AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Onirisme (ft. Lies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar



MessageSujet: Onirisme (ft. Lies)   Mar 9 Jan - 14:13
Je ne me sentais point à ma place ici, tant ma présence en ces lieux me semblait onirique. Je regardais droit devant moi et vis une immense étendue rouge guider mes pas vers l'inconnu, bien hors de ma petite chambre tranquille. Elle était justement le seul endroit dans cet hôtel ou je me sentais en sécurité. Tout ce mystère, cet inconnu, cet haut delà me faisait froid dans le dos. Je m'étais alors volontairement isolé dans ma chambre ces deux derniers jours, par crainte de trouver quelqu'un. Malgré que je sois mort, je ressentais une sensation de faim. Je trouvais d'ailleurs étrange le fait qu'un spectre puisse éprouver ceci. C'était désagréable. Les quelques jours passés renfermé sur moi même me l'avaient si gentiment fait comprendre.
Pour étancher cette impression désagréable qui tiraillait mon ventre, j'avais été contraint de quitter ma zone de confort et de me jeter dans la gueule du loup. Je n'étais point rassuré par les couleurs qui m'entouraient, elles m'oppressaient, je ne savais pas qu'un tel endroit existait. Cet hôtel était véritablement le royaume des morts, berceau de mes angoisses.

Je marchais d'un pas très lent, la tête baissée et les mains dans les poches. Je ne souhaitais en aucun cas croiser le regard de quelqu'un. Mon ventre faisait un bruit infernal, le problème était que je ne savais pas où me procurer à manger puisque l'heure du repas était belle et bien passée. Une moue triste s'installa sur mon visage, je fixais le sol et mes chaussures au fur et à mesure que j'avançais.
Et ce que je redoutais profondément arriva. J'avais relevé la tête et avait croiséle regard d'une jeune femme, aussi morte que moi. Je n'arrivais toujours pas à me faire à cette idée d'haut delà. Mon coeur froid s'accélèra dans ma poitrine jusqu'à tambouriner complètement contre ma cage thoracique. Elle me regardait, je la regardais sans bouger. Peut être se demandait-elle si je cherchais quelque chose? Je devais sûrement avoir l'air stupide et perdu. Je battais nerveusement des cils, voulant écourter au plus vite cette entrevue. Mais mon ventre en avait décidé autrement. Je le sentis gargouiller plus violement encore,  me mettant dans un embarras qui me donnait envie devais rebrousser rapide chemin et de retourner m'enfermer dans ma chambre à double tour. Je compris alors que la discussion entre nous était inévitable, après tout, ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait entendre les bruits quasi obscènes sortir du ventre d'une personne décédée.
Revenir en haut Aller en bas
Lies
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2017



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Onirisme (ft. Lies)   Mar 9 Jan - 15:51
OnirismeCaelum ft LiesUne jeune femme marchant dans un parc, riait, soupirait et grognait à chaque mouvement qu'elle faisait, se dirigeant vers l'aile ouest, endroit où son cocon l'attendait depuis déjà plusieurs heures. La simple idée d'être enfermée un peu plus chaque jour dans cet hôtel la rendait malade, au point que son self-contrôle n'était qu'un bien lointain souvenir, faisant place à une impulsivité incontrôlable.

Elle frappait des pieds tout ce qui se trouvait sur son chemin alors qu'elle rentrait dans cette prison en or qu'elle détestait plus que tout. Elle ne se sentait vivante en ces lieux, se comparant à un oiseau en cage, incapable de se libérer, enchaîner contre son gré. Un rire malsain avait fait place dans ce couloir qui l'accueillait, avant de se stopper pour respirer grandement.

Chaque pas que la blonde faisait était désordonnée mais elle avait trouvé un remède pour cela, elle réfléchissait à chaque mauvais coup qu'elle pouvait faire contre ses « cobayes » qui étaient aussi bien amusant qu'ennuyant si l'on considérait qu'elle n'échouait jamais. Relevant la tête, Lies croisait le regard d'un homme, nouveau en vue qu'elle ne le connaissait pas, chose qui raviva sans savoir le mépris qu'elle ressentait pour l'être masculin.

Les deux habitants démontrait une image figé du fait qu'aucun des deux ne daignaient bouger pendant plusieurs minutes avant que la jeune femme se décide d'avancer, nul envie de rester tel une statut. Voulant passer le plus rapidement pour ne plus avoir à supporter une quelconque présence masculine , elle se stoppa net, un bruit familier titillant son ouïe, forçant ses yeux à s'encrer dans ceux de cet inconnu. Il avait faim et devait sans doute chercher un endroit où la nourriture était présente.

Grimace intérieur, elle réfléchissait si elle se devait de l'aider, lui, un homme permis tant d'autre mais dont le mépris qu'elle avait, venait la tiraillé de toute part. Des secondes défilèrent avant qu'un énième bruit émanant de l'estomac du jeune homme prit place, la faisant soupirer. Elle laissait donc son sac tomber de ses épaules pour le faire tenir sur son avant-bras, l'ouvrant ainsi à la recherche d' une chose précise, sortant de celui-ci quelques gourmandises avant de les tendre à l'inconnu.

Mange ça où tu vas t'écraser par terre vu ton état.

© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Onirisme (ft. Lies)   Ven 12 Jan - 22:21
J'avais eu peur qu'un contact ne soit établi entre nous et pourtant je devais faire avec. Je me devais même de remercier la jeune femme pour la gentillesse dont elle avait fait preuve. Elle m'avait tendu un peu de nourriture sans que je n'eu le besoin de parler. A ce moment là, je me mis à penser que même les morts pouvaient faire preuve d'humanité. J'en avais justement eu la preuve. Je me mis à sourire légèrement à cette pensée tout en m'inclinant poliment pour la remercier. Je ne souhaitais pas lui adresser le moindre mot, peut-être étais-ce mal placé de ma part mais j'espérais secrètement que cela ne la dérangerait pas.

Saisissant doucement le petit paquet transparent renfermant ce que je convoitais, je relevais la tête sans la regarder. Je ne voulais absolument pas renouer un contact visuel entre nous, je voulais surtout retourner seul dans ma chambre. Cette altercation n'avait duré que trop longtemps à mon goût, je devais sûrement être stupide de penser et d'agir de la sorte mais la solitude n'avait pas de prix à mes yeux.

Je serrai un peu plus fort mon gâteau, certain qu'il étancherait ma faim, avant de m'apprêter à repartir dans la direction opposée. J'étais si pressé que je n'avais pas fais attention à mes actions. Je venais d'écraser le pied de ma sauveuse, si je pouvais la qualifier de cette façon, et je me sentis immédiatement foudroyé sur place. Mon cœur venait de s'accélérer sous la pression qu'un profond sentiment de honte me causait. Encore une fois, je m'inclinais devant elle, profondément confus. J'avais fermé les yeux et serré durement la mâchoire, je ne voulais dire mot, je me sentais stupide et rougir. Ma gorge était sèche et mon ventre refaisait des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Lies
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2017



Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Onirisme (ft. Lies)   Ven 2 Fév - 16:14
OnirismeCaelum ft LiesUn sourire de sa part qui me faisait grimacer, simple aspect du fait qu'elle venait de faire pour une fois une bonne action, chose rare si en plus l'on pouvait spécifié qu'elle avait aider un homme qu'elle ne connaissait pas. Aucun son ne sortait des lèvres de l'homme en face de Lies, chose qui apaisait grandement la peste qu'elle était, ne voulant aucunement entendre une voix masculine pour le moment. Il regardait ailleurs, évitant ainsi le regard de Lies qui partait aussi vers l'endroit où sa chambre l'attendait.

Cela faisait quelques minutes qu'ils n'avaient toujours pas bouger de leurs place, l'un tenant fermement les gourmandises et l'autre perdu dans ses pensées concernant les futurs mauvais tours qu'elle pouvait faire. Un sourire présent sur les lèvres de la blonde, elle venait de trouver son futur plan machiavélique à mettre en place quand elle s'emmerdera de nouveau dans cette prison en or mais son sourire s'était vite dissipé pour une grimace. Une douleur au niveau du pied avait pris place en cette femme qui foudroya l'homme qui se trouvait à ses cotés, grognant par la même occasion.

Tu peux pas faire gaffe un minimum toi ? Putain.

Elle s'était accroupie pour tenir son pied mais ne cessait de lancer un regard dur contre le jeune en face d'elle qui restait muet. Il ne cessait de s'incliner pour s'excuser ce qui tapait sérieusement sur le système de Lies qui n'aimait ce style de personnes soumises. Se relevant quelques instant après, elle bougeait légèrement le pied afin de s'assurer que la douleur n'était plus qu'un lointain souvenir avant de nouveau ouvrir les lèvres pour parler. La gentillesse n'était plus au rendez-vous et cela la rendait de nouveau normal. , Lies n'était gentille habituellement, faisant du favoritisme avec les personnes qu'elle pensait mérité cet aspect la de sa personnalité.

Ta perdu ta voix ou tu as besoin qu'on t'aide pour s'excuser à ta place ?



© 2981 12289 0


Double face is comming
How can you see into my eyes like open doors?
Leading you down into my core where I've become so numb
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold
Until you find it there and lead it back home∞

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Onirisme (ft. Lies)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Onirisme (ft. Lies)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui est Cécile de Oliveira, l’avocat de Lies Hebbadj?
» Big Little Lies
» Petit bout de paroles dans la tête
» Une jambe plus courte...
» Plusieurs traductions pour tatouage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Archives :: Dead RP-
Sauter vers: