AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everything isn't black & white[Dark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Passion
avatar
Messages : 1148
Date d'inscription : 11/08/2017
Localisation : Là où tu n'es pas, mais si cela t'intéresse Chambre 12



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Everything isn't black & white[Dark]   Sam 4 Nov - 2:33
Dark & Passion
They seal your fate everyday but you can't believe it.
Depuis plusieurs jours maintenant, je n'avais vu mes amis ou tout autre personne, je n'étais même pas partie me perdre dans autre bras, non j'avais juste voulu m'isoler quelques jours. Moi qui ne pouvais supporter la solitude ou l'abandon, je m'étais volontairement éloigné des autres, mais j'en avais ressenti le besoin. Je voulais me retrouver et réfléchir à tête posée.

Allongée sur mon lit, je regardais le plafond le fixant d'un regard absent. Mes pensées n'étaient focalisées sur une seule chose, comment avais-je pu devenir aussi garce ? Je blessais les personnes qui m'entourais à cause de mon égoïsme et de mes caprices. Les brefs souvenirs que j'avais eus me faisaient penser que c'était le cas, même avant que je ne vienne entre ses murs, je faisais preuve d'un égoïsme sans précédent et en y repensant maintenant il était presque normal que ce défaut me suive dans cette "Vie". De ce que j'avais pu voir, je menais la vie dur à mes parents, et même le père aimant qui me cédait tout avait fini par en avoir marre lui aussi... C'étaient ces souvenirs qui m'avaient fait m'isoler en grande partie pour réfléchir, voulais-je vraiment être la même personne que de mon vivant ? Voulais-je vraiment être aussi horrible ?

Un nouveau soupire franchit la barrière de mes lèvres, la première "victime" de cet égoïsme est Dark, cet homme qui me donnait tellement. Il est le seul homme à qui je me suis enchaîné, il a réussi à ce que je devienne sienne après m'avoir tant fait la cours, j'ai craqué pour lui. Dire que je ne tiens pas à lui serais un énorme mensonge, je tenais énormément à lui, je ne regrettais pas mes aventures, mais je regrettais de lui faire tant de mal. Mais ce mal que je lui faisais, il savait me le rendre. Je serais les dents et acceptais malgré tout, la punition qu'était la mienne pour avoir tant de fois fauté.

Ma rêverie est interrompue par des coups à ma porte, je ferme les yeux un instant songeant à ne pas répondre, car je ne voulais voir personne, pas tout de suite. Mais les coups se firent de nouveau entendre "J'arrive" avais-je lancée quelque peu agacer. Main sur la poigne, j'entrouvre ma porte pour tomber nez à nez avec un regard que je ne connaissais que trop bien : Dark. Me poussant légèrement pour le laisser rentré et une fois cela fait je referme la porte en fermant de nouveau les yeux une fraction de seconde avant de me tourner vers lui. " Hey.. Qu'est-ce qui me vaut cette petite visite ? " Question un peu stupide, fallait-il une raison pour que mon petit ami vienne me voir ? Non, mais le regard de Dark en cet instant me faisait comprendre que mes quelques jours sans donner de nouvelles ne lui avaient pas spécialement plus..
© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Dark
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 30/10/2017



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Sam 11 Nov - 18:05
Everything isn't black &
white
Le plus drôle lorsque l'on meurt, c'est qu'en se "réveillant", on ne se souvient d'absolument rien. Du coup vous vous en doutez, il n'y absolument rien de drôle là-dedans. Aucun souvenir de nôtre vie antérieure, de nôtre apparence antérieure si elle a été, et encore moins de nous-même n'est. Il nous est impossible de savoir qui l'on est. Et encore aujourd'hui, j'ai cette sale impression de me découvrir. De découvrir mon caractère si fort qu'il m'en torturerait presque l'esprit à longueur de journée. Toute cette agitation me donne l'impression permanente d'être un bébé dénué de tout pouvoir. Et c'est ce qui m'énerve, d'être faible. Je ne peut pas me permettre de l'être autant. Le danger est partout. Alors si je ne veux pas me faire attraper par ce dernier, je me dois de le devenir. Mais pour que mes efforts soient concluants, il me faut mettre de l'ordre dans tout ça. En commençant par tenir en laisse tous ceux qui se mettent de mon côté histoire de ne pas foutre le bordel. Jusqu'à présent, tout s'était passé à merveille. Sauf avec une personne. Une seule. Dont bien sûr il m'a fallu tomber éperdument amoureux. Passion est bien sûr la seule femme capable de me rendre aussi fou, de faire resurgir la colère en moi de cette manière. La seule.

Les fois dernières, elle m'avait trompé. Ignorant probablement l'importance que je lui accorde. Chose qui savait particulièrement me toucher et me mettre en rogne. Cette fois-ci, elle avait ignoré tous mes appels et sms depuis déjà plusieurs jours. Chose qui ne pouvait annoncer que de mauvaises nouvelles si vous vouliez mon avis. Je me retrouve donc devant sa porte à attendre qu'elle se décide à bouger pour venir m'ouvrir. Plus ma patience est mise à rude épreuve, plus je sens l'envie d'évacuer ma colère de manière incontrôlable. Elle vient finalement m'ouvrir, se pousse que je puisse rentrer et ferme la porte histoire que nous ayons un peu d'intimité. Bien. Le dos toujours tourné à elle, j'observe sa chambre qui ne semble comporter cette fois aucun signe de l'apparition d'un autre homme hormis moi. Je ne la laisse donc pas finir sa phrase, impatient de découvrir pourquoi elle se cachait tant de moi depuis ces derniers jours.

- Qu'est-ce que tu as fais cette fois ? Je me tourne légèrement vers elle et ajoute avant de totalement lui faire face. Qu'est-ce qui te rend si honteuse de me faire face pour que tu en vienne à autant te cacher ?

Mon ton se voulait sec et mon regard froid. Peut-être parce que chacun de ses coups foireux étaient comme des poignards qui me transperçaient à chaque fois que j'apprenais ses aventures. Et ces coups de poignard me rendaient encore moins patient que je l'étais de base.

Revenir en haut Aller en bas
Passion
avatar
Messages : 1148
Date d'inscription : 11/08/2017
Localisation : Là où tu n'es pas, mais si cela t'intéresse Chambre 12



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Dim 12 Nov - 2:22
Dark & Passion
They seal your fate everyday but you can't believe it.
Quand il entra dans la chambre, même dos à moi, j'avais pu deviner qu'il essayait de trouver une trace d'une autre présence ce qui me fait doucement soupirer. Et pour une fois, je n'avais strictement à me reprocher si ce n'est avoir voulu m'isoler un peu. Je sais que mes actions ne jouent pas en ma faveur et que la suspicion est de mise, mais je n'avais aucunement été me perdre dans d'autres bras, je n'avais été rechercher la compagnie de qui que ce soit je l'avait même soigneusement évité.

Son ton est sec et son regard posé sur ma personne était froid pendant qu'il m'interrompait alors que je lui demandais ce qu'il faisait ici. À ce moment-là un nouveau, soupire franchit mes lèvres. J'allais lui répondre, mais il ne m'en laisse pas le temps et enchaîne en me demandant ce que j'avais pu faire pour l'avoir ignoré ces derniers jours. Je ne lui en veux pas de ses conclusions plus que hâtive, mais pour le coup qu'il vienne briser mon calme et mes pensées m'agace quelque peu pour ne pas dire énormément.

Je finis par m'asseoir sur mon lit sans pour autant lui répondre, je savais pertinemment que je jouais avec sa patience plus que d'ordinaire et je me doute aussi qu'il sût qu'actuellement, je le faisais volontairement comme une petite vengeance pour m'avoir dérangé. Je le regarde longuement avant de finalement lui répondre sur un ton neutre « Je n'ai rien fais du tout » Je passe une main dans mes cheveux « Je ne me cachais pas Dark si tu me cherchais, tu n'avais qu'à venir me voir ici » Je le regardais droit dans les yeux même si je l'avoue avoir peur qu'il lève la main sur moi « Je n'ai rien fait ces derniers jours qui puissent faire que je me sente honteuse de quoi que ce soit » ce qui était totalement vrai «  Mais si tu ne me crois pas... » Je retire mon haut lui montrant ainsi que je n'avais aucune marque sur le corps qui pourrais montrer quelque chose qui prouverait que je l'avais encore trompé et qui m'avait incriminer avant. Je remets finalement mon haut et le regarde « Tu vois ? Je n'ai rien fais je suis simplement resté dans cette chambre et SEULE j'avais besoin de réfléchir » je me tais sur le fait que mes préoccupations était mes souvenirs même si cela m'avait fait penser à lui...

© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Dark
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 30/10/2017



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Mer 15 Nov - 17:33
Everything isn't black &
white
- Je n'ai pas attendu que tu me dise de venir pour le faire.

Je relève les yeux vers elle à la recherche du moindre soupçon de culpabilité. Je sais désormais reconnaître lorsqu'elle me ment, mais je craint encore de ne pas le faire correctement. C'est probablement ce qui me rend si parano : l'idée de la perdre. Et quitte à devenir fou, je donnerai tout ce qui est en mon pouvoir pour la garder. Parce que je sens que ça pourrait être avec elle, pour l'éternité. En revanche, je ne trouve rien dans ses yeux qui puisse l'inculper. Au contraire, je ressens plutôt de la tristesse. Peut-être qu'en effet j'avais tort, tort de la soupçonner pour cette fois. Elle se déshabille devant moi et je ne peut m'empêcher de jeter un rapide coup d’œil pour vérifier mais mon regard se relève bien rapidement pour croiser le sien. Tout-à-coup, ma colère se change en inquiétude et d'une manière plus soudaine elle me confirme que mes inquiétudes sont fondées. Elle avait besoin de réfléchir seule ? Elle n'est pas du genre à vouloir l'être, je la connais assez bien maintenant pour le savoir. Je sais que quelque chose se trame et étrangement, elle reste plutôt muette. Je m'approche donc d'elle, mon ton se faisant bien plus doux cette fois, voire plus inquiet.

- Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu as des problèmes ?! Tu peut tout me dire, tu le sais ça ?

Une fois à sa hauteur, je pose délicatement mes mains sur ses bras et plonge mon regard plus que sérieusement dans le sien. Il se voulait insistant. Si elle était en danger, j'étais en mesure de la protéger. Mais pour ça, il fallait qu'elle parle. Peut-être que je me faisais encore une fois des idées. Elle avait pourtant beau me faire du mal, me faire tourner en rond à chaque fois qu'elle me trompait, je ne supportais pas l'idée qu'il puisse lui arriver quelque chose. PERSONNE n'avait le droit de la toucher elle. D'autant plus depuis qu'elle est mienne. Malgré tout ce qu'elle a pu et pourrait me faire.. je l'aimais. C'était mon rôle de la préserver.

- Tu n'es pas le genre de personne a facilement vouloir te retrouver seule. Je sais que quelque chose cloche. Parle-moi.

Revenir en haut Aller en bas
Passion
avatar
Messages : 1148
Date d'inscription : 11/08/2017
Localisation : Là où tu n'es pas, mais si cela t'intéresse Chambre 12



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Jeu 23 Nov - 21:46
Dark & Passion
They seal your fate everyday but you can't believe it.
Si mes souvenirs étaient venus s'imposer à moi avant que je ne trompe Dark, est-ce que j'aurais agi de la même manière ? Est-ce que j'aurais cédé ci facilement à mon égoïsme de toujours vouloir plus d'attention ? Est-ce que j'aurais été une aussi horrible personne avec lui que je le suis actuellement ? Non, je ne le pense pas. Je ne pense pas que j'aurais osé laisser d'autre me prendre, alors que j'étais déjà la dame d'un autre? Ou au contraire cela n'aurait strictement rien changer du tout ? Nul ne le sait et ne le saura jamais hélas.

Son regard dans le mien me sondait, alors que je l'avais un peu provoqué en enlevant mon haut qu'il puisse inspecter un peu plus s'il le souhaitait. Son regard change du tout au tout et je dois avouer être sur le coup déstabiliser, l'inquiétude dans son regard, me fais me taire, moi qui voulais continuer a l'attaquer sur sa paranoïa certes justifier, mais là n'est pas la question... Qu'avait-il pu lire dans mes iris ? Mes inquiétudes ? Avait-il essayé de lire mes pensées ? Avait-il remarqué qu'un mal me rongeait ? Bien, vite, ma question muette ne resta pas sans réponse bien longtemps bien au contraire et arriva même plus vite que je ne l'aurais pensée. Ses pas le rapprochent de moi et un petit mouvement de recul de ma personne se fait, mais sa voix qui s'adresse a moi me rassure autant qu'elle m'inquiète un peu... La colère que j'avais envers sa personne commençait petit à petit à retomber.

Je n'avais pas répondu alors que ses mains se posaient sur moi alors que nos regards restent accrocher l'un dans l'autre et je ne peux que constater qu'il s'inquiète vraiment pour moi et pour la première fois, je me sentais coupable, je n'avais rien fait de mal, mais je me sentais mal de n'arriver à me confier à lui comme il le souhaitait. Un faible sourire se dessina sur mes lèvres en remarquant à quel point il me connaissait assez pour remarquer cela et sur le coup sans réfléchir plus que cela, je le pris dans mes bras posant ma tête contre son torse « Je suis désolée de t'inquiéter » Je lève de nouveau les yeux vers lui sondant ses iris sombres « Je sais que tu es là pour moi Dark » Même si je ne le mérite certainement pas « Je n'ai pas de problèmes justes.. Juste que je...» Pouvais-je le lui dire ? Pouvais-je lui dire que mes souvenirs étaient venus me tourmenter et presque me dégoutter de moi-même ? « J'avais besoin de me retrouver un peu seule même si je n'aime pas ça... Par moment, cela pouvait avoir du bon » Je reposais ma tête contre son torse en soupirant doucement « Je me suis juste rendu compte que j'étais.... Vraiment la personne la plus égoïste que je connaisse » Dur à croire, mais finalement, j'étais contente qu'il soit là « Oui, je sais, ce n'est pas le scoop du siècle et s'isoler pour ça est stupide, mais j'en avais besoin » je le serrais un peu plus contre moi finalement, j'en avais besoin.

© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Dark
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 30/10/2017



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Ven 5 Jan - 17:29
Everything isn't black &
white
Elle s'installe contre moi, comme pour chercher du réconfort que je n'avais pas été capable de lui donner auparavant. J'arque un sourcil quelque peu suspicieux. Soit quelqu'un est venu la voir pour lui faire du mal, soit elle s'en était fait toute seule et cette situation me semblait être la pire. Je l'entoure donc de mes bras à mon tour et réplique sur un ton sceptique.

- Tu as consommé ? Je pense que tu as une définition erronée du "ça peut faire du bon".

Je l'observe à nouveau d'un œil attentif. Elle me paraît plus fine tout à coup. Plus frêle. Est-ce parce que je me fait du soucis pour elle ? Est-ce parce qu'elle me paraît déprimée ? Je passe lentement mes doigts dans ses cheveux, lui massant simplement le crâne sans piper mot pendant encore quelques minutes silencieusement. Il n'y a pas grand chose à ajouter. Elle se dénigre comme si elle faisait parti de la pire espèce au monde. Elle a fait des erreurs, je lui en veux encore pour ça. Mais ça ne fait pas d'elle la pire femme au monde. Sinon je n'en aurais jamais fait ma reine. Je me perds dans mes pensées, tentant de comprendre ce qui l'amène à penser une telle chose d'elle-même. Il y avait un élément déclencheur, j'en étais certain : elle ne s'était jamais confiée de cette manière à moi auparavant et son comportement est si soudain qu'il en devient louche. Je finis par m'écarter d'elle au bout de quelques secondes en attrapant sa main dans la mienne puis en embrassant doucement cette dernière.

- Vouloir penser à soi n'est pas un acte égoïste. Mais puisque ma Reine va mal, il est de mon devoir de lui remonter le moral. Et puisque tu as besoin de t'isoler, je te suggère de venir t'isoler en ma compagnie. J'esquisse finalement un petit sourire. Que dirais-tu de nous en aller tous les deux passer une journée au calme, un verre à la main au bord de l'eau ?

Je plongeais mon regard si déterminé dans le sien, tenant toujours sa main au creux de la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Passion
avatar
Messages : 1148
Date d'inscription : 11/08/2017
Localisation : Là où tu n'es pas, mais si cela t'intéresse Chambre 12



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   Mer 17 Jan - 14:20
Dark & Passion
They seal your fate everyday but you can't believe it.
 Un faible soupir franchit la barrière de mes lèvres, alors qu'il passait ses bras autour de moi. J'aurais simplement pu fermer les yeux et profité simplement de cet instant où je ne pensais à rien d'autre que ses deux bras qui m'entouraient et qui me faisaient ressentir tellement de sentiments différents en même temps. Jusqu'au sous-entendu de Dark je m'y sentais bien juste un court sentiment de bien-être le temps de quelques secondes. Ma tête ne bouge quand même pas de son torse profitant quand même du réconfort que ses bras me font ressentir « Non, je n'ai pas consommée. Peut-être bien oui, mais chacun à sa propre définition » Avais-je simplement ajouter d'un ton calme et posé.

Les yeux fermés, je profitais simplement de cet instant de calme entre nous, sa main dans mes cheveux aurait presque pu m'endormir, mais mes démons m'en empêcherait sûrement. Je venais de lui avouer la raison de mon isolation volontaire de cette semaine  enfin plutôt une partie, mais je savais dans le fond que cela ne lui serait pas suffisant. Il me répétait tellement de fois que je pouvais compter sur lui qu'il était là pour moi, mais là, il s'agissait de mes souvenirs, je n'avais aucunement envie d'en parler à qui que ce soit pour le moment, c'était trop tôt trop frai dans mon esprit pour en faire part à qui que ce soit même à Never.

Mes pensées sont interrompues quand je le sens s'éloigner quelque peu de moi, je le regarde avec incompréhension, mais le geste qu'il a envers ma personne me fait esquisser un petit sourire. Il avait simplement pris ma main et l'embrasse avant de finalement prendre la parole. Je baisse quelque peu la tête quand il dit que penser a soi n'est pas un acte égoïste, j'aimerais tellement lui dire que dans mon cas, c'est le cas. J'aimerais tellement lui dire que cette reine qui est sienne ne mérite même pas son attention, mais qu'elle ne peut pas non plus se permettre de le laisser. Je tourne mes yeux de nouveau vers lui quand il suggère de m’isoler en sa compagnie plutôt que seule. Je retiens un petit rire et lui lance plutôt un petit sourire amuser et allait lui répliquer que le principe de l'isolement était justement vouloir être seule, mais il ne me laisse aucunement le temps de dire quoi que ce soit et fini son idée « Tout cela m'a l'air vraiment tentant » Je souris un peu plus « L'eau, un verre et juste toi à mes côtés, c'est une vision qui en effet pourrait largement me remonter le moral »  Et je le pensais, peut-être cela nous permettrais aussi de nous retrouver un peu. Le temps d'une bulle éphémère où il n'y aurait que lui et moi laissant tout derrière nous ? Mes pensées noires envers ma propre personne, les sentiments que je ne devrais ressentir pour d'autres. Me concentrer juste sur cet homme à mes côtés. Je dépose un rapide baiser sur ses lèvres « Tu laisserais vraiment la bande juste pour du temps avec moi ? » Je savais que je comptais pour lui, mais je savais que la bande aussi...
© 2981 12289 0


Body Talk
You're always telling about a friend we share Please believe the moments I was there Myself to everyone Reminiscing to mark the time Missing your caress It makes me feel high again You try to take it to your face it's our love drug And this is why you raise your hands like this   Jin Akanishi - Body Talk

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Everything isn't black & white[Dark]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Everything isn't black & white[Dark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LENNY KRAVITZ
» CAPTAIN BLACK - REGULAR (White)
» "Black and white horse arching among us"
» Pre-order de Septembre 2010 / Pury White Angel & Laches Black Devil
» Zoom Fast Black Lash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Central Wing :: Chambres 1 à 100-
Sauter vers: