Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Kokoro
Lost Soul
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Dim 8 Oct - 16:17





Ceci n'est pas une sex party




Je ne me rappelle pas vraiment comment cette idée de voyage m'était venue. Je pense que ça avait été une sorte d'illumination. Une envie de changer d'air aussi, sûrement. Puis cette envie s'est liée avec mon souhait de rapprocher L et Azur, et tout s'est emboîté dans ma tête. Ça allait être parfait ! J'avais juste pris un peu de temps avant de trouver où je voulais aller. Puis après quelques jours de réflexion, j'avais enfin trouvé : la Thaïlande, le pays du sourire ! Ça me paraissait être l'endroit idéal.


Quelques jours avant d'aller demander à Casper la permission d'emmener Azur et L en voyage, j'avais fait la connaissance de Never. J'étais avec Azur quand il est venu me parler. Je ne l'avais jamais vu avant, il était assez discret, mais ça m'avait vraiment fait plaisir qu'il soit venu vers moi. Il était très sympa et nous nous étions tout de suite bien entendu. Dans mon euphorie qu'avait provoqué mon idée de voyage, je l'avais invité à venir avec nous. Je pensais que sa présence ne pouvait avoir que des avantages, et je me disais aussi qu'avec lui je ne serais pas obligée de rester coincée entre L et Azur pendant toute la durée du séjour.


Si j'avais su quelle bêtise j'étais en train de faire... Never étant plutôt discret et assez timide, il avait demandé à être accompagné par une amie. Je le comprenais parfaitement, ça devait être assez intimidant de partir avec un groupe d'inconnus. J'avais donc accepté sans lui demander le nom de cette fameuse amie.


Il y a quelques minutes, L, Azur et moi étions en train d'attendre l'arrivée des deux autres devant le portail qui nous permettra de changer d'hôtel. Il y a quelques secondes, Never est arrivé avec son amie. Et c'est là que j'ai compris que ce voyage n'allait vraiment pas être de tout repos. De toutes les filles qu'il y a dans cet hôtel, il a fallu que cette amie dont parlait Never soit Passion ! Je n'ose pas regarder L. Je sais qu'il était déjà loin d'être enchanté de devoir rester coincé avec Azur pendant 4 jours, et maintenant il faut en plus qu'elle soit là.

Mais qu'est-ce que j'ai fait...


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
L
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Dim 8 Oct - 23:25
Codage made by. M
WTF r u kidding me ?

Feat. Kokoro, Azur, Never, Passion


Bon dieu mais où est ce que Kokoro nous embarquait comme ça ? Premièrement rien que de m’imaginer à passer ses soit disant vacances en la compagnie de Azur ne m’enchantait guère, mais je fus surpris d’apprendre que nous attendions deux autres personnes dont on ignorait tout de leur identité, excepté la personne qui avait organisé tout cela, bien évidemment. Revenons quelques heures un peu plus tôt. Il était 9h du matin avant que je ne me réveille tout doucement de ce lourd sommeil qui n’avait eu l’envie que je m’échappe de mes rêves de si tôt. Mais consciemment, je savais que je devais me lever et embarquer avec la troupe. J’ignorais également la destination, Kokoro ne nous avait rien dit, voulant garder cela secret, peut être pour nous faire rêver un peu plus. Peu importe, n’importe quel endroit ferait l’affaire, car après tout cela n’allait pas changer grand-chose, au vu que nous arriverions dans un hôtel et n’aurions uniquement accès à cela. Nous ne manquions de rien ici, nous étions nourris et logés gratuitement sans donner en retour, et je n’avais pas à me plaindre mais, les mortels avaient cette chance de n’avoir de limites imposées. Ils pouvaient se rendre là où ils le souhaitaient, libre à eux. Chose que je leur enviais. Avais-je pu me rendre dans différents pays de mon vivant ? Avais-je pu profiter un minimum avant de m’éteindre ? Qu’importe, je n’avais le choix et devais me contenter de ce que l’on m’offrait gratuitement.

Après avoir rejoins les salles de bain et m’être débarbouillé, je regagnais ma chambre afin de préparer mon sac de voyage. Nous ne partions que pour quatre jours, ce qui, je trouvais, était déjà bien énorme, mais valait la peine que je choisisse minutieusement de quoi mettre pour me régaler. Je ne sais pas trop ce qui avait poussé Kokoro à organiser ce voyage de courte durée mais qu’importe, il me suffisait simplement d’ignorer Azur et profiter pleinement de notre séjour. Après tout ce n’est pas comme si Kokoro s’était autant démenée pour faire en sorte que le gosse et moi nous nous réconcilions, n’est ce pas ?

Une heure plus tard je finis par descendre au rez de chaussé et rejoignais le portail, là où nous avions rendez-vous afin de passer de l’autre côté pour atterrir à notre destination. Kokoro et le gosse se trouvaient déjà sur place, comme s’ils étaient venus ensemble, ce qui ne m’étonnerait pas d’ailleurs. Je saluais Kokoro ainsi que Azur même si nous restions en froid question de rester poli, puis observer autour de nous. « Qui sont donc ces deux personnes qui doivent nous rejoindre, Kokoro ? » Lui avais-je demandé songeur, jusqu’à ce que nous apercevions deux personnes arriver au loin, un homme et une femme d’après les silhouettes. Finissant par reconnaître ce visage que j’avais récemment de plus en plus vu et revu bien malgré moi. Never, bon sang quelle plaie, ne pouvait-il cesser de me poursuivre ? J’allais finir par croire que ce type en pincer pour moi, tellement il était pot de colle. Et puis comment se faisait-il que Kokoro le connaisse, c’était bien ma veine, non seulement je me coltinais déjà Azur, mais en prime il fallait qu’elle choisisse Never parmi tous les résidents. Qu’est ce que tout cela était ? Une mise en scène pour vidéo gag ? Non, sans blague, plus sérieusement. Mais, malheureusement pour moi, je n’étais pas au bout du rouleau, puisqu’il se trouvait que la personne qui l’accompagnait n’était autre que Passion. Évidemment, qui d’autre cela pouvait-il bien être ? Encore une fois cela résumait parfaitement mes doutes concernant leur relation. Pour être franc, là, tout de suite, je n’avais qu’une envie, hurler à Kokoro qu’elle venait de faire la plus grosse erreur de toute son existence. Ahhh Kokoro,  si seulement tu savais.

To be continued ...





Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Lun 9 Oct - 14:57
Is it a Joke ?Quand l'éternité veut jouer avec tes nerfs, elle voit les choses en grand.Azur•Kokoro•L•PassionQuelques jours plus tôt, j'avais rencontré Kokoro, une personne vraiment chaleureuse et gentille, qui était accompagné de mon fameux petit démon : Azur. A vrai dire, je ne les connaissais que partiellement en vue de mon caractère assez discret et réservé. Après plusieurs discussion sur plusieurs sujet, j'avais été surpris de voir qu'une affinité était présente entre elle et moi, au point qu'elle m'avait proposé d'elle-même un voyage avec eux. Hésitant au début en vue de la présence de L, j'avais tout de même accepté, ressentant un semblant de joie suite à cette invitation si peu hors du commun. Tout en acceptant, j'avais demander la permission d'amené une personne proche, ne voulant me retrouver seul face à des inconnus car après tout, je venais déjà de faire un pas de plus dans le domaine de la sociabilisation. Acceptant ma requête, j'étais partis en les remerciant, d'un signe bref de la main, je venais de disparaître de leurs vision.


La veille, j'avais passé ma journée avec Passion, chose assez incroyable en ce moment. Nous avions flemmarder trop occupé à oublier nos songes et nos tourments comme à notre habitude. Elle était fatigué d'avoir en elle ce poids mystérieux de mon point de vue, raison pour laquelle je venais à mon tour de l'invité à ce petit voyage. Je ne lui avait dis les personnes présentes durant cette excursion où la destination n'était que mystère. La simple réponse qu'avait eu ma confidente au sujet des personnes qui nous tiendraient compagnie avait été simple : Une personne avec qui j'aimerais tissé des liens amicales. Cette simple phrase l'avait convaincu car après tout, il était rare presque inimaginable que je veuilles de mon plein gré entretenir des relations humaines avec les autres habitants. Ayant passé toute cette fin de journée à apaisé la conscience de l'autre, nous avions décidé de dormir dans la même chambre, pour ne pas être en retard pour le jour J qui se trouvait être demain. Passion avait donc décidé de dormir dans ma chambre, prétextant qu'elle était bon vivre.


Cela faisait un peu plus d'une demi heure, que je m'étais réveillé, ayant dormis sur une couverture que j'avais posé par terre, laissant ainsi mon lit à Passion. Bien qu'elle ne risquait rien avec moi, j'avais préféré faire de cette manière pour la laisser dormir un peu plus, sachant pertinemment que je me serais réveillé avant elle. Durant les trente minutes passé, j'avais eu le temps de prendre une douche, éveillant ainsi mon âme, ainsi que de m’habiller d'une manière assez sobre, comme j'en avait l'habitude. Il nous restait encore une bonne heure avant le rendez-vous, ce qui me fit prendre conscience qu'il fallait que je réveille Passion. La réveillant par de simple appelle, usant de son prénom, je vois Morphée la laisser petit à petit la faire revenir dans la réalité. Me demandant l'heure, je lui répondais comme à mon habitude, d'un air mi détaché, la laissant analyser mes paroles avant de sortir de ma chambre, la laissant ainsi se préparer comme elle le voulait.


Attendant depuis maintenant une heure à l'entrée du couloir, nos affaires à mes cotés, je la vis arrivé, signe qu'elle avait enfin finis de se préparer. Prenant chacun notre sac de voyage, nous avions commencé à marché, parlant que très peu, nous dirigeant au lieu du rendez-vous dans lequel allait se trouver le fameux portail par lequel nous allions devoir passé. Nous n'étions pas en avance du fait que le sommeil était encore tout de même présent, nous rendant alors légèrement en retard.


Ils étaient déjà tous là, et bien entendu mon regard n'avait aucunement loupé cet personne que je n'appréciait guère : L. Mon visage se ferma plus qu'à l'habitude à cette vision d'horreur. Qu'est ce qu'il fout là ? Un sentiment de regret s'était installé au moment ou je l'avais aperçu mais j'allais faire un effort pour les autres personnes présentes, surtout envers Kokoro qui avait eu l'étrange gentillesse de m'inviter. Une fois arrivé à la hauteur de ce petit groupe qui nous attendait, je les saluais tous sans exception, y compris L, que j'allais ignorer bien assez vite. Prend sur toi pour Kokoro et le petit Azur. Tu n'as juste qu'à l'ignorer.

Salut. On est en retard...Désolé.
© YOU_COMPLETE_MESS


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Passion
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Lun 9 Oct - 15:44
On est pas dans la merdeDepuis quelques jours, je m'étais incroyablement tenue à carreau. Je n'étais pas partie voir les draps d'autres hommes et avait passer le plus clair de mon temps soit avec Dark et quelques amis, soit seule à me promener dans l'hôtel. Il n'y avait qu'hier que marre d'être une âme perdue dans ses pensées, je m'étais décidé à passer du temps avec Never, cette personne qui avait le don de me faire tout oublier sans un mot et je ne demandais rien de plus. Nous avions passé la journée à ne rien faire juste parler de choses et d'autres histoire de vider nos têtes trop pleines de nos tourments que nous ne pouvions avouer à l'autre. Il m'avait naturellement invité à partir avec lui pendant quatre jours dans un autre hôtel, je voulais en premier lieu refuser, mais finalement en l'entendant m'avoue qu'il souhaitait se rapprocher d'une personne je ne pus que lui répondre de manière positive, car après tout Never qui se sociabilise est un événement en soit et je ne voulais manquer cela pour rien au monde, et puis cela me ferais du bien de partir quelques jours.

Ce matin ça avait été dur et je suis contente d'avoir préparé mon sac dès que Never m'avait enfin fait accepter de venir. J'ai pris une douche rapidement enfin le plus rapidement possible vu que le réveil avait été dur. Je me disais aussi que j'aurais dû prévenir Dark, mais je sais qu'il ne m'aurait pas laissé partir et puis j'accepterais ses foudres à mon retour, mais là, je me devais d'avoir quelques jours loin d'ici. Enfin prête, je rejoins Never et récupère mon sac pour partir rejoindre la personne avec qui Never voulais créer des liens et j'avoue être curieuse à ce sujet. En chemin aucun de nous deux ne parlait vraiment, et nous marchions d'un pas plutôt rapide pour ne pas faire attendre plus que déjà fait. Arrivé sur place, je me fige légèrement, dites moi que c'est mauvaise une farce ?

Mon regard reste coincé sur les personnes devant nous, Azur, Kokoro et L. Moi qui pensais avoir du repos ce n'était franchement pas gagné. J'entends vaguement Never les saluer et s'excuser de notre retard, ce qui me fait braquer mon regard sur lui, il avait intérêt pour sa santé mental et physique qu'il n'était pas au courant et que la personne dont il parlait était Azur. « Salut et ouais désolée pour le retard » sont les seuls mots qui finissent par franchir mes lèvres accompagné d'un petit sourire, autant ce montré légèrement agréable on était tous dans le même bordel. Ce petit séjour allait être... Génial.
© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Lun 9 Oct - 17:43
On va tellement s'amuser !


「Feat Kokoro, Passion, Never et un pabo
Ça y est ! C'est le jour j ! Je pars en vacances avec Maman ! Et avec d'autres personnes aussi, mais je ne sais plus qui. Mais c'est pas grave, le plus important, c'est que je vais aller dans un autre hôtel !

Lorsque Kokoro m'avait annoncé ces vacances, j'avais sauté de joie. Moi qui suit curieux, j'allais pouvoir découvrir des nouveaux lieux et en savoir plus sur le monde dans lequel on vit ! J'étais tellement excités que depuis l'annonce, je ne faisais que parler de ça et je comptais les dodos avec le départ. Tellement excité que la nuit, la veille du départ, je n'avais pas su m'endormir.

Vu que je n'avais pas dormi, j'avais pu me lever de bonne heure ! Maman venait me chercher avant 9 heures, habituellement, je dormirais encore à cette heure là. Je m'étais rapidement lavé avant de mettre une jolie tenue. Puis, je m'étais assis sur mon lit, attendant l'heure qu'on vienne me chercher.

Mais j'avais l'impression d'oublier quelque chose. Qu'est ce que j'ai pu oublier ?... MA VALISE ! Olala, il ne me reste plus beaucoup de temps avant que Maman arrive ! Elle va me gronder de faire ça à la dernière minute, vite ! Je chercha ma valise avant de l'ouvrir par terre. Je devais réfléchir à ce que j'avais besoin. Alors, euh, des sous vêtements, plusieurs tenues, ma ds, des feutres et mon cahier de coloriage, mes petits poneys, mes peluches, ma couette My Little Pony et... Oh, ça déborde. Je fis une moue en voyant que je ne pouvais pas tout prendre. Je retirais ma couette et mes jouets. Puis, un grand dilemme s'imposa devant moi. Quel peluche prendre ? C'était un choix fort difficile et ma décision se porta sur BunnyPie, la peluche que j'avais reçu du plus belle homme dans cet hôtel, CutiePie. Rien que penser à lui, je me mis à gigoter en riant bêtement.

Alors que j'essayais de fermer ma valise, quelqu'un toqua à ma porte puis Kokoro rentra. Je me gratta un peu la nuque, alors que je n'étais pas totalement prêt et que ma chambre était en bazar total.

"Je rangerais à notre retour."

Je lui fis mon plus grand sourire, pour me faire pardonner, puis avec l'aide ma maman, je réussi à terminer mes affaires. Je mis chapeau, prit ma valise dans une main et BunnyPie dans l'autre, avant de sortir.

"C'est partit !"

C'est en sautillant et chantonnant que j'allais là où Maman me disait d'aller, le portail. J'étais tellement content qu'un grand sourire était sur mon visage. J'attendis les autres personnes, en gigotant sur place. Puis, je perdis mon sourire en voyant un pabo tout moche.

"Hein ? Mais ? Mamaaaaan ! Pourquoi il est là lui ?"

Je gonfla mes joues en croisant mes bras sur mon torse. J'allais partit en vacances avec lui, L, ce pabo Hyung pas gentil qui est méchant et qui veut me voler ma maman ? Pfff, c'est nul.
Mais je ne continuas pas longtemps à bouder, car les deux autres personnes arrivèrent et là, j'oubliais instantanément que je partais en vacances avec L. Je m’empressai d'aller câliner Passion, puis Never, tout content.

"Oh, vous venez aussi ! Hihi, ça va être chouette ! On va tellement s'amuser ! Enfin, peut être pas à cause du pabo, mais tant pis."

Je sautillais de joie, en regardant tout le monde, sauf L, et en souriant. J'étais tellement heureux de partir avec eux ! Mais j'aurais préféré que ce soit CutiePie à la place du pabo. Mais bon, tant pis, j'allais faire avec. Un jour, je partirais peut être juste avec Cutie. J'aimerais tellement !
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro
Lost Soul
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Sam 14 Oct - 13:38





Ceci n'est pas une sex party




Les choses ne commencent vraiment, vraiment pas bien. Je sens que L a juste envie de me tuer, Passion est aussi mal à l’aise que moi, et même Never est loin d’avoir l’air d’être heureux d’être ici. Azur ne m’aide pas beaucoup plus en traitant L de pabo. Je commence à me dire que mon idée n’était pas si bonne au final…

Non ! Je réussirai à tout arranger ! Ce n’est pas en étant aussi pessimiste que je vais avancer. Il faut que je croie en moi et en ces vacances. Ça ne va pas être facile, mais s’ils ne tentent pas de s’entre-tuer avant notre retour, je considérerai que notre voyage comme plutôt réussi.

Je prend Azur par le bras et le rapproche de moi pour me donner un peu de courage et souris aux nouveaux venus : « Ne vous inquiétez pas, on n’a pas eu à attendre trop longtemps de toute façon. »  Je me tourne vers Casper et l’interroge du regard pour voir si nous pouvons partir. Je me sens un peu nerveuse. Je ne me souviens pas avoir voyagé avant, et avec la tension imprévue qui vient de se créer dans notre petit groupe, je me demande bien comment vont se passer nos vacances.
Casper me fait comprendre d’un signe de la tête que nous pouvons partir et nous fait passer le portail.

C’est exactement comme passer une simple porte en fait. Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus sensationnel. Mais bon, ce n'est pas grave. Ce qui compte maintenant, c'est que nous sommes officiellement en Thaïlande! L’hôtel ici ressemble beaucoup au notre, et je me serais presque demandé si nous avons vraiment changé d’endroit s’il ne faisait pas aussi chaud.

Nous sommes accueillis par un très gentil thaïlandais, très souriant. Je ne comprends pas un mot de ce qu’il dit, mais je n’en ai pas vraiment besoin. Il a sûrement dû être prévenu de notre arrivée et commence à nous faire visiter l’hôtel. Il commence par les choses essentielles : cuisine, salle à manger, salles de bains, toilettes… Puis il nous montre des choses un peu plus intéressantes, comme des spas et des salles de massages (où je prévois d’aller faire un tour le plus rapidement possible). Il finit sa petite visite par notre chambre. Oui, je dis bien notre chambre. Parce que ce n’était pas assez d’avoir un groupe de personnes qui s’apprécient pas vraiment, il faut en plus que tout le monde dorme ensemble. Génial. Respire Kokoro, ça va aller, tout va bien se passer.

Je pose mes affaires dans un coin de la chambre, ouvre la fenêtre pour aérer un peu la pièce, et me retourne vers les autres : « Bon, vous voulez faire quoi ? »

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
L
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Sam 14 Oct - 21:16
Codage made by. M
I think I'm going crazy

Feat. Kokoro, le gamin, couche culotte, la tarée


Vacances ? L’enfer plutôt oui. Pourquoi, mais pourquoi fallait-il que cela tombe sur Passion et  Never, lui qui me sortait par les yeux et elle que j’esquivais depuis plusieurs jours déjà après l’avoir humilié quand nous eûmes terminé de laisser nos corps parler. Je ne pouvais définitivement partir dans ces conditions là, il en était hors de question. Et ce n’était tout, si seulement, il fallait en plus que ce sale gamin en rajoute une couche. Bon sang, Kokoro, pourquoi, pourquoi ? Que quelqu’un me retienne de l’étrangler.

Tentant de garder le calme, je laissais mon regard se perdre parmi le paysage sans prendre la peine  de saluer Never et son acolyte, légèrement surpris de voir combien il avait tenté d’être poli, lui, qui, en temps normal, s’abstenait de cela, ignorant des bonnes manières. Lamentable, il l’était. Ne prenant non plus la peine de répondre à la remarque du gamin, je mettais les mains dans mes poches et laissais l’organisatrice du voyage faire. Après tout, c’est elle qui nous avait mis dans ce merdier, cela revenait donc à elle de nous en sortir. Après quelques instants, nous faisons face à Casper qui devait très probablement s’impatienter. L’observant du coin de l’œil sans rien dire, je le regardais curieusement tout en le dévisageant de haut en bas et inversement, me remémorant la nuit du banquet en son retour. Les mots qu’il avait prononcé ce soir là, m’étaient restés ancré à l’esprit, me demandant ce qu’il pouvait bien être, lui qui laissait tant de mystères l’entourer. Savait-il seulement combien d’entre nous avions eu la folle envie de braver les interdits rien que pour cela ? Si ce n’était déjà fait pour certains.

Ne m’attardant davantage sur sa personne, je suivis la troupe qui s’était rapprochée de l’immense portail. L’analysant sans commentaire, je songeais, me disant que cela allait être la toute première fois que je passerais de l’autre côté, si l’on ne comptait pas mon arrivée à l’hôtel. Je ne me souvenais plus de la sensation que cela procurait, cela remontait à si longtemps.  

Après quelques minutes, nous finissions par passer le portail, et sans même nous en rendre compte nous arrivions déjà à destination. Cela n’avait duré une éternité, une seconde seulement avait suffit pour que nous nous retrouvions finalement en Thaïlande, destination enfin dévoilée.

Nous fûmes accueillis par un homme à la peau mate et grand de taille. « Sawat die krab » Avais-je répondu à ce même homme tout en m’inclinant et joignant mes deux mains qui se superposèrent l’une sur l’autre, verticalement, de la même façon que les thaïlandais s’y prenaient pour saluer.  Il nous entraîna à l’intérieur de la bâtisse, nous faisant visiter l’immense demeure toute aussi luxueuse que l’hôtel dans lequel nous vivions habituellement avant que l’on arrive dans une immense pièce où plusieurs lits se trouvaient là. Était-ce une blague ? Encore combien de temps Kokoro allait-elle jouer avec mes nerfs ? Pourquoi devions-nous partager une seule et unique chambre à cinq alors que nous étions censés être en vacances ? Je brûlais de rage intérieurement et ne pu me contenir davantage lorsque notre guide quitta la pièce après avoir refermé la porte. Je jetais mon sac de voyage sur le lit le plus proche de la fenêtre avant de me laisser tomber dessus tout en lâchant un long et très fort soupir, totalement lassé et exaspéré de la situation qui ne faisait que s’empirer à mesure que les minutes s’écoulaient. Fermant un instant les paupières je tentais de calmer mes nerfs sans pour autant que cela ne fonctionne avant que la voix de Kokoro résonna dans mon esprit.

Ce que nous voulions faire ? Mais cela était simple ma chère Kokoro, j’avais la simple envie de faire demi-tour pour me retrouver le plus loin que possible de ces trois autres personnes qui l’accompagnaient. Non, vraiment, cela devenait complètement absurde, il ne manquait plus qu’on nous oblige à partager deux lits au lieu de cinq. Ce qui, je vous avouerais, si cela se passait de cette façon, m’obligerais définitivement, à réellement réagir. N’attendant pas une seconde de plus, je me levais d’un bond et attrapais le poignet de Kokoro que je tenais fermement entre ma main et l’obligeais à me suivre, refermant la porte derrière nous sans me soucier du reste. « J’espère que c’est une blague ? » Avais-je simplement lâché après avoir attendu qu’un couple finisse par s’en aller, nous dévisageant un peu du regard. « Je ne peux pas rester dans la même pièce que ces trois là, et surtout les deux que tu as fait venir. Non, pour être franc je ne peux passer quatre jours en leur compagnie, je préfèrerais mourir une deuxième fois. » M’apercevant que Kokoro allait s’apprêter à prendre la parole après un temps, certainement surprise de ma réaction, je terminais par l’abandonner et retrouvais le bar de cet hôtel sans me soucier encore une fois de toute la troupe. Je devinais ce qu'elle me dirait et il était franchement préférable pour elle que je ne l'entende pas.


To be continued ...







Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Dim 15 Oct - 14:47
The nightmare will start.Quand l'éternité veut jouer avec tes nerfs, elle voit les choses en grand.Azur•Kokoro•L•PassionUn début difficile, qui annonçait des vacances tendus et vraiment à toute épreuve. Je sens un regard sur moi, un foudroiement venant de Passion, que je déduis pas une légère once d'agacement en vue de notre groupe, chose que je ne comprenais pas en vue qu'il n'y avait personne avec qui elle avait des problèmes à ma connaissance mais peut-être qu'elle m'apprendra des choses. Personne ne le savais mais Azur m'avait réveillé de cette torpeur dans laquelle mes pensées m'avaient envoyer. Il arrivait si bien à me faire oublier cette présence exécrable pour moi et je l'en remerciais intérieurement.

Je ne me souciais guère que L ne reponde à mon moment de politesse car après tout, je ne l'avais fait que pour Kokoro et son invitation. Je ne voulais lui donné le poids de mes problèmes avec cet être puéril qui se trouvait être cet homme qui lui-même ne pouvait me voir. Je ne disais plus un mot, laissant Kokoro s'occuper de notre départ, malgré un regard assez curieux sur Casper, cet être que je ne voyais jamais excepté à de certain événement comme le banquet qu'il avait organisé. Il était vraiment mystérieux mais je ne pus m'en préoccupé d'avantage, je m'étais approché de ce portail imposant qui allait, d'après Casper, nous emmené à notre destination. Voyant le duo « mère et fils » passé le portail, je ne pus m'empêcher de me questionné sur les sensations qu'allaient nous faire peut-être ressentir ce portail intriguant. Voyant que nous n'étions plus que deux, je soupire avant de tourner la tête vers Passion.

Quand il faut y aller...

Ma voix démontrait bien mon « enthousiasme » concernant ce voyage. Étant seul, j'en avait profité pour être moi-même un dernier instant avant de devoir jouer la comédie pour ne pas contrecarré ce que Kokoro avait préparé car après tout, je n'en avais pas l'intention. Un dernier soupir, je décidais donc de passé le portail, me retrouvant en un temps presque inexistant en Thaïlande. C'est identique à notre hôtel. Un homme devant le deuxième portail qui était relié au notre nous attendait, nous accueillant ainsi dans une langue inconnu, mais cela ne me dérangeait pas. Je lui répondu en anglais, instinctivement ce qui me déstabilisait étrangement, n'ayant aucunement un souvenir d'avoir utilisé cette langue auparavant.

Suivant tel un mouton, je regardais cet endroit qui allait nous accueillir pendant quatre jours, mais me désintéressa rapidement tellement le lieu ressemblait en tout point à notre foyer. Une fois dans notre chambre, je ne pus que déglutir en voyant que j'allais devoir supporté L sans repos, devant alors jouer la comédie sans une once de repos, ce qui allait faire durement travaillé mon self-contrôle. Je n'eut le temps de déposé mon sac à l'embrasure de la porte lorsque Kokoro se fit embarqué par L, assez précipitamment, chose qui me fit arqué un sourcil. Étaient-ils proche au point qu'elle ne dise rien ou alors était-elle trop gentille ? J'espérais la deuxième réponse, ne voulant pas encore de problème avec cet âme qui m'insupportais que trop.

M'allongeant sur un lit qui allait devenir celui d'un d'entre nous, je soupirais légèrement regardant Passion, d'un regard qui en disait long sur mon état d'esprit mais l'effaça directement en regardant Azur laissant par inadvertance une phrase expliquant une de mes pensées qui me permettait de garder contenance.


Heureusement que vous êtes là.
© YOU_COMPLETE_MESS


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Passion
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Mar 17 Oct - 22:19
On est pas dans la merdeÀ la vue des personne avec qui nous partions, on peut clairement dire que mon enthousiasme était quelque peu redescendu, je n'aspirais plus qu'a une chose, c'était de faire demi-tour. Mais quand Azur vint pour nous saluer et ainsi nous faire part de sa joie d'être là, un petit sourire se peint sur mes lèvres, finalement peut-être qu'avec lui ce voyage paraîtrait moins.. Cauchemardesque.

Je lève les yeux vers Kokoro quand elle nous dit qu'ils n'avaient que peu attendu, je ne réponds que par un bref signe de tête n'ayant rien de plus à ajouter. Sans attendre plus nous nous retrouvions devant Casper pour pouvoir prendre le portail qui nous conduirait à notre destination qui était encore inconnue, tous passaient le portail et après un regard vers Never qu'il s’adressait à moi seigneur que je me retenais de lui hurler dessus pour m'avoir entraîné là-dedans. Mais après un signe de tête en guise de réponse nous traversons le portail non sans avoir salué Casper au passage.

Il nous fait quelque peu visité, et j'observe les lieux avec une grande attention, enfin il nous emmènent au niveau des chambres, je ne rêve que d'une chose posé mes affaires dans ma chambre qui sera au moins un endroit pour m’isole quand je ne voudrais pas voir leurs tête enfin principalement celle de L. Mais quelle n'est pas ma surprise quand je me rends compte que nous allons en plus tous partager la même chambre, c'est encore une mauvaise blague c'est ça ? Dites moi que c'est une blague de mauvais goût !

Un soupire quitte mes lèvres et alors que le silence était là, Kokoro demanda ce que nous voulions faire maintenant et j'aurais bien voulu lui répondre si ce n'était que L en décida autrement. Après s'être levé d'un bond, il entraîna Kokoro à sa suite et ils sortirent tous les deux de la pièce, ce qui sur le coup m'agaça, mais je n'en montrais rien. Mon regard se tourna alors vers les deux autres occupant Azur et Never. Ce dernier s'allongea laissant exprimer son soulagement quant au fait qu'Azur et moi étions là ce qui sur le coup me fait pouffer de rire. Je me reprends un peu en les regardant les deux autres étaient partit bon même si Kokoro avait plus été forcer de sortir par l'autre forcenée. Je les regarde sans répondre à la phrase de Never lui en voulant quand même un petit peu même si je me doute qu'il ne fût au courant de rien. « Pour reprendre les mots de Kokoro, qu'est ce que vous aimeriez faire ? On va faire un tour ? Voir comment ça se passe par ici ? »
© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Sam 21 Oct - 16:35
Roh, le pabo est vraiment pabo !


「Feat Maman, Noona, Hyung et un pabo
☽ Alors que Kokoro me tenait par le bras, je sautillais sur place, ayant oublié le pabo qui était avec nous. Le grand monsieur nous fais un signe et j'avançais avec ma maman. Je me demandais comment le voyage allait se dérouler ! Est ce qu'on devait prendre une voiture, un train ou un avion ? J'avais hâte de le découvrir mais, ma joie fut de courte durée. On avait juste passé un simple portail. Juste un portail, rien d’exceptionnel. C'est nul. Casper aurait pu faire un truc méga giga cool de la mort qui tue ! Enfin, bon, tant pis, là, on était arrivé !

Le temps que les autres passent leurs portails, j'observais et regardais tout autour de moi, avec mes grands yeux d'enfant curieux. Je m'échappa des mains de ma maman, pour me déplacer afin de mieux voir, tel une petite fouine. J'étais tellement curieux et je voulais tout savoir de ce lieux ! Même si le grand monsieur n°2 me regardait surpris, voir bizarrement. Il parlait mais je ne comprenais rien. Alors, je lui fis un grand sourire.

"Bonjour grand monsieur !"

Il me faisait beaucoup pensé à Casper. En même temps, c'était lui le dirigeant de cet hôtel, je ne pouvais faire qu'un lien entre notre grand monsieur et ce grand monsieur.

Une fois que tout le monde était là, on commença une rapide visite. J'étais intrigué par tout et je ne cessais de poser des questions. Sauf qu'il ne devait pas me comprendre et ne me répondit pas vraiment. Mais je ne le remarquais pas trop, tellement je parlais et sautillais partout.
Puis, nous arrivons dans notre chambre, que j'inspectais en regardant partout. Enfin, je ne faisais que ça depuis notre arrivé. Et poser des questions aussi. Je posa mes affaires près de celle de ma maman, puis je sautillais sur place. Je ne prêta pas attention au fait que j'allais dormir avec un pabo dans la même chambre.

"Je dors avec Maman !"

J'allais vers mes affaires, pour chercher ma peluche et la mettre sur un lit. Je lui parla, en disant que nous étions arrivé et qu'il faisait chaud ici. Puis, je me retourna pour parler à Kokoro.

"Moi je veux fai... Maman ? Bah... où est Maman ?"

Je la chercha du regard, avec de regarder sous les lits, puis sous les couvertures. Pour ensuite regarder dans les meubles et la salle de bain. Trop occupé dans mes recherches, je n'entendis pas la réflexion de mon Hyung.

"Maman ? Tu joues à cache cache ?"

Ne la trouvant toujours pas, je finis par gonfler mes joues. Je regarda Passion et Never. Je pencha ma tête et les questionna du regard.

"Maman est où ?"

Lorsque je remarqua que L n'était plus là aussi, je regonfla mes joues, boudant contre le pabo même s'il n'était pas présent. Puis Passion redit la demande de Kokoro. Pour le moment, je voulais juste retrouver ma pauvre maman qui venait de se faire kidnapper par un méchant !

"Le pabo a kidnappé Maman ! On va la chercher ! Je veux pas que des pabos s'approchent de ma maman moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro
Lost Soul
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   Sam 28 Oct - 15:06





Ceci n'est pas une sex party




Je n’ai pas le temps d’avoir de réponse de qui que ce soit et me fais brusquement emmener hors de la chambre par L qui me tient fermement par le bras. Il n’a vraiment pas l’air content. Je ne pense pas l’avoir vu aussi en colère avant. Je m’en veux de plus en plus. Et ça ne s’arrange pas quand il se décide à me parler. Il est vrai que je m’attendais un peu au genre de chose qu’il allait le dire, mais le fait de l’entendre le dire de vive voix devant moi me fait l’effet d’une gifle. Si j'étais aux anges il y a très peu de temps, j'ai maintenant bel et bien les pieds sur terre, et le retour à la réalité est assez violent. Je reste silencieuse un moment, le temps de trouver les mots, mais il ne me laisse pas le temps de répondre et s’en va.

Je reste immobile un instant, sentant de petites larmes me monter aux yeux, puis reprends mes esprits et essaie de le rattraper. Mais il marche beaucoup plus vite que moi et finit par me semer. Je continue mon chemin au hasard, espérant avoir assez de chance pour retrouver L de cette façon, mais en vain. Je m’arrête finalement au milieu d’un couloir. Je me sens perdue et complètement dépassée par les évènements. Je m’appuie sur le mur et laisse lentement mon corps glisser jusqu’au sol. La tête entre les mains, j’essaie de trouver une solution à l’énorme bêtise que je viens de faire. Mais j’ai beau faire chauffer et surchauffer mes pauvres neurones, j’ai l’esprit trop embrouillé pour trouver quoi que ce soit.

Je finis par abandonner et décide de retourner dans notre chambre. Peut-être que si j’en parle aux autres et qu’on réfléchit ensemble, on finira par trouver quelque chose. Je commence donc à marcher, et après quelques minutes, je ralentis mon allure. Quelque chose cloche. Je ne reconnaît pas vraiment l’endroit où je suis. J’ai pourtant eu droit à une visite de l’hôtel aujourd’hui même ! Peut-être que mon esprit était trop occupé par ma bêtise pour retenir ce que le guide nous montrait.

Je continue à marcher quand même. Je vais bien finir par retrouver mon chemin, l’hôtel n’est pas si grand que ça ! Mais plus le temps passe, plus je sens mon stress augmenter. J’ai presque envie de pleurer. Je prends une grande inspiration et me parle à moi même à voix basse pour me calmer. " Respire, Kokoro. Les autres vont bien finir par se rendre compte que je ne suis pas là. Il vont venir me chercher, c’est sûr… Dès ce soir on sera de nouveau tous ensemble, et on pourra tous discuter calmement de la situation… Oui, tout va très bien..."
made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ceci n'est pas une sex party ft. Azur, L, Never & Passion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» lisez-ceci
» Party Burlesque 25-26 mars au Lush Renard à Paris
» Photos - Swap "Pyjama Party"
» Party in pink zumba - Le Samedi 27 Octobre 2012, de 8h à 12h.
» NOEL - CHRISTMAS PARTY / REVEILLON BALLISTIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Archives :: Dead RP-
Sauter vers: