AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'hôtel a sacrément besoin de PEEVES et de WOUNDED parmi ses résidents !

Partagez | 
 

 Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Azur
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Mer 14 Juin - 15:22
Curiosité nocture
Feat Psychotic
On dit souvent que la curiosité est un vilain défaut. Personnellement, je n'ai jamais vu ma grande curiosité comme tel. Pour moi, c'était presque un atout. J'aimais découvrir les histoires des autres. Leurs occupations. Leurs passions.
Mais cette nuit-là, ma curiosité allait vraiment être un défaut. Car cette nuit va sans doute me hanter un long moment.

Il devait être deux heures de matin, je pense. Je m'étais soudainement réveillé quand mon ventre s'était mis à gargouiller alors que je rêvais de CutiePie. J'avais faim. Si tardivement ? Étrange.
J'avais d'abord fouiller dans ma chambre, à moitié endormi, à la recherche d'une petite sucrerie. Mais rien. Il fallait que je refasse mon stock de survie. Mais avant ça, je devais me nourrir, donc aller dans les cuisines. C'était ma nouvelle mission.
Allez chercher à manger, en traversant l'hôtel...ces couloirs vides et froids... Son ambiance sombre... Ses bruits étranges...
Je n'avais pas envie. Pourtant, il le fallait si je voulais faire taire mon ventre.

Quel peluche j'allais prendre ? Parce que oui, je n'allais pas m'aventurer dans l'hôtel, de nuit, sans un soutien de type mignonnerie. J'en avais bien besoin. Alors, je regardais rapidement mes peluches. Je devais bien en avoir une quinzaine, voir plus. Puis, je finis par prendre une peluche que CutiePie m'avait offert. Je l'aimais énormément et je dors quasiment tous les soirs avec. Elle était parfaite pour me soutenir pour ma mission commando.

Avant d'ouvrir la porte de ma chambre, j'enfilais un pull beaucoup trop grand pour moi. J'aime bien les vêtements larges, c'est mignon et confortable. Une fois habillé, j'ouvris donc la porte. Je regardais à gauche, puis à droite avant de sortir et referma derrière moi. Je mis ma peluche contre moi et avança prudemment, on ne sait jamais ce qu'il peut nous arriver en pleine nuit.

Ma mission était un succès ! J'avais atteint les cuisines et j'avais pu grignoter ! Mais... oh, ma mission n'était pas vraiment fini en fait. Je devais retourner dans ma chambre. Mh. Bon, voyons le bon côté des choses, j'ai atteint moitié de mon but, c'est déjà bien.

Allez Azur, tu peux le faire. Il ne va rien t'arriver d'étrange ou d'effrayant dans cet hôtel. Tout va bien se passer. Tu vas vite pouvoir rejoindre ton lit et retourner rêver de CutiePie. Courage Azur, courage moi-même !

Le chemin du retour me paraissait encore plus inquiétant. Une ambiance assez étrange planait dans les couloirs, alors que je marchais très lentement. Je n'avais pas le courage de courir, malgré mes craintes. J'entendis du bruit et sursauta en arrière. Je retenais de justesse mon cri. Mais d'où venait ce bruit ? Et qu'est ce que c'était ? Je tournais ma tête et je vis une porte entrouverte. Quel était cette pièce ? Tiens, il y avait de la lumière, quelqu'un était là ? Tout cela ne me rassurait pas. Pas du tout. Mais, ma curiosité me titilla. J'avais envie de savoir ce qui se trouvait derrière cette porte. De savoir qui pourrait bien être réveillé aussi tard. Alors, je me chuchota un "fighting", m'encourageant tout seul et poussa doucement la porte, en serrant bien ma peluche contre moi.

Je me demande ce que je vais bien pouvoir découvrir dans cette pièce.



_________________
Depuis que son regard a croisé le mien
Je suis devenu complétement fou de lui
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Psychotic
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 22/02/2017
Localisation : Au laboratoire



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Dim 25 Juin - 13:31
CURIOSITÉ NOCTURNE
FT AZUR



“La curiosité est un vilain petit défaut.”


"Hum... Dis-moi, tu préfères que je te coupe des doigts, ou bien la langue ?" Je regarde ma victime, un long et large sourire aux lèvres. "Oh, pardon, il faudrait que je t'enlèves ce bâillon pour que tu puisses me répondre, mais... Tu cris beaucoup trop. Alors, je vais choisir pour toi, veux-tu ?"

Et c'est ainsi que, mes mains déjà pleine de sang commencent à faire la plouf. "Plouf plouf, ce-sera-toi-le-chat-un-deux-trois", et c'est aussi ainsi que ma victime perdit sa langue. Oh, de toute façon ici, j'ai pu remarquer à de mainte reprise que l'on se régénérait de nos blessures, comme par magie... Alors bon, il la retrouvera sa langue ! Puis au moins, il se taira un peu, parce qu'il m'énervait un peu à crier à l'aide... Je le regarde, alors qu'il essaie de cracher tout ce sang qui afflux dans sa bouche et je soupire.

"C'est sûr qu'à paniquer comme ça tu vas t'étouffer comme un grand... Tu sais, si tu t'étouffes ce sera ni plaisant pour toi, ni pour moi, parce que bon manipuler un scalpel sur quelqu'un qui convulse c'est pas super..." Je fais une moue horriblement mignonne. "Alors avales, et tu la ferme, parce que même sans ta langue tu es terriblement emmerdant."

Quelques heures passent et le sang coule à flot. Si on était encore dans le monde des vivants, je suis sûr qu'il serait déjà mort mais là, il s'est juste évanouie plusieurs fois et s'est réveillé à cause de la douleur. J'ai du sang un peu partout sur moi, et je n'hésite pas une seule seconde à lécher mes lèvres sur lesquelles se sont échouées quelques gouttes de sang. Je souris, posant mon scalpel désormais teinté de rouge avant de me saisir d'un couteau de cuisine, et d'un fusil à aiguiser. J'aiguise mon couteau avec, souriant à cause de ce délicieux bruit que font ces deux outils. J'observe en même temps le sang couler jusqu'à la porte du laboratoire, puis... Lorsque je lève les yeux, mon regard croise celui d'une autre personne... Je penche la tête assez lentement, toujours en le regardant. Mon sourire s'est perdu en même temps que ce lent mouvement, puis je m'arrête soudainement d'aiguiser mon couteau... C'est qui lui ?

"... Il est pas un peu tard pour espionner aux portes, dis-moi ?"

Je le vois partir en courant, mais je souris à nouveau. Je pose mes affaires, courant à la deuxième porte du laboratoire menant au même couloir mais un peu plus loin. J'ouvre soudainement la porte, sortant un grand sourire aux lèvres. Il s'arrête devant moi, tenant une peluche entre ses bras... Oh, c'est trop mignon ! Je soupire un peu, passant ma main plus qu'ensanglantée dans mes cheveux.

"Tu risques de tomber et te faire mal à courir comme ça dans le couloir, vilain curieux..."


_________________

BLOOD STILL STAINS
WHEN THE SHEETS ARE WASHED


Credit: 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Lun 26 Juin - 12:51
Curiosité nocture
Feat Psychotic
Pourquoi ? Pourquoi j'avais été si curieux ? Pourquoi j'avais vu ça ? Pourquoi il y avait autant de..sang ? Qu'est ce qu'il s'était passé ? Pourquoi je ne me sentais pas bien ? C'est lui qui a fait ça ? Qui est-il ? Comment il a pu faire ça ? Pourquoi ?

Après avoir pousser légèrement la porte, je m'étais arrêté net. Figé. Crispé. Horrifié. Mes yeux avaient rapidement vu le sang qui coulait jusqu'à moi. Je serrais ma peluche. Puis, j'avais eu le malheur de relever mes yeux. De voir cette personne inconsciente ? Morte ? Enfin, je ne pense pas que nous pouvons mourir une deuxième fois. Et puis, mes yeux croisèrent les siens, son regard. Je pense que je m'en souviendrais toute ma vie. Que ça me hantera pour l'éternité. Son regard était si... effrayant, horrible, angoissant. Il faisait je ne sais pas quoi avec un couteau et un autre instrument, je ne voulais même pas savoir à quoi cela servait, mais rien que le bruit, des frissons avaient parcourut mon corps. Des frissons de peur. Je tremblais. J'ai si peur.

Sa voix. Elle était aussi angoissante que son regard. Tout me faisait peur chez lui, même si cela faisait peu de temps que je l'avais rencontré. Mais je n'avais pas envie de faire connaissance avec lui. Oh non.

Si, il est tard. Très tard. Je n'aurais pas du venir ici. Je n'aurais pas du pousser cette porte et te voir. Oh non. Pourquoi j'ai fais ça ?
C'est si... horrible.


Je n'attendis pas plus longtemps pour me retourner et courir aussi vite que je pouvais. J'avais eu si peur que jusqu'à qu'il me parle, je n'avais pas si bouger ou rien dire.
Malheureusement, je ne cours pas très vite. Et je n'avais pas prévu ça. Cette deuxième porte. En même temps, je ne connaissais pas l'existence de cette pièce, et de cette personne, je n'aurais pas pu penser qu'il y avait deux sorties. Et le voilà, devant moi, avec un sourire terrifiant. Ça y est, j'étais de nouveau paralyser de peur. Je serrais une nouvelle fois ma peluche contre moi, encore plus fort qu'avant. La pauvre. Je tremblais et n'arrivais pas à me retourner et partir, ou même à regarder ailleurs que ses yeux.

"Je... je..."

Allez Azur ! Bouge toi et tire toi ! Il est bizarre et effrayé ! Il faut que tu partes! Bouge ! Va rejoindre ton lit au lieu de le regarder aussi terrifié. Il doit me prendre pour une faible proie et lui, il doit être le vilain loup qui veut me manger. Je ne dois pas rester ici !

Je réussi à faire quelques pas en arrière, mais je tremblais tellement que mes jambes me lâchèrent et je tomba sur les fesses. Je sentis des larmes au coin de mes yeux. J'avais un peu mal, mais ça allait.

"Aie..."

J'étais maintenant par terre et lui debout face à moi. Il était encore plus effrayant comme ça, plus grand. Plus imposant. Qu'est ce qu'il allait me faire? Me voulait-il du mal, alors que l'on ne se connait pas ? Est-il vraiment un pensionnaire de l’Hôtel lui aussi ?

Pourquoi suis-je si curieux malgré ma peur ?



_________________
Depuis que son regard a croisé le mien
Je suis devenu complétement fou de lui
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Psychotic
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 22/02/2017
Localisation : Au laboratoire



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Dim 16 Juil - 13:22
CURIOSITÉ NOCTURNE
FT AZUR



“La curiosité est un vilain petit défaut.”


Me  voici devant ce garçon. Il fait à peu près ma taille, mais il semble si innocent. Si enfantin... C'est intéressant. Je le regarde, gardant mon regard si particuliers et mon sourire léger. Mes cheveux décolorés sont désormais teintés de sang, étant donné que j'ai passé ma main dedans. Alors que je lui dis qu'il pourrait tomber et se blesser, le voilà qui s'écroule de peur devant moi... Un rire ne peut s'empêcher de sortir de ma bouche. Il à l'air si... Ridicule. Il me regarde, se plaignant un peu de douleur. Ses yeux brillant de terreur... Ça me plaît, cette peur présente chez lui. Il me regarde comme si j'étais un de ces monstre sorti d'un compte pour enfant.

"Je t'avais bien dis que tu risquais de te blesser... Tu sais, trembler autant fatigue ton corps. Tes muscles se crispent et ne te permettent plus de te tenir debout."

Je me baisse, me mettant à son niveau. Je souris encore, penchant la tête et observant de haut en bas mon vis-à-vis. J'observe sa peluche, ses vêtements larges et enfantins, son pull si mignon pour un garçon et un visage si innocent. Ses larmes lui sont déjà montées aux yeux et je souris un peu plus. Il a tellement peur de moi, ça me plaît vraiment ! La main pleine de sang, je lui essuie ses larmes laissant une trace rouge et gluante sur sa joue.

"Ne pleures pas petit... Du moins... Pas maintenant..."

Mon sourire se transforme en sourire sadique, et ma langue vient lécher ma lèvre supérieure. Je fais ensuite mine de réfléchir, me demandant ce que je peux bien lui faire subir, à ce petit. Non, je ne vais pas lui faire de mal... Juste, le terrifier à mort. Ce qui est ironique en soi. Et je sais comment je vais faire... Usons de sa curiosité morbide.

"Pas avant d'avoir visité mon laboratoire, non ?" Je regarde sa peluche, avant de la lui prendre de ses bras... Avec mes mains pleines de sang, toujours. "Comment s'appelle-t-elle... Ta peluche ? Peut être qu'elle veut visiter, elle aussi... Je suis même sûr, qu'elle veut visiter mon laboratoire."

Je veux terrorisé ce gosse... Pour le punir de sa curiosité, et de m'avoir espionné ainsi. Je déteste me faire épier.


_________________

BLOOD STILL STAINS
WHEN THE SHEETS ARE WASHED


Credit: 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Lun 17 Juil - 14:32
Curiosité nocture
Feat Psychotic
Je connais quasiment tout le monde dans cet hôtel. Mais comment je n'avais jamais pu le remarquer, lui, alors qu'il est si effrayant. C'est impossible de ne pas se souvenir de lui. Surtout avec son regard.
Alors pourquoi il a fallu que je le rencontre ?

Et pourquoi il a fallu que je sois curieux ?


Lorsqu'il se baissa, je sursauta un peu et tenta de me reculer. Ce qui ne fonctionna pas autant que j'aurais voulu. Je n'avais réussi que de quelques centimètres. Presque rien.

En fait, à cause de lui, je n'arrivais plus à bouger et à parler. Je n'avais même pas su dire quoique ce soit après ses mots. J'avais presque l'impression qu'il se moquait de moi. Habituellement, j'aurais été vexé et je bouderais, mais là, la situation était différente. Je n'arrive à rien faire, à cause de lui.

Et puis, le cauchemar, le traumatisme, commença vraiment. Avec ses mains couvertes de... sang, il avait essuyé mes larmes mais laissa une horrible trace rouge à la place. Il m'avait dit de ne pas pleurer dans l'immédiat. Mais j'ai envie de ne faire que ça. Il avait essuyé mes larmes, mais d'autres coulèrent sur les anciennes. Je tremblais encore plus.

J'étais complétement effrayé.

Cet homme avait très bien compris que je suis curieux. Un peu trop même. Il savait que même si j'ai peur, j'ai toujours envie de savoir ce qu'il a fait, pour être taché de sang.

Mais lorsqu'il prit ma peluche, celle que Cutie m'a offert, je lâcha cri. Je suis attaché à mes peluches, surtout lorsque c'est l'homme que j'aime qui me les offre. Alors, voir cette peluche, que j'aime tant, se faire tacher de sang, ça me fit de nouveau pleurer.

Enfin. Je réussi à bouger un peu. Je leva mes mains, tremblantes, vers ma peluche. Je l'avais appelé "BunnyPie." Et je ne voulais pas que ma BunnyPie se retrouve entre ses mains. Je voulais ma peluche contre moi, pour me réconforter un peu. Je la réclamais comme un enfant terrorisé. En pleurant et tremblant.

"M..ma peluche... Rend la moi.... BunnyPie..."

Je tenta de me relever. En vain. Je retomba sur mes fesses. J'étais tellement paniqué, terrorisé, effrayé. Je m'en voulais d'être curieux. Surtout que j'avais toujours envie de savoir.



_________________
Depuis que son regard a croisé le mien
Je suis devenu complétement fou de lui
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Psychotic
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 22/02/2017
Localisation : Au laboratoire



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Ven 18 Aoû - 2:14
CURIOSITÉ NOCTURNE
FT AZUR



“La curiosité est un vilain petit défaut.”


Ce garçon est tout de même un drôle de personnage. Il fait quasiment ma taille, il a même l'air d'avoir la majorité mais c'est comme si dans sa tête il avait toujours l'âge d'un enfant. Entre ses vêtements, sa façon d'agir... Il est intéressant à regarder mais aussi ridicule en quelque sorte. Ce gamin me ferait presque pitié, seulement... Je n'ai aucune pitié. Et encore moins, lorsque l'on m'épie ainsi, comme il vient de le faire. Les curieux dans son genre, je les terrorise avec joie.

Alors qu'il tombe les fesses sur le sol, je me met à sa hauteur avant de lui sécher ses larmes, laissant alors une hideuse marque ensanglantée sur sa joue. De nouvelles larmes coulent sur les anciennes que je viens d'essuyer, et je continue de sourire alors que l'ambiance se fait sordide. J'adore ce genre d'atmosphère... Et c'est encore mieux en regardant son expression terrifiée prendre plus d'ampleur lorsque je me saisis de sa précieuse peluche. Il lâche un cri, tendant les bras vers cette petite chose faite de mousse... Désormais pleine de sang. Il y a l'air très attaché... Alors je peux m'en servir pour le forcer à me suivre et ainsi le terroriser à ma convenance. Je souris un peu plus, m'approchant légèrement de lui, tenant toujours la peluche entre mes mains.

"BunnyPie... Que c'est mignon. Beaucoup trop mignon. Mais si tu la veux réellement ta peluche mon garçon... Il faudra bien te déplacer, si je me lève non ?" Je me rapproche un peu plus de lui, restant à sa hauteur. Mon visage se rapproche du sien, je sens qu'il souhaite reculer mais pourtant il n'en n'est rien. Il tremble, sanglote, tend toujours les bras pour essayer de récupérer sa peluche que je tiens fermement avec moi. D'une main, je tapote une de ses joues désormais teintée de cette nuance rouge sordide. Je me lèche la lèvre, souriant toujours un peu plus. "Tu crois qu'une peluche ça peut souffrir ? Moi, je suis tout aussi curieux que toi tu l'as été en m'espionnant, de le découvrir."

Je me lève, gardant sa peluche avec moi. Je le regarde, tout en continuant de sourire. Je me retourne et me met à marcher vers mon laboratoire lâchant un petit rire sadique. J'espère très vivement qu'il va me suivre... Sinon, il peut dire au revoir à sa BunnyPie. Et je compte bien lui montrer d'affreuses choses, dans mon antre.


_________________

BLOOD STILL STAINS
WHEN THE SHEETS ARE WASHED


Credit: 2981 12289 0

Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   Sam 2 Sep - 10:52
Curiosité nocture
Feat Psychotic
Nous sommes morts. Et nous avons l'éternité pour nous maintenant. Je pensais que cette éternité ne serait rempli que de joie, de bonne humeur et d'amour. Je n'aurais jamais pensé qu'un être comme lui pouvait me terroriser. Je n'aurais jamais pensé qu'on laisse quelqu'un comme lui dans l'hôtel. Je n'aurais jamais pensé avoir si peur. Être autant traumatisé.

Le sang sur ma joue, sur moi, me répugnait. Je ne savais même pas à qui il appartenait. A cet homme ? Ou une personne inconnu ? Je n'en savais rien et tout ce que je voulais faire, c'était laver ma joue jusqu'à ce qu'il n'y ait plus une seule trace de ce liquide rougeâtre. Mais ça m'étonnerait que je puisse le faire, pour le moment.

L'homme se rapprochait de moi et je souhaitais reculer, mais je ne bougea pas, tentant toujours de reprendre ma peluche. Ma peluche que j'adore, mais qui est maintenu autant sali et traumatisé que moi.

Je ne répondais pas directement à lui. A ses mots. Il me faisait tellement peur et moi, je voulais juste ma peluche pour aller me réfugier sous ma couette. Ou dans les bras de ma maman. De CutiePie. Ou de n'importe qui, sauf lui. Je voulais qu'on me réconforter, me rassure.

"BunnyPie..."

Si une peluche peut souffrir ? Qu'est ce qu'il veut lui faire ? Qu'est ce qu'il veut me faire ? Je pleurais et sanglotais encore plus, tendais toujours mes bras avant de récupérer cet objet si précieux à mes yeux. En vain. Puis il s'éloigna. Enfin.

Mais lorsqu'il entra dans cette pièce si étrange, avec ma peluche, je ne fus pas autant rassuré. J'ai été naïf de penser qu'il me laissait enfin tranquille, en se levant. Mais non. Il voulait que je le suive. Je le sais. Et moi, curieux comme je suis, je me posais toujours des questions sur cette pièce. Sur pourquoi cet homme était si terrifiant. Malgré mes peurs. Malgré mes sanglots, j'avais réussi à me lever.

Mes jambes tremblait toujours, alors je dû m'aider du mur pour marcher sans retomber par terre. Ma lèvre tremblait aussi, mais je l'a mordis pour essayer de cacher ma peur. Ma voix était aussi tremblante, car je continuais d'appeler ma peluche, de dire BunnyPie.

Sous la peur, je passa la porte. Je voulais ma peluche et je voulais aussi les réponses à mes questions. Ma curiosité me joua un mauvais tour. Car sous mes yeux se trouvait un spectacle digne d'un film d'horreur.

Je n'oublierais jamais ce que j'ai vu, cette nuit là...



_________________
Depuis que son regard a croisé le mien
Je suis devenu complétement fou de lui
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」   
Revenir en haut Aller en bas
 
Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Curiosité nocture 「Feat Psychotic 」
» [curiosité] - Actes originaux qui changent de l'ordinaire (suite 3)
» [curiosité] Mais à quel âge avez vous débuté votre généalogie?
» [curiosité] Cimetières et sépultures et photographies.
» [Curiosité] Mariage d'un garçon et d'une fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: East Wing :: Salle de sciences :: Laboratoire-
Sauter vers: