissant. Il complimente mon nom et je ne peux retenir mes joues de rosirent devant cette délicate attention.

- Merci… je suis contente de le connaître maintenant. Je suis ici depuis pas mal du temps mais les pièces du puzzle se mettent en marchent !

J’inspire joyeusement en le regardant tendrement. Ma tête me fait un peu mal tandis que quelques images s’y glissent. Je n’ai pas le temps d’y accorder plus d’importance puisque tout ceci disparaît déjà.

- Allez ! Viens dans ma chambre j’ai fait du chocolat chaud.

J'attrape sa main en souriant posément.

div>

Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    Ven 7 Juil - 20:49
Fou à lier ?
IIl hausse les épaules, la laissant farfouiller dans ses cheveux sombre, les yeux perdu dans le vide, calmé d'une de ses crises passagère. Il soupire en sachant qu'il faut parler à des gens. Il n'aime pas parler. Il n'aime pas les autres. Il aime le noir, il aime être seul et aime surtout le silence. C'est calme et c'est pas des bruits qui s'ajoute à ses réflexions. Il préfère rester seul avec lui même, à démêler les mystère qu'il y a autour de sa vie, de sa mort et de l'au-delà.

« - J'aime pas le autres. Les gens m'énervent. Ça fait mal à la tête… enfin pas toi hein... »

Et au cœur. Parce qu'au fond, n'importe qui aurait pu être important dans sa vie, n'importe qui aurait pu avoir des rancœurs envers lui. N'importe qui aurait pu être quelqu'un détesté par le jeune homme. Et s'il s'en souvient, il ne pourra pas faire semblant. Il ne sera ps hypocrite. Et ça changerais forcément quelque chose avec cette personne. Alors, il vaut mieux ne pas s'encombrer de relation qui pourrait blesser. Garder ses distances et vivre seul, sans attache. Il hausse encore les épaules.

« - J'aurais préféré dormir d'un repos éternel. »

A quoi bon continuer quand on ne sait même plus ce qui lui a permis de vivre, sans les gens avec lequel il a grandi, qu'il a appris la vie. Il se sent plus seul sans eux, sans ses gens s'il y avait des gens, que quand il est physiquement seul dans sa chambre. C'est à ce moment qu'il se souvient un peu. D'un jour de neige, d'un lapin et d'un garçon plus grand que lui. De deux adulte. Puis plus rien. Fermant les yeux, il dit rien, écoute quelques instant.

« - J'espère aussi me rappeler assez vite... »

elle propose d'aller boire un chocolat chaud, il est content qu'elle ne propose pas un café, boisson qu'il n'aime pas par son amertume. Il acquiesce et se lève.

« - Oui… si ça te dérange pas. »

il serre sa main et l'aide à se lever.  
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Forget

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fou à lier ? ft lullaby    
Revenir en haut Aller en bas
 
Fou à lier ? ft lullaby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lier les images ou integrer les images - Heredis 12
» La famille Bélier
» BÉLIER (RHM)
» Lier 2 pierres entre elles
» Le jeu dit " COUCOU" = Quoi ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Central Wing :: Chambres 1 à 100-
Sauter vers: