AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'hôtel a sacrément besoin de PEEVES et de LOST SOULS parmi ses résidents !
L'hôtel connaît une surpopulation masculine. Privilégiez dorénavant les demoiselles s'il vous plaît !

Partagez | 
 

 where I am who I am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rayearth
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 17
Localisation : planète terre



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: where I am who I am   Jeu 15 Juin - 22:54



Music here

Et soudain, j'étais là. Perdue entre ces arbres. Il y a quelques secondes à peines... à peine... à peine quoi ? Que fais-je ici ? Pourquoi ? Que s'est-il passé ? Comment ? Et où suis-je ?
Je lève la tête, une fine lumière s'échappe du feuillage vert des arbres qui m'entouraient. Je lève doucement ma main pour me cacher du soleil. Une bise souffle et me caresse les cheveux, j'entends des oiseaux siffloter harmonieusement au dessus de ma tête. Je souris bêtement et me dis en retombant sur le tas de feuilles derrière moi que je dois être entrain de rêver. Mais le choc ressentit par ma tête me fait réaliser qu'il n'en est pas le cas. Je me relève, toute effrayée. Je regarde autour de moi. Je ne sais pas ce qui me le fait ressentir, mais il y a quelque chose d'anormal. Je suis perdue. Je me demande qui je suis, mais je ne m'en rappelle pas. Soudainement, les larmes me montent aux yeux, mais c'est comme si j'y étais habituée. Habituée à quoi ?
Je me mets à genoux et me relève en m'appuyant sur ma main droite. Je baisse mes yeux vers mon bras sur lequel je découvre un pull usé, sale et troué par endroits. Je regarde mon corps, mes vêtements sont déchirés de partout, dans le plus lamentable des états. Une pensée me parcourt alors soudainement l'esprit, ne sachant d'où elle me parvenait. Je me disais que j'avais de la chance d'être ici, perdue, d'avoir fuit. D'avoir fuit quoi ?
Mais d'abord, qui suis-je ? Effrayée par moi même, je ne trouvais même plus mon nom. Chaque réflexion qui passait par ma tête me donnait la chaire de poule. Mais un sentiment régissait et je savais qu'ici, où que je sois, je vivrais enfin.
Je m'avance alors le coeur crispé. J'essayais tant bien que mal de chasser toute pensée de mon cerveau. Je m'arrête à la vue du premier être vivant. Une silhouette assez grande s'élevait devant moi, à peu près une dizaine de mètres plus loin. Je m'arrête pendant un moment.
Sans doute pourrait-il me dire où je suis, m'informer et répondre au tas de questions que je me posais vainement.
Je m'approche de ce qui semble être mon sauveur et pose ma main sur son épaule.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where I am who I am   Ven 16 Juin - 0:17
where I am who I am
Feat Rayearth
Le soleil était radieux ce jour là. Des oiseaux volèrent tranquillement au dessus de moi, alors que je me trouvais dans le parc de l'hôtel. Je sifflotais, joyeusement, en ayant aucune doute, aucune pressentiment ou intuition sur ce qu'il allait venir.

De cette nouvelle rencontre bien étrange.

Comme à mon habitude, je m'étais mis à observer les animaux du parc. Les oiseaux, les papillons et autres insectes. Certains trouvent cela étrange, d'avoir ce genre de forme de vie, alors que nous sommes mort. Apparemment. Mais vu que nous nous souvenons de rien, pouvons-nous être sûr que nous sommes vraiment mort ? Pour moi, la réponse est non. C'est peut être pour ça que je n'accorde aucune importance à la recherche de mon passé, contrairement à la plupart des occupants de l'hôtel.
Enfin, si, il y a bien quelques trucs étranges ici, qui pourrait bien nous expliquer que nous sommes bel et bien décédé. Mais encore une fois, je ne m'en préoccupe pas. Les papillons sont plus intéressants que mes souvenirs. Et les jouets aussi. Oh, et les peluches également !

Mais malgré ma naïveté à suivre un papillon du regard, l'ambiance était plutôt étrange. Cela arrive de temps en temps à l'hôtel, c'est souvent quand quelque chose se passe... mais quoi ? Je ne m'en rappelle plus trop. Ça va peut être me revenir.

Alors que ma concentration était sur un oiseau, je sentis une main sur mon épaule. J'avais sursauté et regarde perplexe cette... nouvelle personne. Je ne me rappelais pas de l'avoir déjà vu ici. C'était peut être ça l'étrange ambiance, l'arrivé d'une nouvelle occupante de l'hôtel.

La pauvre. Je la regardais et je comprenais qu'elle était perdu, complétement paumé. Elle devait sans doute avoir peur de la situation dans laquelle elle était. C'est normal, nous sommes tous passer par à. Cette peur lorsque nous nous réveillions, nous sommes dans un endroit inconnu, nous ne savons rien de nous. Même pas notre prénom. J'avais eu si peur ce jour là. Je m'étais senti si sombre. Par apport à mon habituelle joie de vivre, enfin joie de "mort" plutôt, j'avais du mal à comprendre ce qu'il se passait et j'étais complétement effrayé. Mais ce jour là, mon regard était tellement sombre. Depuis, j'ai essayé d'oublier ça, et me montrer le plus rarement possible dans cet état si froid et terrifiant.

Alors, pour tenter de la rassurer, je lui souriais. Je pris la parole. Avais-je biens fait ? Je suppose, elle devait avoir du mal à trouver ses mots.

"Bonjour, bienvenue ici ! Je suppose que tu te poses des questions, je peux sans doute te répondre."



_________________
Young Forever
Why worry about the past when we are young for eternity
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rayearth
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 17
Localisation : planète terre



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where I am who I am   Sam 17 Juin - 0:41
"Bonjour, bienvenue ici ! Je suppose que tu te poses des questions, je peux sans doute te répondre."

Dans ma confusion d'abord par mon atterrissage dans une terre inconnue, mais surtout par la beauté de mon interlocuteur qui coulait dans ces quelques mots qu'il m'a prononcé, je souris bêtement. Je le regarde pendant une quinzaine de secondes avant de réalisé que ma bouche avait assez salivé pour noyer le désert du sahara. Je ravale ma salive et d'un coup commence. "Ca te dit une bouteille ?" Je réalise que ce que je disais n'avait aucun sens. Je secoue ma tête de droite à gauche, m’ébouriffe les cheveux, me frotte les yeux, me donne quelques gifles sur les joues et reprend : "Je veux dire, je suis perdue, tu pourrais peut-être m'aider ?"
Puis d'un coup, avant même de lui laisser le temps de me répondre, sa question retentit en moi. Et aussi rapidement que la vitesse de la lumière, je lui demande : "Attends, comment t'as su que je voulais te poser une question ? Me dis pas que t'es medium ou je sais pas ? OMG c'est trop cool, on dirait le film là... le film... de quoi je parle ?"
Un gros vide vient alors s'installer dans ma tête. Je ne peux plus penser, je suis comme paralysée. Je remonte alors mes yeux vers les siens et le fixe du regard, inquiète.
Le pire sentiment que vous puissiez avoir, c'est de ne pas être capable de vous souvenir de quoi que ce soit. Je ne dis pas oublier le dîner de la veille, ou de réaliser quelque tâche. Non. Je parle du fait de ne pas savoir qui l'on est, où l'on est, ce que l'on fait. Mon cerveau est laissé à l'abandon, désert. Mais le plus bizarre dans tout cela, c'est que j'étais contente de ma situation, et je ne m'en plaindrais pas. C'était une sorte de sensation qui s'était installée en moi sans raison apparente.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 83
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: where I am who I am   Sam 17 Juin - 8:06
where I am who I am
Feat Rayearth
Une bouteille ? Pourquoi une bouteille ? Je réfléchissa, en penchant ma tête comme à mon habitude. Cette question était étrange mais, cela ne me dérangea pas. Au contraire, je ne sais pas pourquoi, mais ces simples mots me font déjà aimer cette personne. Bon, ok, je sais, j'apprécie très vite la plupart des personnes, j'aime quasiment tout le monde. Un vrai petit bisounours.

Bien sûr, naïf et innocent comme je suis, je n'avais pas compris le véritable sens de son sourire. Je ne remarque pas forcément lorsque d'autres personnes me matent ou admire ma beauté. En même temps, je suis trop occupé à regarder CutiePie pour m'en rendre compte.

Je la regardais faire tous ses gestes. S'ébouriffer les cheveux, se frotter les yeux et même se donner quelques gifles. Je ne dis rien à ses gestes, que certains auraient qualifier de bizarre, car je savais qu'elle était perdue, qu'elle était confuse. C'est normal d'essayer de se faire un peu mal, pour voir si on est bien réveillé ou pas.

J'opinais du chef à sa seconde question, je voulu y répondre mais je n'y pas le temps avec qu'elle me demande si je suis medium. Je ne pus m'empêcher de rire. Pas pour me moquer ! Juste parce que je trouvais cette inconnue drôle et déjà sympathique, pour le peu de mots qu'on s'était échangé.

"Non je ne le suis pas, mais j'aimerais bien ! Ça serait trop cool !
Je suis passé par là, enfin, nous, je m'en doute bien que tu te poses pleiiiiiins de questions !"


Je pris ces deux mains dans les miennes, dans un but de geste rassurant. J'estimais que ça pourrait lui faire du bien, un peu de tendresse.

"Ne t'inquiètes pas, c'est normal d'être cette état à notre arrivé."



_________________
Young Forever
Why worry about the past when we are young for eternity
Nieh:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: where I am who I am   
Revenir en haut Aller en bas
 
where I am who I am
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: OUTSIDE :: Parc-
Sauter vers: