AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'hôtel a sacrément besoin de PEEVES et de WOUNDED parmi ses résidents !

Partagez | 
 

 Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Angel
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon lit ou dans celui de quelqu'un



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Lun 10 Avr - 2:35

Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862


Ft Kinky




Je suis allongé sur l'herbe en train de manger des dragibus comme un gamin. Comme il y a du soleil, j'ai mis mes lunettes de soleil, ce qui me permet aussi de mater les gens discrètement. Je m'amuse à arracher machinalement l'herbe et je le jette un peu plus loin. Je tourne ma tête et je vois des gamins jouer, en retournant ma tête de l'autre côté, je vois une jeune fille venir vers ma direction et je souris en coin. Elle a l'air mignonne comme un cœur, bien qu'un peu innocente à mon goût en apparence... je me demande si elle est toujours vierge. Après tout, j'en ai connu des nanas qui avaient l'air innocente, mais qui étaient des vraies chaudes au lit. Je me reprends et m'assoit en faisant mine de regarder mon portable lorsqu'elle puis je décide de continuer à manger mes bonbons. Par chance, elle s'assoit pas loin de moi, je me lève, car j'ai mal au cul et je remets comme il faut mon pantalon et mon t-shirt, je fais quelques pas et je m'arrête devant elle, un petit sourire aux lèvres.

Bonjour, je peux m’asseoir ?

Je n'attends pas sa réponse et je m'assois avant de me replonger dans mes bonbons. Aujourd'hui, je ne suis pas ici pour draguer, mais juste pour profiter du soleil et de la chaleur. Bien sûr, si cette demoiselle est dérangée par ma présence, je lui rappellerai que les bancs sont à tout le monde et qu'il n'est pas au nom de sa petite personne. Je veux bien être gentil, mais il y a des limites quand même. Tant qu'elle ne parle pas, je ne peux pas savoir, comment réagir et faire avec elle, mais bon, ce n'est pas grave. Je plonge de nouveau ma main dans mon paquet de bonbons puis je le lui tends gentiment.

On m'appelle Angel, j'ignore comment je m'appelle et toi ? Sers-toi des bonbons, il n'y a rien de bizarre dedans juste des dragibus...

Je souris pour l'encourager à parler, car je remarque qu'elle a l'air intimidé ou alors juste nerveuse, comme j'ignore ce qu'elle ressent, je préfère y aller doucement.

Code by Joy

_________________


ANGEL

codage par LaxBilly


Revenir en haut Aller en bas
Kinky
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 18/12/2016



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Lun 10 Avr - 21:53


Les Bonbons créateurs de rencontres depuis 1862
FT. Angel

Je ne suis pas du genre à craindre les gens mais ce qui me dérange le plus ce sont leurs regards, ce qu'ils pensent et bien sûr la façon dont ils agissent. Pour la plus part je ne les comprends pas... Sauf Psycho. Faut dire que lui il est sacrément gratiné pourtant je fais avec. Mon petit chat comme je l'appelle...
Bref ! Ce matin je m'étais pressé de sortir car le temps était si rayonnant que je ne pouvais pas rester en intérieur. J’avais donc couru après mon protecteur, celui-ci bien trop inspiré par ces lectures sordides avaient refusés de me suivre et je me retrouvais seule dans le parc.
Abandonnée, je m’installe piteusement dans mon coin lorsqu’un inconnu vient me déranger. Je l’inspecte de haut en bas avant de le regarde s’assoir sans attendre ma réponse. Il est fin, propre sur lui, son attitude est presque nonchalante avec un aspect charmeur.
Oui, assis toi si tu veux. Dis-je en mon fort intérieur alors que mon regard le suivait dans sa descente vers le banc.
Il a commencé à parler en se présentant de la plus simple des façons. Jusqu’ici je n’avais nullement le souvenir de l’avoir croiser cet Angel ? Je l’observe donc avec curiosité avant de finalement plonger la main dans le paquets de sucreries qu’il m’a si gentiment tendu. J’aime bien trop ça pour résister. Tout en me délectant de ces petites merveilles colorés je m’applique à répondre à sa question en le détaillant du regard.

- J-j-je m’appelle Kinky. Salut.

Je bégaye car je ne sais si je peux lui faire confiance pour le moment, mon naturel craintif revient au galop à chaque fois. Je n’y peux rien. Tout mon corps parle pour moi, mes membres gigotent nerveusement et ma gorge s’assèche douloureusement. Tandis que mon regarde se promène sur les bambins vagabondant dans le parc, j’écoute nos mâchoires respectives broyés les bonbons.

- C’est t-tr-trop bon pas v-vrai ?

Ce n’est pas mon fort de parler c’est vrai, ceci dit ma bonne humeur latente de cette belle matinée m’encourage à aller vers lui. Vers ce jeune homme que je ne connais pas.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Angel
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon lit ou dans celui de quelqu'un



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Jeu 13 Avr - 18:30

Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862


Ft Kinky




Je garde une certaine distance pour ne pas la brusquer. Après tout, je ne suis pas ici pour ça, mais pour profiter du soleil. Je garde un moment le silence, histoire de ne pas paraître trop lourd après m'être présenté puis elle fait de même. Je ne me souviens pas de l'avoir rencontré un jour, bien que j'aie une mémoire assez sélective, surtout en ce qui concerne mes plans culs, mais son air innocent me touche et alors là, impossible de l'oublier. Je ne me souviens pas de l'avoir rencontré un jour, bien que j'aie une mémoire assez sélective, surtout en ce qui concerne mes plans culs, mais son air innocent me touche et alors là, impossible de l'oublier. Elle se présente à son tour tout en bégayant et je souris attendris. C'est vrai que de base, c'est agaçant, mais je vois que c'est sa timidité qui lui fait ça donc je ne dis rien, je mange juste mes dragibus. Je regarde les gens en attendant qu'elle se calme puis je la regarde de nouveau alors qu'elle pioche dans mon paquet de bonbons.

Enchanté Kinky !

Je la regarde manger les dragibus, on dirait une petite fille ce qui m'arrache un sourire en coin. Ouais, elle, je veux la connaître, mais pas pour l'avoir dans mon lit. Je remarque qu'elle gigote nerveusement ? Peut-être, craintive, c'est sûr. Qu'est-ce qui peut bien la rendre comme ça ? Pas moi, j'espère, sinon je serai vexé. Je bascule ma tête en arrière tranquillement, profitant du calme puis, sans prévenir, elle reprend la parole, m'arrachant de nouveau un sourire.

Oh oui, en plus tu sais quoi ? Ce sont mes bonbons préférés, surtout les noirs et toi ?

Je lui lance un regard rassurant, sans pour autant la forcer à me répondre ou à faire quoi que ce soit. Je lui tends de nouveau le paquet pour l'encourager à piocher parmi les billes colorées tout en prenant une poignet dans le sachet.


Code by Joy

_________________


ANGEL

codage par LaxBilly


Revenir en haut Aller en bas
Kinky
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 18/12/2016



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Dim 16 Avr - 22:36


Les Bonbons créateurs de rencontres depuis 1862
FT. Angel

Il aime les dragibus noir ? Je le dévisage en faisant la moue puis m'éloigne un peu. Il m'en faut peu pour que je prenne de la distance et ce motif est tout à fait légitime, du moins selon ma logique. Pourtant il me sourit d'une manière délicate, ça me met un peu de baume au coeur et tandis que je plonge ma main dans le paquet à nouveau j'esquisse un demi-sourire.

- J-je préfère les bleus. L-l-les noirs j'aime p-pas du tout.

Arrêtes de bégayer enfin ! Agis comme une jeune femme normale et parle lui ! Il ne va pas te manger voyons !
J'ai beau me sermonner j'avale ma salive difficilement en avalant un nouveau bonbon. Le sucre me calme soudainement alors que je me sens déjà me liquéfier. Que ce soit Night ou Psycho, j'ai appris à gérer la situation mais face à un inconnu je pers toute crédibilité. Confuse, les joues rouges, je me renferme un peu sur moi-même. J'ai pitié de moi. j'ai honte d'avoir si peur pour si peu.

- D-désolé.

Voilà que je m'excuse. J'ai vraisemblablement trois ans. C'est pitoyable. Je lève des yeux noyés de larmes vers le dénommé Angel en tremblant.

- J-j'ai du mal avec les... mecs.

D'un revers de main j'essaie de balayer les larmes qui manquent de couler. Il serait temps de me reprendre non ? Je souffle et regarde autour de nous. Soutenir son regard m'est insupportable, tout me semble si confus, si flou.
J'ai envie de relancer la conversation mais lorsque ma bouche s'ouvre je la referme aussitôt. Il me faut pourtant me forcer pour avancer, au moins lui montrer que le problème ne vint vraiment pas de lui et qu'il m'a l'air sympa. Même si je ne l'ai jamais croisé dans l'hôtel jusqu'à aujourd'hui il a l'air d'être ici depuis aussi longtemps que moi.
Je me tourne vers lui en bredouillant.

- D-dis... Tu es ici depuis longtemps ?


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Flashback
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 03/08/2016



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Dim 16 Avr - 22:48
Flashback Angel : :
 

Flashback Kinky : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Angel
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon lit ou dans celui de quelqu'un



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Ven 21 Avr - 1:34

Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862


Ft Kinky




Hum... Qu'est-ce que j'ai dit de mal ? Elle ne me dévisage pas juste pour mon dragibus si ? En tout cas, elle vient de faire ma moue et s'éloigne. En tout cas, je garde le sourire, ce n'est pas ce genre de réaction qui me fait fuir. Je lui tends toujours le paquet et elle en pioche en souriant doucement pendant qu'elle me dit ses préférés. En tout cas, je ne peux qu'admirer ses efforts pour parler malgré sa timidité.

Pas mal oui, j'aime aussi les roses et les jaunes... Mais bon, je les aime tous...

Je ris doucement quand soudain, comme pour l'autre jour, un souvenir me revient sans le vouloir. Et comme la dernière fois, c'est un doux souvenir, ouais là, j'en suis presque sûr, je me souviens de la douce odeur du savoir... Cette douce personne qui me lavait enfant... Je l'entends encore sa douce et merveilleuse voix... Je souris tendrement en y repensant, puis je secoue la tête en raclant ma gorge pour me reprendre.

Excuse moi, je ne veux pas te faire de mal, je ne bougerais pas d'accord ?

Je souris toujours lorsque je la vois pleurer, me laissant comme un con. Qu'est-ce que je devrais faire ? Elle a peur des mecs... Et j'en suis un ! Je ne peux pas la prendre dans mes bras afin de la rassurer... Mon dieu qu'est-ce que je peux faire ? Je soupire de frustration puis je plonge ma main dans ma poche pour sortir un mouchoir et je le pose délicatement à ses côtés, pour ne pas la brusquer. Je la laisse pleurer un moment, après tout, il paraît que ça fait du bien de pleurer de temps en temps non ? Et j'ai l'impression qu'elle voulait pleurer depuis un moment.

Calme-toi, je ne te ferais rien, prends le mouchoir...

Je grimace, me trouvant juste débile de dire ça, mais je ne peux rien faire de plus. En même temps, je remarque qu'elle essaie de se reprendre alors je laisse respirer et se reprendre. Je lui lance un regard encourageant, afin qu'elle puisse voir que je suis de son côté et que je ne veux pas lui faire de mal. Est-ce qu'elle est ici depuis plus longtemps que moi ? Je l'ignore, je ne l'ai jamais croisé encore.

Je suis arrivé depuis quelques jours maintenant... Et toi ?



Code by Joy

_________________


ANGEL

codage par LaxBilly


Revenir en haut Aller en bas
Kinky
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 18/12/2016



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   Mar 6 Juin - 17:46


Les Bonbons créateurs de rencontres depuis 1862
FT. Angel

Il est si gentil que je ne tarde pas à retrouver mon calme. Son geste quelques peu confus pour le mouchoir c'est adorable, sans oublier ce regard compatissant qu'il m'a adressé. Je me saisis du bout de tissus et esquisse un sourire en essuyant mes larmes rapidement. Il n'a pas l'air méchant ça c'est sûr... Je dirais même qu'il a un oeil délicat. Tandis qu'il répond à ma question, je le dévisage en repiochant dans le paquet de bonbons toujours béant.

Il est donc arrivé il y a peu. J'affiche un petit air circonspect en réfléchissant. C'était donc pour ça que je ne l'avais jamais vu. J'affiche une moue affaissée en tentant de me dépêtrer de tout ceci avant de me tourner vers lui, non sans crainte.
Mon épiderme se dresse et alors que je fais taire cette peur grandissante je tente de me faire sympathique.

- Ca a du te faire un choc.. En tout cas bienvenu. Tu as déjà parler à des gens à part les personnes de l'accueil... ?

Finalement discuter me fait du bien et je me laisse porter par le cours des choses avec une joie discrète. Parler à un garçon demeure de l'exploit pour moi ! Même si Psychotic est une exception non-négligeable. Je croise à nouveau le regard de mon interlocuteur. L'espace d'un instant j'ai follement envie de soutenir ces prunelles sombres, néanmoins la lâcheté n'est jamais très loin et je me détourne vite de lui.

- Tu verras... Y a de tout à l'hotel. Plein de gens. Normaux ou bizarres. C'est un mini chez nous... enfin...

Ma bouche expire péniblement. Ouais... Se forcer à parler parfois c'est pas toujours bon.
C'est vrai que je ne compte plus les jours que j'ai passé sous ce toit grinçant. Ici, j'ai l'impression que c'est un refuge qu'on soit bon ou mauvais.

L'air totalement blasé je dévisage Angel. Lui aussi à l'air pensif. Je me rapproche un peu, il n'est pas dangereux ça c'est sur. On  dirait plutôt un de ces gars bienveillant que j'ai croisé de loin dans les couloirs... Tout en me mordillant la lèvre je lui tend la main.

- J'espère que tu te plairas parmi nous.

Ma paume est moite, tendue. Au moins... elle aussi elle tente d'être sociable.





Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862   
Revenir en haut Aller en bas
 
Les bonbons, créateurs de rencontre depuis 1862
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001
» Les bonbons perturbent les enfants
» Une expression entendue dans ma famille depuis des lustres.
» Un homme disparu depuis 27 ans,retrouvé au fond d’une cheminée
» Commandes d'arbres depuis Heredis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Outside :: Parc-
Sauter vers: