AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Terreur nocturne ft.Azur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kokoro
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 03/07/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Terreur nocturne ft.Azur   Sam 10 Fév - 17:59
 
Terreur nocturne

Depuis que j’ai vu le visage de mon père et entendu sa voix dans l’un de mes souvenirs, il apparaît souvent dans mes rêves, quand j’arrive à dormir. La plupart du temps, il me berce comme dans mon souvenir, et je me sens toute petite dans ses bras. Sa voix m’apaise et j’ai l’impression de m’endormir une nouvelle fois à l’intérieur même de mon rêve.

Je n’ai peut-être pas beaucoup de souvenirs de lui, mais je suis convaincue qu’il était le meilleur père que j’aurais pu avoir. Je me demande si je suis une aussi bonne mère pour Azur. Je fais toujours de mon mieux pour m’occuper de lui, mais j’ai peur de finir par être trop débordée, ou trop fatiguée pour m’occuper de lui. C’est vrai qu’il y a des gens pour m’aider à l’hôtel, comme Angel par exemple, alors j’essaie d’éviter d’y penser, mais ça reste toujours dans un petit coin de ma tête.

Mais pas ce soir. Parce que ce soir, j’ai la chance de rêver une nouvelle fois de mon père. La chaleur de ses bras, sa voix rassurante, l’odeur du bois qui empreigne son tablier, tout est parfait. Enfin, presque parfait. Quelque chose me paraît bizarre, mais pendant quelques minutes je n’arrive pas à mettre le doigt dessus ; jusqu’à ce que je me rende que derrière la voix de mon père, j’ai l’impression d’entendre quelqu’un frapper sur du bois. Pourtant, mon père ne peut pas être en train de travailler dans son atelier puisqu’il est là, avec moi. Mais je suis tellement apaisée que je n’y fais pas vraiment attention.

Puis une deuxième voix s’ajoute à celle de mon père. Elle est presque inaudible au début, alors j’ai du mal à l’identifier. Puis elle se fait de plus en plus claire et je commence à distinguer des sons, puis des mots.

« A… an… Ma… Eille…Maman... »

Maman ? Azur ? Mais oui, c’est la voix d’Azur que j’entends ! Prise de surprise, je me réveille aussitôt, me redressant brusquement dans mon lit. Je prends encore quelques secondes pour me réveiller complètement.

J’entends toujours les coups qu’il y avait dans mon rêve. Quelqu’un est en train de frapper à ma porte. C’est Azur qui m’appelle. Il a sûrement fait un cauchemar, le pauvre petit. Je me lève, allume la lumière et ouvre la porte. Moi qui m’attendais à devoir lever la tête pour le voir, comme d’habitude, je suis surprise de voir qu’il est assis par terre.

Puis lorsque que je vois son état, mon cœur et mon sang se glacent et je sens mon corps s’affaiblir et trembler de partout. La lumière de ma chambre éclaire un Azur beaucoup plus tremblant que moi,  en pleurs, et surtout, couvert de sang.

Je me jette par terre, paniquée, et le prends dans mes bras en essayant en même temps de voir s’il est blessé.

« Azur ?! Mais qu’est-ce qui t’es arrivé ? Tu vas bien ? Comment tu t’es fais ça ? Tu as mal ? Quelqu’un t’a agressé ? Qu’est-ce qui s’est passé ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 493
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Dim 11 Fév - 18:35
Terreur nocturne


「Feat ma maman
"Maman... je t'en supplie... réveille toi... Maman..."

D'une voix cassée, d'une voix tremblante et remplie de peur, j'appelais ma maman, dans le seul espoir d'avoir du réconfort, qu'on me rassure. Qu'on me dise que ce n'était qu'un cauchemar. Même si le sang sur moi était la preuve que tout ce qui m'était arrivé est bien réel. Que j'avais bien vécu cela.

Les larmes ne cessaient de couler sur mes joues alors que j'étais assis par terre, à genoux devant la porte de celle que j'ai pris pour ma mère dès son arrivé dans l'hôtel. Elle était devenu si importante pour moi, si rapidement. Je l'aime beaucoup, autant que CutiePie mais d'une manière différente. C'est ma maman, j'en suis sûr. Même si je suis beaucoup plus grand qu'elle. Je ne me préoccupe même pas de notre peu de différence d'âge. Je ne me préoccupe pas de mon âge tout court. Je vais être un grand, sans grandir. Un grand monsieur pour CutiePie mais je veux continuer à jouer, à regarder des dessins animés et à me faire chouchouter par les autres, ceux qui sont plus grands que moi, dans leur tête.

J'espérais au plus profond de moi que ma Maman était bien dans sa chambre, que ma maman allait m'ouvrir la porte et me réconforter. Pendant un instant, j'avais pensé que ce.. ce méchant avait pris ma maman et que c'était elle que j'avais vu en plein de petit morceau dans la pièce si terrifiante. Rien qu'en y repensant, je me mis à trembler en plus, comme pour mes larmes. Je sanglotais, n'arrivant plus à retenir mes pleures. Du peu de force que j'avais encore, je continuais à frapper la porte d'une main et serrais ma peluche aussi sale que moi de l'autre.

Puis je sentis la porte s'ouvrir alors que ma main glissait contre celle-ci pour retomber par terre, sur ce sol si froid. Je levais mes yeux vers la personne qui venait de m'ouvrir, mes yeux remplis de larmes au point que ma vision était flou, que je distinguais à peine le visage familier que j'aimais tant. Je reniflais et murmurais un Maman avant que celle-ci se jette par terre pour me serre dans ses bras. Ça me faisait déjà du bien, de ressentir cette présence si protectrice pour moi. Je me blottissais contre elle, oubliant que je pouvais la tacher, la recouvrir de ce liquide rouge elle aussi. J'essayais de lui parler, entre mes sanglots, avec ma voix complétement brisé dû à mes cris.

"Ma-man... C'est.. c'est un pabo... pire que L... bien pire... Il-il m'a fait si peur... Il m'a montré des choses horribles... Maman... J'ai peur..."

Psychotic. C'était lui l'origine de ma peur, de mon traumatisme. J'avais été curieux, j'étais rentré dans cette pièce si.. si effrayante. J'avais vu un habitant de cet hôtel dans un état tellement horrible, le pauvre... Et puis... tout ce sang que j'avais vu... Ces paroles, sa voix, son rire.. Et surtout.. cette pièce.



Lapinzur
veut des carottes, surtout celle de CutiePie

• Emi Setsuna

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 03/07/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Jeu 15 Fév - 14:05
 
Terreur nocturne

Les mots d’Azur me rassurent un petit peu. Si la personne qu’il a croisé lui a "seulement" montré des choses, ça veut dire qu’il n’est pas blessé. Ça ne veut pas dire que ce qui lui est arrivé est moins grave, mais je suis quand même contente de savoir que physiquement, tout va bien. Je le serre très fort contre moi et essaie de le rassurer : « Calme toi, ne t’inquiète pas, je suis là maintenant, il ne va plus rien t’arriver... »

Je ne veux pas rester dans ce couloir avec lui trop longtemps. D’abord, parce que nous pourrions réveiller des gens, et je n’ai pas besoin de les faire paniquer en les laissant voir Azur comme ça, mais surtout parce que je ne peux pas le laisser dans cet état là. Je suis sûre que rien que le fait de se changer pour mettre des vêtements propre l’aiderait à se sentir un peu mieux. J’essaie donc de l’aider à marcher du mieux que je peux : « Allez viens, Maman t’emmène dans ta chambre, je vais m’occuper de toi. »

Une fois à l’intérieur, j’allume une veilleuse et le fait s’asseoir sur son lit. J’espère que la lumière douce l’apaisera un peu, et comme il n’aime pas qu’on voie ses cicatrices, je pense qu’il préférerait que la pièce ne soit pas trop éclairée. « Viens te changer, je vais te mettre un pyjama tout doux ! » Avec des gestes les plus doux et les plus rassurants possibles, je l’aide à se changer, et nettoie les taches de sang sur sa peau, séchant délicatement quelques larmes au passage.

Du sang… J’essaie de ne pas le montrer à Azur, mais tout ça m’inquiète beaucoup. Qu’a-t-il bien pu se passer pour qu’il se retrouve avec autant de sang sur lui ? Ça a dû être vraiment horrible, je comprends son état de panique. Mon pauvre petit bébé, tout ça va sûrement le traumatiser, il ne méritait vraiment pas ça...
 
Je m’installe avec lui dans son lit, remonte la couverture sur lui, lui donne sa plus jolie peluche et le prends dans mes bras. Après quelques bisous et alors que je lui caresse tendrement les cheveux, je lui dit tout doucement : « Alors, dis moi, qu’est-ce qui s’est passé ? Qui c’est ce pabo qui t’a montré de vilaines choses ? »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 493
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Sam 17 Fév - 14:39
Terreur nocturne


「Feat ma maman
☽ Dans certains livre de la bilbiothèque, il disait que lorsqu'on mourrait, il y avait le paradis et l'enfer. Pour moi, l'hôtel était le paradis, je n'avais aucune idée de ce que les vivants pouvaient penser de ce qu'il se passait après la mort. Ou même de ce que moi j'avais pu y penser. Mais je ne m'en préoccupais pas, me contentant de vivre cette nouvelle vie avec plein d'insouciance. Mais depuis que j'ai vu cette pièce et cet homme, Psychotic, je me demandais si c'était ça, l'enfer. Si le grand monsieur qui dirige l'hôtel le savait et que c'était lui qui avait décidé de créer cet endroit si terrifiant, pour punir les pabos et effrayer les enfants trop curieux comme moi. Même si je suis un peu le seul enfant dans cet hôtel.

Ma maman avait cette façon de m'apaiser que j'aimais tant. J'essayais de contrôler mes sanglots et mes tremblements, même si c'était dur, en écoutant la douce voix de Kokoro et en respirant son odeur aussi délicate. J'aime beaucoup l'odeur de Maman, elle est tellement rassurante, contrairement à l'odeur dans la pièce terrifiante..

Kokoro m'aida à me relever et à marcher, je devais m'appuyer sur elle pour avancer sans tomber tellement mes jambes étaient faibles et tremblantes. Je reniflais et tenais bien BunnyPie d'une main, lui qui était aussi sale que moi à cause d'un pabo vraiment pabo.

Je laissais ma maman faire, je n'étais plus vraiment en état de m'assoir de moi même ou de faire quoi que ce soit, à par pleurer et trembler. Elle alluma une veilleuse que je regardais. J'aimais beaucoup les veilleuses, j'en allume presque toutes les nuits, pour éloigner le plus possible les méchants cauchemars.
Maman me dit de me changer, pour un pyjama tout doux et j'acquis très faiblement. Je la laissais me changer, tournant ma tête de l'autre côté pour ne pas voir son expression si elle voit mes cicatrices. Est ce que c'était Psychotic qui me les avait fait, dans ma vie d'avant ? Je n'aime pas me retrouver peu habillé, ou tout nu devant les autres. Mais avec Maman, ça passait un peu, parce que c'est ma Maman.
Je reniflais encore une fois et laissa un faible "merci" passer mes lèvres quand Kokoro avait terminé de me laver et changer. J'aimais beaucoup quand Maman s'occupait comme ça de moi.

Je serrais fort la peluche qu'elle m'avait donné, en me mettant en boule dans mon lit. Je tremblais toujours, des images de cette personne, de ce sang et de cette pièce me revenait dans ma tête. Je m'étais mis contre ma maman, cherchant sa chaleur pour me réconforter. Puis elle me demanda ce qu'il s'était passé. Il me fallut un moment pour trouver les mots et réussir à parler avec ma voix cassée.

"Psy-psy.. chotic.." Je n'aimais vraiment pas son nom, il me faisait déjà si peur, rien qu'avec un nom. "Il.. il faisait bobo à une personne... qui faisait dodo tellement elle devait avoir mal... et .... du rouge.. partout... des couteaux bizarres... son.. son rire qui fait peur... et-et ... la pièce.."

Rien que repenser à la pièce où il m'avait enfermé pendant un moment me faisait de nouveau sangloter, en tremblant, les yeux fermés de peur. Je viens m'enfuir sous le haut de ma Maman, comme je faisais souvent, sans quitter ma peluche des bras. Je pleurais en me blottissant contre elle. J'essayais encore de parler entre mes sanglots.

"Azur veut p-pas que ce méchant fasse la même chose à Maman ou à C-cutie ou à Azur..."


Lapinzur
veut des carottes, surtout celle de CutiePie

• Emi Setsuna

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 03/07/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Sam 3 Mar - 14:45
 
Terreur nocturne

Psychotic… Je le connais vaguement, j’en ai déjà entendu parler. Je sais qu’Angel ne l’aime pas du tout, et avec un nom pareil, je comprends pourquoi. Je n’ai jamais eu une très bonne impression de lui, mais je ne pense pas que j’aurais pu imaginer que quelque chose comme ce qu’Azur vient de me décrire puisse se produire ici. Alors qu’Azur se cache son mon haut en pleurs, j’essaie d’assimiler ce qu’il vient de me raconter. Mais j’ai beau essayer, je n’arrive pas à vraiment réaliser que ce qu’il a vu est vrai.

"Azur veut p-pas que ce méchant fasse la même chose à Maman ou à C-cutie ou à Azur…" me dit-il, encore étouffé par ses larmes. Me voulant toujours rassurante, je lui réponds : « Ne t’inquiète pas, il ne va rien nous arriver. »

Mais et si ce n’était pas vrai ? Et si nous Cutie Pie, ou moi, ou même n’importe qui d’autre, croisait un jour Psychotic et passait une soirée pire que celle qu’Azur vient de vivre ? Je n’arrive pas à m’empêcher de frissonner légèrement en y pensant.

Je prends une profonde inspiration en serrant Azur dans mes bras un peu plus fort. Je ne dois pas penser à ce qu’il pourrait arriver maintenant, ça ne sert à rien. Je dois réfléchir à ce que je dois faire. Je pense que je vais sûrement en parler à Angel, il en sait sûrement plus que moi sur Psychotic. Je devrais aussi en parler à Casper, ce serait la chose la plus efficace que je puisse faire. Mais il est toujours si occupé, quand est-ce que j’aurai l’occasion de le croiser de nouveau ?

Il faudra aussi que je m’occupe beaucoup d’Azur. Il ne va sûrement pas oublier cette nuit très facilement. Il va falloir que je le surveille, ou que je lui apprenne à faire plus attention. Après tout, même si je le souhaitais de toutes mes forces, je ne pourrais pas être derrière lui 24h/24.

En attendant, ma mission la plus urgente maintenant est de rassurer mon petit Azur pour qu’il puisse s’endormir, il en a assez vu pour ce soir.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azur
avatar
Messages : 493
Date d'inscription : 31/05/2017
Age : 19
Localisation : Sous ma couette Petit Poney



Peeves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Mer 21 Mar - 18:44
Terreur nocturne


「Feat ma maman
☽ Ce Psychotic.. il m'avait dit être mon nouvel ami, mais moi, je ne voulais pas d'un ami qui fait très peur, encore plus que Maman en colère. Je ne comprenais même pas comment une personne pouvait rire alors qu'il venait de faire un gros bobo à quelqu'un..
Cette personne, est ce qu'elle a pu échapper au méchant monsieur ? Elle a pu guérir et s'enfuir ? Je reniflais sous le haut de Kokoro, en pensant à ce pauvre monsieur.

"Le monsieur il allait pas bien du tout... Psy-psychotic a été vraiment méchant avec lui..."

Je pleurais toujours, en parlant entre mes sanglots. Je ne voulais pas m'éloigner de ma maman, de sa chaleur et de son réconfort. Ça me faisait un peu du bien, même si j'étais encore terrifié.

"I-il m'a dit que j'avais été trop curieux... et-et.. puis.. après... il m'a enfermé dans.. dans la p-pièce horrible... "

En revoyant ces images dans ma tête, je me remis à frissonner de peur, sans arrêter de pleurer. Ça aussi, je n'arrivais pas à comprendre comment c'était possible, qu'une pièce pareil existe, que le grand monsieur la laisse dans cet hôtel.

"Ce-cet endroit Maman... est-ce que c'est l'Enfer, comme dans les-les livres ?.."

En arrivant dans cet hôtel, personne ne peut savoir si c'est le paradis ou l'enfer, comme c'est écrit dans certains livres de la bibliothèque. Au début, je trouvais ça bizarre d'arriver dans un hôtel après notre mort, mais maintenant, je ne me préoccupe plus, voulant juste avoir CutiePie comme namoureux, des carottes et des câlins de ma maman.

Je repensais au mot de ma maman, qu'il n'allait rien nous arriver, mais, comment en être sûr ? Ce méchant monsieur est tellement.. effrayant, il a sûrement des raisons de vouloir nous faire du mal, comme au monsieur endormi.

"Maman est sûre que P-psychotic ne va pas nous faire de bobo ?"

Je posais ma question, après avoir ressortie ma tête par le col du haut de Kokoro, comme je fais souvent. J'avais besoin de voir les yeux rassurants de ma maman, de voir son sourire et qu'elle me garde bien contre elle.

"Psychotic est un méchant monsieur et Azur bien un gentil ?"


Lapinzur
veut des carottes, surtout celle de CutiePie

• Emi Setsuna

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 03/07/2017



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   Jeu 12 Avr - 8:04
 
Terreur nocturne

Je ne sais pas quoi lui dire. Je n’ai pas envie de lui mentir, mais je ne peux pas non plus lui dire que je suis aussi inquiète que lui, que je ne sais pas si Psychotic va recommencer, que je ne sais pas s’il va faire du mal à l’un d’entre nous. J’essaie de penser à tout ça de manière aussi distante que possible, mais avec mon petit Azur paniqué et tremblant dans mes bras, c’est très compliqué. Alors j’essaie de ne penser qu’à lui et à son âme d’enfant que je dois rassurer et protéger.

« Mais non, tu n’es pas en Enfer. Si tu étais en Enfer, il n’y aurait pas de carottes, pas de papillons, pas de peluches, pas de maman, pas de CutiePie… lui dis-je en souriant. Ici, c’est comme quand on était vivant. Il y a des gens gentils et des gens méchants. Tonton Angel, CutiePie et toi vous êtes gentils, et Psychotic il fait des choses méchantes. Mais comme personne n’aime les gens qui font des choses méchantes, on va essayer de le rendre gentil, et comme ça plus personne n’aura de bobos ! »

Je ne sais pas vraiment si « rendre Psychotic gentil » est un objectif réaliste. Je ne suis même pas sûre qu’il soit possible de faire quoi que ce soit ici pour arrêter ce genre de choses. Mais rien ne nous empêche d’espérer. En attendant, la seule chose qui m’importe est qu’Azur pense à autre chose et s’endorme.

« Dis Azur, tu veux regarder un dessin animé avec maman ? Je resterai dormir avec toi après. On peut même aller dans ma chambre si tu veux. »

Je me demande s’il me reste des bonbons ou des gâteaux pour lui quelque part dans ma chambre. En temps normal je ne lui en donnerais jamais à cette heure-ci, mais après ce qu’il vient de vivre, je serais prête à lui donner tout ce qu’il veut. Enfin presque. Je n’oublie pas que s’il le pouvait, Azur mangerait toutes les choses sucrées qui auraient le malheur d’entrer dans son champ de vision, et j’ai déjà assez de choses à gérer pour m’occuper d’un mal de ventre.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Terreur nocturne ft.Azur   
Revenir en haut Aller en bas
 
Terreur nocturne ft.Azur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terreur nocturne et peur diurne?
» passage au "lit de grand" ?
» terreurs nocturnes : vous gérez comment ?
» terreurs nocturnes
» Au secours! ! besoins d'avis sur la toux de Clément !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: West Wing :: Chambres 100 à 200-
Sauter vers: