Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Let me relax please. | ft Cloud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lies
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Let me relax please. | ft Cloud.    Ven 3 Nov - 12:50
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedUne matinée claire et ensoleillée qui allait être une journée calme pour cette femme qui s'était un peu trop laissé aller, ne pouvant supporter cette hyperactivité  qu'elle avait vécue avec toutes les victimes et complices qu'elle venait de rencontrer. La dernière en date étant celle qu'elle avait fait à l'encontre de Kokoro et qui lui avait fallu une nuit blanche pour créer cette poupée qui lui avait peur à telle point que cette femme en avait hurler de terreur en larme.

Mais aujourd'hui, la fatigue était présente en ce petit démon qui se baladait pour la première fois depuis son arrivé calmement dans le parc. Elle ne savait comment faire pour se relaxer, ne voulant aller voir son ami à double tranchant en ce moment. Soupirant de bien être alors qu'elle inhalait le poison de cette cigarette qu'elle tenait en main, elle s'était retrouvée à sourire face à la vision qui venait de s'offrir à elle. Cet homme dont elle était proche sans l'être était contre un arbre, sûrement à la recherche d'un calme éventuel aussi.

Une hésitation se faisait sentir en elle, ne voulant le déranger mais il lui manquait même si elle ne voulait se l'avouer. Cet être qui était si important qu'elle s'était enchaînée de plusieurs limites pour ne pas le perdre. Sa fierté étant trop forte, elle niait ce qu'il représentait pour elle, décidant par la même occasion d'aller le voir s'asseyant sans rien dire à ses cotés.

Elle voulait profité d'un minimum de tranquillité avant de devoir libéré sa voix de son sommeil, n'ayant laisser aucun son franchir le seuil de ses lèvres depuis son réveil.

Salut Cloud, Tu vas bien ?

Des questions bateaux qui d'ordinaire n'existeraient pas avec cette femme dont la santé mentale était parfois mis en doute mais étrangement, elle montrait un autre visage avec lui, chose qui perturbait mais après tout, il était le seul la voir sans masque. Elle était caractérisé par un comportement changeant trop brutal et elle ne s'en souciait guère, ne le contrôlant pas car après tout, cela ressemblait à un jeu pour elle. Quel caractère allait sortir aujourd'hui ? Serait-elle folle ou calme aujourd'hui ? Des petites énigmes qu'elle s'adonnait dans la bonne humeur.

Que fais-tu tout seul ?

Un regard levé un ciel, appréciant la présence des nuages d'un blanc immaculé qui venait de réveiller son imagination, la faisant ainsi sourire à la recherche d'une quelconque ressemblance entre ces cumulonimbus et ce qu'elle connaît
© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Mer 15 Nov - 16:07
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedSouvent, ici, les gens considèrent l'éternité qu'ils ont reçue comme un cadeau. Que le temps, la nouvelle vie qui leur était accorder était une deuxième chance de poursuivre cette vie à laquelle nous avons été arracher, mais dont nous n'avions aucun souvenir. Cloud lui ne sais pas vraiment quoi en pensée et il s'en retrouve plutôt mitigé. Un cadeau ? Certes de quoi pouvaient-ils se plaindre, les âmes errantes qu'ils étaient tous étaient dans un lieu loin d'être désagréable, ils n'avaient clairement pas à se plaindre de cela et ils étaient plus que bien traiter. Mais voilà le revers de la médaille est tout aussi désagréable que les atouts de cette nouvelle vie était bénéfique. Une cage dorée, c'est l'impression que donnait tout cela, apportant les tourments de se demander qui l'on était avant cette nouvelle vie, plutôt que de savourer cette éternité, il se considérait presque condamner à celle-ci. Pensé oh combien égoïste et il le savait, il était comme cela, mais il n'empêche qu'il eût la joie de vivre une éternité bien qu'il soit déjà mort, mais il se sentait aussi prisonnier de celle-ci ne pouvant mourir et donc se libérer si le poids de tout ce temps accordé l'étouffait. Est-ce que leur gentil gérant qui venait de réapparaître pouvait les en libérer si un jour, ils en formulaient la volonté ? Tellement de questions, mais tellement peu de réponses.

Cloud étaient perdu dans ses pensées choses qui avouent l'étaient rare, enfin tout du moins il était rare qu'il pense à autre chose que ses jeux sordides ou encore à comment tuer le temps non, il réfléchissait à cette éternité qui était aussi lassante qu'amusante en devenant son terrain de jeux favoris. Le fantôme qu'il était n'avait pas envie de quoi que ce soit aujourd'hui, il s'était simplement posé dans le parc de l'hôtel, pendant un longtemps, il s'était accordé le droit d'observer ces autres âmes qui comme lui étaient coincées ici. Parfois, il s'amusait à imaginer ce qu'ils pouvaient être de leur vivant et d'autre fois encore chose tout aussi rare, il se demandait si lui aussi pouvait-il être différent dans sa mort ? Comment était-il ? Une enflure comme maintenant ou le totale opposer ? Si un jour la mémoire devais lui revenir, il appréhendait cela.

Ses pensées furent interrompues par l'arriver de Lies, une des rare âme ici qui pouvait l'approcher sans que Cloud ne l'en empêche ou lui fasse regretter. La voix de Lies parvint jusqu'à ses oreilles et il ouvra un œil pour la regarder. Il s'étira rapidement sans pour autant lui répondre, elle était là et continua sur sa lancée posant une question qui lui fit lever les yeux au ciel. Essayait-elle de commencer une conversation avec sa personne avec de telles futilités ? Si c'était cela, elle pouvait tout aussi bien rester silencieuse. Lies était quelqu'un que l'on pouvait presque considérer proche de lui-même si avouons le, il ne laissait personne être proche de lui sauf peut-être Angel, mais cela était encore une autre histoire. Après un petit soupire, il se décida enfin à lui répondre « Je vais bien » comme toujours Cloud ne lui retourna pas la politesse et il savait qu'elle ne s'en offusquerait pas trop habituer à l'attitude du jeune homme « j'avais simplement envie de m'isoler un peu » il n'était clairement pas très bavard, mais pour une fois, il allait quand même faire le minimum « Et toi que fais-tu là ? D'habitude, tu ne m'approches pas tant que je ne t'y ai pas invité » Il se redresse en positon assise lui qui était allonger pour se détendre, il remet sa casquette qu'il ne lâche que très rarement en place avant de nouveau porter son attention à la jeune femme « Tu n'as pas de mauvais coup en vue ? » Le ton de l'homme était neutre ne reflétant rien comme à son habitude..  
© 2981 12289 0


The ultimate measure of a man is not where he stands in moments of comfort and convenience, but where he stands at times of challenge
Revenir en haut Aller en bas
Lies
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Jeu 16 Nov - 23:55
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedElle contemplait le ciel, se perdant dans ce calme dont elle n'avait l'habitude que lorsqu'elle laissait le démon en elle dormir ou lorsque l'homme présent à ses cotés était présent mais cela, elle ne le dirait à l'orale, le secret étant obligatoire face à lui. Elle ne le connaissait que depuis peu et pourtant l'attache qu'elle avait avec lui la tracassait, la hantait de certaine manière.

Un sentiment familiale en dégageait mais pas dans le sens que l'ont pouvait imaginé. Il était plus comme un meilleur ami qu'elle aurait eut ou bien un confident. Une amnésie qui bloquait la réalité de ses sens et des sensations qu'elle pouvait ressentir. Pourquoi étaient-ils d'ailleurs amnésique au point d'être enfermé dans cet hôtel étrangement trop luxueux. Des questions qui allaient être sans réponse en vue de l'aspect dont leur gérant avait annoncé son retour. Ennuyante personne qui rendait malade la jeune blonde.

Un son de voix calme se fit entendre dans le silence qui entourait les deux jeunes sous l’arbre, faisant ainsi reprendre conscience à Lies de ce qui l'entourait dans cette réalité qui était leurs. L'échange entre eux était cours comme à son habitude mais elle ne s'en démoralisait pas. Elle appréciait Cloud tel qu'il était, aussi bien son coté fou lors de ses jeux que son coté calme et silencieux.  Il était son catalyseur d'énergie, le seul qui savait la maintenir douce et reposé.

Elle écoutait ses réponses courtes et neutres. Ainsi il avait eu la même idée qu'elle ? Était-il lui aussi souffrant concernant cette cage en or ? Ou bien était-ce autre chose ? Elle ne pouvait le savoir tant qu'il ne lui aurait parler de ça.

Je vois. Je suis désolé de briser ton isolement.

Malgré ses paroles, il savait que je n'étais qu'à moitié désolé, ne voyant qu'une partie de l'iceberg qu'elle lui montrait. Elle était souvent avec lui lorsqu'il lui autorisait de l'être même si certaines fois elle s' imiscait un peu trop dans sa vie, se faisant discrète lorsque cela arrivait. Elle était curieuse face à cette envie de s'évader mais elle n'en disait rien, peur de perdre cette homme si elle faisait un faux pas.

Un clignement des yeux suivit d'une haussement de sourcil était apparu sur le visage de la jeune fille, prise au dépourvu alors qu'il venait de lui retourner les questions, chose rare venant de Cloud. Il fallait un léger laps de temps avant qu'elle ne réponde, devant analysé la situation. Elle avait ressentit un manque d'attention à son égard mais pouvait-elle le dire ? Sûrement pas lui avouer l'importance.

Je ne sais vraiment pas, sûrement parce que je peux être calme avec toi ? Qui sait ?

Elle n'osait lui dire la réel raison de sa venue à ses cotés et ne le dirait sûrement que lorsqu'elle en sentira le besoin. Elle laissait un doute planer sur sa présence malgré qu'elle savait qu'il n'allait se faire berner. Si cette femme était intelligente, cet homme n'en était pas moins plus intelligent qu'elle , ce qui la rendait très prudente dans ses propos. Une question concernant son hobbies favoris qui lui soutira un soupir mêlé à sa  réponse, sans qu'elle ne s'en rende elle-même compte.

L'amusement a besoin d'un peu de repos. J'ai légèrement trop carburé en faisant des farces enfantines qui, étrangement, marche très bien. Ils tombent si facilement dans le panneaux que c'est ennuyant.
© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Mar 5 Déc - 22:16
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedCloud balaya ses excuses d'un geste de la main, il n'aimait pas que les gens s'excusent pour tout et pour rien. Et surtout venant de Rise cela le dérangeait encore plus n'aillant pas l'habitude que la jeune femme le fasse. Il se permit d'ailleurs un regard vers elle, il avait pris l'habitude à ce que cette gamine insolente soit à ses côtés. Elle ne lui demandait rien et restait simplement participant par moment aux jeux auquel le jeune homme s'adonnait pour tuer le temps et pour ne pas se laisser rattraper par ses propres démons. Il n'avait jamais compris pourquoi elle restait et ne le fuyait pas comme beaucoup d'autre personnes, mais il ne voyait pas non plus l'utilité de lui demander, tant qu'elle ne franchissait aucune ligne tout allait parfaitement bien. « Ne perds pas ton temps en fausses excuses avec moi Rise, je n'aime pas cela » Il lui avait jeter un petit regard entendu lui faisant comprendre de ne vraiment pas recommencer sous peine de vraiment l'agacer.

Il n'avait pas loupé que la jeune femme était surprise et cela ne pus que l'amuser un peu et un silence s'installait, mais pour Cloud il n'était pas dérangeant. Lui qui aimait s'amuser faire des connerie et autre, mais la bizarrement, il n'en était aucunement dérangé. Rise prit de nouveau la parole, ses paroles firent froncer les sourcils à Cloud qui ne comprenait pas les paroles de la jeune demoiselle pour le coup « Comment ça ? » Avait-il simplement demandé tout en essayant encore de comprendre cette phrase pourtant si simple de l'âme à ses côtés. Beaucoup de personnes, ce serait déjà en train de ce torturé l'esprit à comprendre cela par eux même, mais lui non préférait poser la question au lieu de ce lancer dans une réflexion de plus chose dont il n'avait point besoin pour l'heure déjà trop prit par ses pensées.

Un soupire franchit la barrière des lèvres de Cloud, bien sûr, il s'avait que la jeune femme le considérait avec plus d'importance que lui ne le faisait pour elle, mais il se devait de le faire, il ne supportait que les gens s'attachent à lui. Il ne comprenait pas que les gens puissent s'attacher à quelqu'un, car pour lui, ce n'était qu'une grosse perte de temps et crée une faiblesse qu'ils ne pouvaient contrôler et cela n'en devenait que plus dérangeant hélas.

Cloud fronça de nouveau les sourcils quand un soupir franchit les lèvres de Rise, il ne savait comment l'interpréter, mais de pus aller plus loin dans sa réflexion personnelle, car elle prit de nouveau la parole l'informant qu'elle prenait un temps de repos à ses amusements de l'ennui que cela lui apportait de voir les tous si facilement tomber dans ses facéties, Cloud ne pouvaient que reconnaître que celle-ci pouvaient n'être qu'amusantes, bien sûr pas pour les personnes qui en étaient victimes, mais cela n'empêche pas que. La jeune femme avait donc besoin de prendre pause à cela.

Il s'alluma une cigarette et ses yeux se ferment alors qu'il reprend à son tour la parole « Je vois l'ennui t'as donc frapper toi aussi » Avait-il annoncer, car oui lui aussi avait été donc quelque peu lasser d'avoir enchaîné les jeux dernièrement, ne faisant pour ainsi dire que cela de ses journées le jeune homme ne pouvait donc que comprendre son homologue féminin « Que veux-tu ? Les gens sont d'un naïf et tombent si facilement dans les pièges même les plus enfantins, non pas que j'insulte ton talent pour les faire tourner en bourrique bien au contraire » Pour une fois, qu'il lui faisait une sorte de compliment il ne fallait pas trop lui en demander non plus « Hélas, les gens deviennent de plus en plus ennuyeux et coincé dans cet hôtel, et même les jeux les plus amusant deviennent vite ennuyeux » il apporta la cigarette à ses lèvres pour en aspirer le doux poison qui envahit ses poumons.
© 2981 12289 0


The ultimate measure of a man is not where he stands in moments of comfort and convenience, but where he stands at times of challenge
Revenir en haut Aller en bas
Lies
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Dim 17 Déc - 20:40
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedUn geste de la main de cette personne, faisant ainsi comprendre à Lies qu'elle était en faute malgré que la moitié de ses excuses étaient sincères. Depuis quelques temps, elle avait cette impression d'ennuyer le monde et cela la dérangeait malgré tout, même si elle le cachait du mieux qu'elle pouvait mais le regard du jeune homme, lui fit instinctivement avaler sa salive, connaissant très bien ce regard qui ne disais rien qui vaille si elle le refaisait de nouveau. Un acquiescement de la blonde, faisant ainsi allusion qu'elle n'allait plus le refaire, elle accentua le geste d'une simple phrase courte et net.

Ouais je sais, j'oublie certaine fois mais je ne le ferais plus.

Des mots qu'elle allait devoir noté dans son carnet pour ne pas l'oublier. Elle avait des oublies et cela, son interlocuteur était le seul à être au courant et malgré tout, elle arrivait certaine fois à le cacher même si comme à cet instant,elle venait de démontrer qu'elle avait de nouveau supprimer cette donner de sa mémoire assez spéciale. Elle n'avait de problème de personnalité avec lui, chose assez étrange d'ailleurs mais cela lui allait parfaitement. On pouvait dire que Lies était normalement constituer lorsqu'elle était avec Cloud mais cela ne pouvait pas être si simple. Si la blonde était comme une pièce avec les deux face, lui était bien pire. Lies savait qu'ils se ressemblaient et cela bizarrement la calmais, faisant ainsi office de barrière contre les mauvais coup sur lui.

Un froncement de sourcil sur le visage de son interlocuteur, Lies avait sourit tout simplement, comprenant qu'il n'avait peut-être pas vraiment compris les sens de ses mots et tentait donc de chercher une façon d'expliquer assez simple, ne voulant se prendre la tête pour aller loin dans ses propos.

Tu es l'un des rares qui ne juge et qui ne me regarde pas de haut. Je n'ai pas besoin de me prendre la tête et encore moins besoin de leur apprendre « les bonnes manières ».

Elle l'imitait, passant la main dans une de ses poches de jean, cherchant une petite boite en carton où l'on pouvait entrevoir ce qu'elle contenait. Tapotant cette objet sur son genou lorsqu'elle le sortait de son habitat, une cigarette, ou du moins un début, se fit voir, laissant la blonde la prendre entre ses lèvres pour la sortir de sa « maison » pour enfin l'allumer tout en écoutant parfaitement ce que l'homme à coté d'elle disait, ne pouvait qu' hocher la tête face à cette dure réalité qui était la leurs.  L'allumant pour s’empoisonner les poumons, elle prit de nouveau la parole alors qu'il venait de finir, recrachant la fumée de ce poison dans le vent.

Ils ont un balais dans le cul et deviennent des automates qui voient cet endroit idyllique. Puéril et si emmerdant à souhait. Je vais devenir dingue avec des gens comme ça. Plus je les vois et plus je les trouves pathétiques.
© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Dim 24 Déc - 17:19
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, faded Les yeux du jeune homme étaient mi-clos, la sensation de la fumer s'insinuant dans ses poumons lui faisait un bien fou, ce poison qui ne pouvait plus rien contre lui au vu de sa condition d'âme errante dans cet hôtel qu'il appelait "Affectueusement" sa prison dorée. Il se doutait qu'il ne fût pas le seul à pensée cela, et même la jeune femme à ses côtés n'en pensait pas moins, mais chaque personne l'exprimait à sa façon. Certaines personnes gardaient cela pour eux et vivait comme-ci de rien était, d'autre le faisait clairement savoir en criant haut et fort que cette "vie" dans cette cage qui pourtant nous apportait tout le confort que même les vivant n'ont pas, il en était persuadé.

Cloud écoutais, les mots de Rise et les analysaient, jugé et regarder de haut ? Il est vrai qu'il ne voyait pas d'intérêts à cela. Rise ne lui avait pas donné envie de porter un jugement sur ça personne, elle assumait ce qu'elle faisait et disait et il respectait cela chez elle. Il ne voyait pas non plus pourquoi il la prendrait de haut « Avant de juger quelqu'un, il faudrait que je balaie devant ma porte » La cigarette coincé entre ses lèvres Cloud était de nouveau reparti dans ses pensées quelques instant avant que Rise ne reprenne la parole le faisant tourner la tête dans sa direction et ne retiens pas un rire amuser aux mots de la jeune femme il n'aurait pas dit mieux. Le balai dans le cul que beaucoup de personnes on profondément encre en eux est ce qui fait de ces personnes des êtres fades et sans intérêt. « Je comprends parfaitement ce que tu veux dire » Il était tout autant exaspérer par ses âmes qui ce complaisaient dans leurs petits train de vie. Ils vagabondaient dans l'hôtel laissant simplement le temps passer sans mettre aucun piment dedans « Ils ont peur de bouger de leurs train de "vie"» un soupire las franchit maintenant les lèvres du jeune homme il aurait même dit qu'il n'y avait aucun mots assez fort pour les décrient «Je crois même que le pire dans tout cela c'est qu'ils reprochent au personnes comme nous de profité, de vouloir à notre manière de changer les choses» il la regarde de nouveau avant de laisser son regard se perde dans la contemplation des gens si fades selon eux, « C'est une cause de l'un de ces cons de moralisateur que j'ai voulu m'isoler » première fois que je livrais un truc me concernant

© 2981 12289 0


The ultimate measure of a man is not where he stands in moments of comfort and convenience, but where he stands at times of challenge
Revenir en haut Aller en bas
Lies
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Mer 3 Jan - 14:55
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedInhalant un poison qu'elle s'était mise à aimé plus qu'elle n'aurait pu imaginer, elle laissait place au silence qui venait prendre place à la suite de ses mots bien trop significatif pour elle, s'exprimant ainsi de ses sensations qu'elle ne pouvait supporter plus le temps passait dans cette prison.

Le son de l'homme à ses cotés laissa un léger sourire se créer sur son visage, appréciant le fait qu'il soit en accord avec ce qu'elle disait, malgré qu'elle ne comprenait le fait qu'il doive balayer sa porte mais cela, elle n'allait pas le demander, connaissant que trop son interlocuteur pour savoir qu'elle ne pourrait en savoir d'avantage que lorsque celui-ci l'aura décidé, chose qu'elle attendra avec toute la patience dont elle est capable.

Il était l'élément spécial de cette éternité, cet être qu'elle chérissait secrètement comme pilier mais dont elle ne pourrait avoué, ne supportant l'idée de s'être attaché à lui d'une rapidité assez étrange. Mais alors qu'elle était parti dans ses songes, cet espace où les souvenirs concernant leur rencontre venait de titiller son cerveau, un rire venait de la faire revenir à la réalité, faisant ainsi en sorte que le visage de la blonde se tourne en direction de ce dénommé Cloud, écoutant attentivement ce qu'il disait. Une voix calme et sérieuse, exprimant une plausible raison aux blocage d'autrui qui laissait un léger froncement de sourcil sur le faciale de cette jeune femme qui ne comprenait cette image de la « vie » dont parlait son ami.

Laissant Cloud finir sa tirade, elle s'occupait avec cette barre empoisonné qui se consumait au fur et à mesure que leurs discussions continuaient, rétrécissant à vue d’œil pour au final disparaître écrasé dans un coin. Lies hochait la tête à la vision des choses de son homologue masculin, comprenant le fait qu'ils étaient sur la même longueur d'onde.

En soit, ils ne sont que des moutons qui suivent leurs Berger...

Alors qu'elle allait continuer son discours, un blanc faisait son apparition, laissant ainsi sa phrase en suspend. Oubliant le prénom de ce roi qu'elle voulait voir tomber, elle ne pouvait alors continuer sa pensée, cherchant alors un échappatoire pour ne pas laisser son opinion ainsi disparaître.

Je ne sais plus son nom, le « protecteur » ou « maître d'hotel » si tu préfères. Je pense qu'ils ont tellement peur de lui et qu'ils n'ont aucun caractère, donc ils préfèrent s'attaquer à nous. Ils me donnent la gerbe à agir comme ça sérieux.  

Une dernière phrase acerbe qu'elle n'avait pu contenir d'avantage, laissant son coté « rustre » ressortir lorsque le ressentis était trop important mais il n'allait se stopper à sa, trop habituer à ce que la blonde utilise bon nombre de manière différente de parole que cela en devenait normal mais cela si on la connaissait.

© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Mer 31 Jan - 16:52
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, faded Cloud continuait sa contemplation de ces âmes vides qui se promenait dans le parc, chacun abordait une expression différente peinte sur leurs visages. Certains souriaient, sûrement pensaient-ils à leurs petites existences parfaites ici ? D'autre au contraire avait un visage froid et fermer, eux pensaient-ils que cet endroit retenait leurs âmes prisonnières ? Peut-être qu'aucun d'entre eux ne pensait à tout cela comme lui pouvait le faire quand il était seul et que ses démons le rongeaient. Comment toutes ces personnes arrivaient à exister dans cet hôtel sans se poser aucune question ? Il ne le savait pas et ne voulait le savoir.

Quand Lies ouvrit la bouche pour traiter les âmes vivantes dans cet hôtel de moutons suivant leur berger, Cloud ne pus retenir un petit sourire amusé. Cela était tellement véridique, à part quelques exceptions, aucun ne faisait quoi que ce soit pour essayer d'en apprendre plus sur cet endroit. Ils écoutaient aveuglement un homme dont on ne savait rien et qui à longtemps été absent.

Lies avait laisser un blanc se crée, ce dernier n'était aucunement dérangeant pour aucune des deux âmes. Lies avait l'air dans ses pensées et avait laisser ce silence entre eux. Cloud soupira, il savait qu'ils n'étaient pas les seuls à se poser autant de questions, mais cela n'en restait pas moins épuisant mentalement parlant. Et c'était en grande parti à cause de cela qu'il n'aimait guère réfléchir à tout cela, ça, il y avait de grande chance pour que ses propres questions existentielles viennent le déranger par la suite et cela serait fort gênant pour lui.

La jeune femme reprit de partager avec Cloud le fond de sa pensée qui l'écoutait avec grande attention chose assez rare venant de lui qui ne prenait guère le temps de converser de la sorte avec d'autres personnes, mais avec Lies, c'était quelque peu différent et pour une fois, il avait pris le temps de l'écouter sans l'a congédier au bout de quelques instants ou quelques mots banals partagé. Cloud partageait en quelque sorte les pensées de la jeune femme à ses côtés, mais il était rare qu'il s'en exprime « Je ne pense pas que j'aurais mieux su exprimer cela que toi » Il sourit très légèrement « Ils ont peur comme ci une épée de Damoclès était au-dessus de leur tête s'ils osaient s'écarter du droit chemin » Il rit un peu « Mais ici qu'est ce que le droit chemin ? » Il tourna la tête vers la jeune femme « Ils m'exaspère et m’écœure presque autant qu'ils peuvent te donner la gerbe » Un soupir franchi ses lèvres « Même parfois jouer avec certains en devient lassant tellement ils ont peur d'aller trop loin et qu'une punition mortelle les attendaient au bout du chemin s'ils franchissent une ligne qu'ils n'ont déjà plu » Avait-il simplement ajouter

© 2981 12289 0


The ultimate measure of a man is not where he stands in moments of comfort and convenience, but where he stands at times of challenge
Revenir en haut Aller en bas
Lies
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Lun 12 Fév - 15:40
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedRegardant le ciel, Lies rageait intérieurement suite à ces mots qui avaient pour une fois laisser parler son cœur et son déchirement à force de rester ici. La blonde ne savait quoi faire de plus, sentant petit à petit la fatigue d'être enfermé ici devenir de plus en plus insoutenable mais cela était une sensation bien garder qu'elle ne pourrait dire à quiconque, même à cet homme qui comptait et pensait comme elle. Repensant à ses paroles, elle tourna par automatisme son visage vers celui de son interlocuteur qui lui souriait, s'exprimant de nouveau, chose rare qu'elle appréciait grandement.

Chaque mot que Cloud prononçait était une victoire pour cette femme connaissant sa position dans les relations sociales de cet homme. Elle n'était importante à ce point pour lui mais cela ne la dérangeait que peu, aimant tout de même cette proximité qu'elle avait certaines fois avec lui.

L'écoutant attentivement, elle hochait la tête avant de rire suite à cet ensemble de mot qui ne sciait guère a l'aspect de vie dont nous étions condamné.

Une épée de Damoclès inutile lorsque l'on sait qu'on est déjà mort. Si pitoyable de croire encore a ce fameux «  droit chemin »

S'étirant un peu elle soupira à l'unisson avec Cloud lorsqu'elle prit conscience qu'il pensait que trop comme elle. Scrutant les environs, elle soupira de nouveau, se rappelant de cette mère qui lui mettait des bâtons dans les roues.

Jouer est amusant si la personne n'est pas coincée du cul. J'aimerais bien voir la gueule de cette punition divine dont ils sont si peur. Mortel terrifier qui deviennent mort terrifier ? Ça me gonfle sérieusement.
© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Poltergeist
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    Mer 21 Fév - 20:59
Fall, fall, fallin’ down, faded, faded, fadedIl ferma les yeux alors qu'il parlait sachant pertinemment qu'il avait l'attention de la jeune femme sur lui, il pourrait parler des heures sur son ressentiment envers les gens de cet hôtel qui vivait dans une peur imaginaire ou bien qui se contentait de leurs existence dans cette longue éternité sans aucune réponse aux pourquoi du comment ils sont ici. Cloud avait consciences que oui ils étaient tous mort, mais pourquoi n'étaient-ils pas tous plonger dans le repos éternel, un néant comme il s'était imaginé la mort en lisant des livres et autre petite chose du genre. Lies était une des rares personne qu'il côtoyait qui pensait à quelque détail prêt la même chose que lui et se questionnait également, ils avaient juste tout deux des manière autant similaire que différente de s'occuper et se questionner sur cette drôle de seconde chance qui leur étaient maintenant accorder alors que de temps à autre des bride de souvenir leur revenaient alors que parfois, ils n'en ressentaient pas l'envie ou ne faisait qu'accroître une envie de savoir qui ne sera hélas jamais assouvit.

Cloud sourit un peu en écoutant la jeune demoiselle prêt de lui, parfois, il avait l'impression qu'elle était un peu comme une seconde lui sur bien des point, mais leur différence lui rappelait que cela était comme impossible qu'elle le soit. Cloud se ralluma une nouvelle cigarette qu'il coinça entre ses lèvres pour en tirer le poison qui ira de nouveau se nichée dans ses poumons sans pour autant lui faire le moindre mal. Quand Lies, dit que c'était amusant le jeune homme n'était pas tout à fait d'accord, car faire en sorte de les décoincer pouvait être quelque peu amusant après tout dépendait de comment on s'y prenait, mais là n'est pas la question après tout non ?

Cloud se remet à la vertical sur ses deux jambes observant ses gens qu'ils méprisaient pour la plupart ou encore dont il se moquait totalement. Non vraiment, il n'y avait que peu de gens qu'il pouvait supporter, mais il devait que Lies en faisait en quelque sorte partie. Cette fille qui au début n'était qu'un pion que Cloud voulait jouer sur son échiquier était devenu au final une complice de ses jeux malsains. Il s'étira quand sa comparse finie de parler regardant un instant le ciel réfléchissant à toute leur discussion pendant ce court laps de temps qu'ils venaient de passer ensemble. Il était rare qu'ils discutent ainsi, mais cela ne lui était pas désagréable " Ce n'étais pas désagréable de discuter avec toi Lies, peut-être, devrions nous remettre cela à l'occasion " San rien ajouté de plus il partit sans se retourner, mais lui accorda un petit signe de la main en guise d'au revoir signe que la discussion était maintenant close et qu'il était maintenant tant de retourner chacun à leurs activités.
© 2981 12289 0


The ultimate measure of a man is not where he stands in moments of comfort and convenience, but where he stands at times of challenge
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Let me relax please. | ft Cloud.    
Revenir en haut Aller en bas
 
Let me relax please. | ft Cloud.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» DUT Année spéciale Saint-Cloud
» Dossier DUT AS ST Cloud : besoin de renseignements
» Le Cloud, faut il faire attention ?
» DU Médiadix (St Cloud)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Archives :: Dead RP-
Sauter vers: