AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'hôtel a sacrément besoin de PEEVES et de WOUNDED parmi ses résidents !

Partagez | 
 

 Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bad
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 11/06/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice   Mar 13 Juin - 22:06
ft.
Ice
« Un, deux, trois voire même cinq bandage »
Tu saignes encore clampin...
Ah on l'air fin tiens ! Lui se tient la joue péniblement et moi l'arcade sourcilière. L’infirmière nous regarde, nous sermonne fermement et pour cause ce n'est pas la première fois qu'on débarque ici après une altercation musclée dans les couloirs. La petite dame ronde finit par s'éloigner en sifflant entre ses dents d'énervement; je crois qu'on l'a gonflé pour la journée. Ce n'est pas pour me déplaire ! J'affiche un petit sourire satisfait en la voyant disparaître derrière les portes battantes de l'infirmerie.
D'un rapide coup d'oeil j'inspecte la pièce où nous sommes. Blanche, sobre, meublée de lits et d'armoire bourrés de médocs. Ouais, un coin pour les malades quoi. Tandis que mon regard vagabonde dans la pièce je jette de légers regards discrets en direction de l'homme que j'ai amoché.
Ice a vraiment l'air furieux; faut croire que sa mâchoire le fait encore souffrir. L'espace d'un instant un remord se fait sentir dans ma poitrine mais il s'envole bien vite pour ne plus revenir. Alors, oui ! Oui, je l'ai cherché en le traitant de petit "glaçounet" je cite... Il me semble même que je l'ai traité de "icette" juste pour le taquiner... Finalement ça avait fini en plein pugilat au beau milieu du couloir. Moi qui voulais juste lui dire bonjour !
Ceci dit bien que j'ai la technique de box thaï et une force plutôt pas mal pour une nana, Ice a de la stature et de la musculature. La rencontre avait donc été on ne peut plus costaud. Je crois même que ça a fait flippé plusieurs résidents.

J'affiche un air presque pensif en baladant ma main sur mon sourcil, le sang colle désormais à ma peau et il s'assèche d'une façon que je qualifierais d'hideuse. C'qui est cool d'être un mort c'est que tu récupères vite, que ton corps s'en fou des règles scientifiques basiques. Et puis zut  ! C'est ça de se battre parfois !

Je me tourne finalement vers mon adversaire et lui tend ma paume avec un air malicieux.

- C'était chouette ! Mes respects !

Il sait pertinemment que tout ceci ce n'est pas méchant. Au fond on se défoule comme des enfants pour passer de bons moment; on ne pense jamais vraiment à mal. On échange un regard presque complice mais il demeure toujours aussi froid... Comme à son habitude le coco.

- Sans rancune ?

 
Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice   Jeu 15 Juin - 16:25
Un,
deux, trois voire même cinq bandage
Encore une fois, elle l'avait cherché. Elle avait fini par le trouver. Glacounet, Icette. Il n'aimait pas les surnoms. Ice savait qu'elle le faisait exprès. Elle sait que ça le fout en rogne. D'ordinaire il laissait passer et s'en allait rapidement pour faussait compagnie à la personne qui lui à fait affront, laissant sa susceptibilité de côté. Mais pas avec elle. À chaque fois c'était comme ça. Elle taquinait, il répondait au quart de tour avec une pique et la plupart de temps ça partait en baston. Et les deux ce défendaient fort bien qu'au final, ils finissaient tout les deux à l'infirmerie avec différentes blessures plus ou moins grave. Aujourd'hui ne fit pas exception. Il faut dire qu'ils ne peuvent plus mourir vu qu'ils le sont déjà depuis quelques temps maintenant, alors quand ils se battaient tels des grands gladiateurs romains, ils pouvaient se défouler, sans retenir ses coups. Après, une plaie est rapidement cicatrisé, le sang perdu est rapidement récupéré, les os abîmé sont intact en quelques jours. Alors, même s'ils se battaient avec vraiment l'envie de mettre en morceau l'autre à cause d'une haine ou d'un énervement, il ne ferait que se faire mal pour ne plus bougé pendant quelques jours tout au plus. Alors, il ne fallait pas s'affoler, ils s'étaient juste défoulé un peu, ils en avaient sûrement besoin pour tout lâcher.

Mais évidemment, on lui fait la moral comme à un gamin de cinq ans. À tout les deux. Cette bonne femme un peu bouffis leur faisait un monologue sur le fait qu'il ne fallait pas ce battre, mais Ice s'en battait littéralement les machins qui fait de lui un homme (pour rester poli), elle leurs avait déjà rabâché cela la fois d'avant et celle d'avant encore. Alors, il restait assis sur le lit trop blanc de l'hôpital, se tenant sa mâchoire douloureuse, le visage impassible attendant que les remontrances finissent. Vraiment à trop parler l'infirmière lui donnait mal à la tête et il lui aurait presque mis son point dans la figure pour qu'elle ne prononce plus un mots sortant de sa bouche.

Alors, quand elle s'en va, il sauterait bien de joie s'il était capable de démontrer une émotion quelconque. Il lâche seulement un soupire satisfait pour montrer que c'est une délivrance pour sa pauvre tête qui en avait marre de tout ces blablas inutile et barbant. Puis il se rappelle qu'il n'est pas tout seul, que bad, celle avec qui il a fait une démonstration de sport de combat dans le couloir devant une petite foule de spectateurs curieux, est avec lui pour ce faire soigner aussi. Un peu méfiant il finir par saisir la main qu'elle lui tiens.

« Mes respects également. »

Il retire sa main rapidement en échangeant tout de même un regard qui assez complice. En soit, il ne se détestait pas… c'est plutôt des combats amical sans retenue.

« - Comme la plupart des fois où on fini ici. »

Il y termine trop souvent. Presque à chaque foi qu'ils se croisent. Mais en soit c'est amusant et ça les occupes.

« - Mais si tu veux que je te pardonne cette fois, trouve une idée de farce à faire à la ronchonne qui sert d'infirmière. »

Parce qu'il va pas partir alors que cette dame lui a foutu une légère migraine déjà trop gênante et que Ice est rancunier jusqu'à qu'il se venge.

Codage par Libella sur Graphiorum



Forget

Revenir en haut Aller en bas
Bad
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 11/06/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice   Dim 18 Juin - 22:37
ft.
Ice
« Un, deux, trois voire même cinq bandage »
Tu saignes encore clampin...
Qu'est il est cool ce gosse. Tandis qu'on se dévisage d'un air plutôt ravie, je me retiens d'afficher un petite sourire en coin victorieux. Mes progrès en box ont bien portés leur fruit ! J'ai hâte de me vanter auprès de Hush... Lui dire que je suis encore plus forte ! Et certainement sur la voie pour le mettre au tapis m'enfin...

J'entends Ice parler d'une voix détachée, presque morne. C'est vrai, on finit tout le temps ici. Tout le temps. Ceci dit comment voulez-vous qu'on s'occupe dans cet endroit ? Comment voulez-vous qu'on s'amuse ? Alors ouais le cadre est jolie mais ça ne fait pas tout ! Nous on a besoin de se dépenser ! De vivre ! De profiter. Je finis par acquiescer simplement en regardant mes phalanges rougis et abîmées par le combat. Décidément !

Un court silence s'installe et lorsque je m'apprête à saluer mon compagnon et m'éclipser en douce je l'entends m'interpeller. Ces mots sont simples. Une fois sa parole terminée, un large sourire coquin fend mon visage. Je pivote vers lui en m'agitant joyeusement.

- Ok ! Deal mon gars.

On se sert la main tout deux avec déjà quelques idées en tête. Tandis qu'Ice intervertit tous les produits en échangeant les étiquettes, je m'amuse à en piéger une armoire de façon à ce que l'infirmière ne puisse pas l'ouvrir sans faire tout tomber ce qui se trouve dedans. Une fois cela fait, nos regards se croisent à nouveau. J'étouffe un gloussement satisfait en m'allongeant sur un lit tout frais, tout propre, tout beau...
Je roule dans les draps et les malmène avec un certain plaisir.

- La prochaine fois on fait quoi comme coup à la vieille peau ?

Tout en prenant appuie sur mes coudes je me relève et hausse un sourcil. Des idées monsieur glaçon ?
Revenir en haut Aller en bas
Ice
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2016
Localisation : chambre 14 :3



Wounded
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice   Ven 7 Juil - 21:17
Un,
deux, trois voire même cinq bandage
Pour ce défouler, ils se tapent dessus, s'envoient dans les murs, se plaque au sol. Ils usent de toutes leurs forces, sans retenue, sans demi-mesure. Avec des cries à se péter les tympans, en se foutant des portes défoncé, des vase briser, du remue ménage qu'ils provoquent. Se fichant de la foule qui regarde comme si c'était un match de catch fait pour les divertir. Sans compter les blessures qui arpente leur corps, les bleue qui tâche la peau, des visages qui ne ressemblent plus à rien.

Si bien qu'ils finissent toujours l'infirmerie, toujours la même morale, toujours cette même infirmière, un peu enrobé, qui croient que son discourt changera quelque chose. Les deux continueront sûrement à ce battre, quoi que les adultes disent, après tout ils sont déjà mort, ils ne risquent pas grand-chose, à part ce faire engueuler par la vieille mégère. Et ils ne perdent pas de temps, car ce n'est qu'une goûte quand on à l'éternité devant sois. Juste un instant aussi éphémère qu'un vole de papillon. Alors , ils n'ont cas la laisser parler et puis repartir en refaisant les même connerie le lendemain, au plus grand malheur de l'infirmière.

Seulement, il veut quand même se venger de l'ennuyeuse moral que leur inflige la vieille, en l'emmerdant quelque peu, et il sait que la jeune fille à ses côtés ne manque pas d'idée pour faire des farce au autres, alors c'est tout naturellement qu'il propose un deal à Bad, sachant qu'elle n'allait pas refuser d'emmerder le monde. Il sert sa mains avant de se lever et d'échanger les étiquettes des flacon de médicament, de les déplacer un peu n'importe où, histoire d'être encore plus perdu, pendant que la demoiselle s'occupe des placard à piégé. Avant que les deux rejoignent les lit innocemment, pour voir la surprise de l'infirmière quand elle ouvrira les placards. Ça promets d'être bien comique.

« -on peut ramener des gâteaux périmés, en faisant genre de s'excuser, et des cadeau qui explose à la figure ? »

il propose ce qui lui vient, même s'il y a sûrement plein d'autre coup à faire pour s'amuser de la dame.

Codage par Libella sur Graphiorum



Forget

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice   
Revenir en haut Aller en bas
 
Un, deux, trois voire même cinq bandage Feat Ice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plouf ! Plouf !
» [01/08/2013] Un, deux, trois, nous irons au bois !
» CHANSONS DU FOLKLORE POLONAIS-PIOSENKI LUDOWE
» Deux ou Trois cats ?
» Signature et Trois points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Basement :: Infirmerie-
Sauter vers: