Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rescue - ft Frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Rescue - ft Frost    Mar 27 Fév - 23:05
RescueFrost & NeverDes journées qui se ressemblaient, amplifiant cette hargne d'éternité qui me poussait sans cesse dans ce vis des tourments qui ne cesse de torturer mon esprit dors et déjà bien amochés depuis que mon âme erre dans cet hôtel. Je ne saurais dire pourquoi toutes ces situations négatives s'acharnent sur moi et cela je ne le saurais sans doute jamais. Devrais-je rester dans ma chambre où bien tenter d'évacuer cette sensation désagréable d'être dans un cauchemar ? Une question qui tiraillait ma conscience dès que le jour pointait le bout de son nez.

Me levant d'un pas las, je réfléchissais à ce que je pourrais bien faire comme activité pour décompresser jusqu'à ce que l'image de cette piscine dans laquelle je n'avais jamais mis les pieds me vint à l'esprit. Pesant le pour et le contre, j'acceptais non sans retenu cette idée qui venait de germer en moi, m'habillant ainsi à la hâte d'une tenue que ma confidente m'avait offert, prétextant que je n'avais assez d'habit.

Des cheveux en batailles ainsi qu'un look du style street, si je me rappelais bien de l'appellation et me voilà partis en quête de cet endroit inconnu, me faisant ainsi vagabonder par ci et par là, laissant ma mémoire me jouer des tours alors que je ne cesse de tourner en rond quelques instant. Agacé de ne pas trouver ma nouvelle conquête, je m'étais dirigé vers le hall, quémandant ainsi un renseignement sur la piscine.

J'écoutais attentivement les directives de l'accueil avant de soupirer alors qu'elle m'indiquait qu'elle se trouvait dans les environs du parc et du toit, chose qui incrustait en moi cet sensation d'être con au vue des nombreux moments passé sur le haut de l'hôtel, un endroit idyllique mais qui ne me m’intéressait guère aujourd'hui.

Reprenant ainsi ma marche, j'avais décidé de couper par le parc, écoutant, observant les habitants qui se promenait dans celui-ci avant de les ignorer, n'ayant pas vraiment la tête à faire des efforts de compréhension pour eux, me dépêchant ainsi pour arrivé au but de ma sortie. Évitant le plus possible les autres âmes pour enfin m’engouffrer dans l'habitacle de mes recherches.

M'arrêtant net face à cet étendue d'eau qui me faisait de l’œil, je ne prenais plus la peine de réfléchir, allant jusqu'à mettre en veille mon cerveau pour la première fois depuis des lustres. Je m'avançais sans prendre conscience de ce que je faisais, rentrant ainsi dans l'eau sans prendre le temps de me dévêtir.

Mon corps faisait la planche, laissant mes yeux s'encrer ainsi sur le plafond que je trouvais bizarrement attrayant et intéressant jusqu'à ce que mon regard papillonne sur la porte qui s'était ouverte pour me laisser entrevoir quelqu'un rentrer.

Le calme m'a de nouveau fuit.
© 2981 12289 0


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Frost
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thatsthespirit.forumactif.org/t361-i-m-not-jack
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mer 28 Fév - 1:40
Le calme règne dans le bout d’hôtel ou Frost fait son bonhomme de chemin. Sa vie prenant un tournant plutôt étrange entre l’envie d’avoir ses souvenirs, l’autre de ne pas y prêter trop d’importance. Il se posait souvent la question, mais il l’évinçait vite au profit de divertissement bien plus attrayant. La philosophie n’était pas une priorité, néanmoins elle égayait ses journées suffisamment pour qu’il veuille y passer du temps, parcourant les revues, les émissions autant que les livres. Chaque fois qu’il y avait de nouveaux ouvrages, il était le premier à poser ses mains dessus pour trier ce qui l’intéressait ou non. Mais aujourd’hui, d’humeur à trouver un coin plus reposant et exotique, il s’était dirigé en fin de soirée avec son nécessaire judicieusement trié vers la piscine.

Il fut surpris cependant d’y croiser une silhouette dans l’eau, flottant avec des vêtements encore sur lui. Au départ, son instinct lui criait de plonger pour vérifier qu’il ne soit pas mort. Mais il se rappelait bien vite qu’il était impossible parmi eux d’y avoir une seconde fois à cela. Puis, il reconnue Never, jeune homme assez introverti, qui néanmoins avait un certain caractère et qui visiblement mettait un peu trop de piment pour nager dans une situation à son aise. Frost garda le silence, posa ses biens sur un banc plus loin avant de se pencher pour retirer ses affaires et glisser ses jambes dans l’eau. L’hiver n’avait pas d’impact au sein de l’établissement chauffé. Ils étaient chouchoutés, certes, cela n’empêchait pas parfois de contenter tout le monde. « On dirait que tu avais besoin d’une bonne douche froide, mais elle n’a pas l’air suffisante, tu as envie d’en parler ? »

Ce n’était pas maladroit, c’était intentionnellement flou, pour un Never qui avait du mal à confier ses propres ressentis autant que Frost sans doute qui pour l’instant se sentait presque coupable de ne pas être concerné. Il aurait préféré ne pas communiquer sa joie et son confort aussi aisément ces derniers temps, comprenant que cela poussait peut-être le garçon à ne pas venir troubler sa « stabilité » du moment, mais pour Never, Frost pouvait être dans n’importe quel état d’âme, il changerait instantanément pour écouter avec le plus d’attention possible son petit frère de cœur. « Je peux me joindre à toi ? »  Avec un faible sourire, ses mains appuyées sur le rebord de la piscine, il attend l’approbation du plus jeune, penche la tête en le regardant dériver dans un silence presque absolu s’il ne contribuait pas à le briser. Voir Never s’enfoncer dans les ténèbres lui faisait d’autant plus mal qu’il essayait de pousser un peu plus ces barrières tout en essayant de ne pas trop le brusquer.
Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mer 28 Fév - 14:41
RescueFrost & NeverMon regard ne pouvait se détaché de cette porte qui s'était ouverte, faisant ainsi fuir le calme que je ne cessait de chercher pour méditer sur cette existence d'âme qui était mienne. Observant attentivement l'être qui venait de me rejoindre, je venais de prendre conscience de l'identité de la personne, me faisant quelques peu grimacé.

Frost, cet homme que je connaissais depuis peu et qui avait petit à petit réussit à gagner ma sympathie ainsi que ma confiance avançait doucement vers un des bancs qui trônait dans ces lieux. Il était calme et à l'écoute, chose que j'appréciais grandement chez lui. Ne cherchant nullement à me faire parler, j'avais pris l'habitude d'aller le voir, lorsque l'humeur était au rendez-vous, pour bavarder ou aller lire en sa compagnie, chose qui nous avait rapprocher.

Mon cerveau se tirrallait les ménages pour savoir la raison de sa venue alors que mon état allait sûrement l'inquiéter. Devrais-je parler ou rester dans mon mutisme alors que je me détruit à petit feu face à tous ses problèmes qui s'accumulent ? Je ne saurais dire ce que je devrais faire. Peut-être écouter cet instinct qui était une arme à double tranchant pour ma personne ? Cela serait la meilleure manière.

Écoutant d'une oreille ses paroles, je retournais à ma contemplation du plafond qui était rester le même qu'à mon arriver. Mes bras faisant des va et viens sur l'eau, je pouvais ressentir le froid disparaître, me faisant ressentir un bien être faramineux malgré la couche de vêtement qui me dérangeait. Un détail insignifiant alors que mes lèvres s'ouvrèrent pour répondre à ce grand-frère de cœur.

Si cela pouvait être possible.. Hn...

« Hn » Ce mot dont je me servais comme d'un simple oui lorsque les ténèbres m'engloutissaient au fil du temps. Frost était loin d'être un idiot et je ne le savais que trop. Il avait cette capacité à lire en moi, comprenant directement si je me sentais bien ou non. Malheureusement pour moi, cela me forçait à sortir de mon mutisme par inquiétude qu'il se préoccupe de moi, chose risible que je ne pouvais combattre.

Il était heureux, solaire depuis quelques temps, et l'idée même de lui voler cette joie me faisait mal,ne voulant détruire ceux qui m'était essentiel mais le destin qui m'a été imposé devait être l'inverse. Ennuyant déjà ma confidente avec des problèmes que je lui causais, je me retrouvais désormais à en donner à cet homme si bon. Si je disparaissais, ils pourraient vivre leurs vie en paix non?

Une des pensées noirs qui me collait à la peau depuis mon altercation avec L ainsi que mon moment de faiblesse face à Passion. L'aimant comme une amie existentielle, mon cœur ne supportait les révélation de l'abruti concernant les malheur que je donnais involontairement à cette femme qui ne le méritait pas.

Des larmes faisaient leurs apparitions sur mon visage, je me réveillais petit à petit de ma torpeur sombre, entendant ainsi la demande de Frost. Essuyant d'un revers discret, les perles d'eau qui coulait sur le coin de mes yeux, j'hochais simplement la tête en guise de réponse, occuper à comprendre ce phénomène qui se trouvait être nommer « pleure. »

Si tu veux..
© 2981 12289 0


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Frost
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thatsthespirit.forumactif.org/t361-i-m-not-jack
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Dim 11 Mar - 17:58
Il avait tourné la tête dans sa direction, un geste qui déterminait toute l’attention que pouvait avoir Never sur son entourage, signe qu’il nécessitait l’aide de quelqu’un, mais pas n’importe qui. Frost ne se disait pas essentiel à ce petit bout d’homme, néanmoins, ils savaient tout deux que la confiance régnait et que les mots n’avaient pas besoin d’être prononcés pour qu’il y ait communication. Il le fit, pour la forme, pour affirmer une situation qu’il ne pouvait que constater et il se pose au bord sans un bruit pour demander si parler arrangerait les choses. Evidemment, il ne lui répondrait pas positivement. En parler oui, mais son pessimisme face à sa propre personne et ses décisions était tel qu’il l’emportait souvent, donnant ce qui était clairement un problème pour le givré qui espérait plus de motivation. Mais il ne dit rien, entrant dans l’eau avec son approbation, se mettant à flotter lui aussi, porté par ses vêtements et également par les flots, il se laissa guider en essayant de comprendre ce sentiment, cet état dans lequel le brun était.

Son regard porté sur lui, Frost observe l’eau ruisseler sur les joues de son ami, comprenant qu’il essuyait d’un revers de manche mouillé l’eau salée qui avait inondé ses yeux. Malheureusement, ce réflexe ne fit que rendre plus évidente sa peine qui déchirait le cœur si protégé du littéraire, envoyant sa main en réconfort vers celle remise en place du jeune homme, l’autre posée sur son propre ventre, soulevé par une respiration calme. Il le laisse à son rythme prendre la parole, ou choisir le silence et sa présence pour seul réconfort, ne voulant brusquer le garçon si sage aux allures hautaines à ses dépens. Un comportement souvent incompris qui était aussi clair pour Frost qu’un livre pouvait apprendre. « Quoi que ça puisse être Never, je serais toujours là si besoin » et il était évident qu’il ne comptait pas s’enfuir s’il refusait sa présence même, puisqu’il ressentait ce besoin.

Pour que Frost abandonne quelqu’un à son sort, c’est que le cas est plutôt désespéré ou qu’il n’y a rien qu’il ne puisse faire pour l’en sortir, autant dire que ça ne se produira pas de sitôt, tant ils avaient de temps à disposition pour trouver une solution, quelle qu’elle puisse être. Mais dans le cas de Never, la complexité était au rendez-vous, il ne le savait que trop bien. Sa patience d’or et la douceur dont il usait face à l’adorable garçon ne pouvaient qu’être apprécié. Il allait peut-être se faire rejeter, mettre de côté, mais connaissant l’âme, il savait que ce ne serait pas par réelle envie de broyer du noir. Never ne voulait jamais imposer ses problèmes aux autres, quittes à s’isoler même lorsqu’on était prêt à faire des efforts pour lui. Frost en avait conscience et se tenait depuis bien longtemps prêt à lutter contre cette énième barrière destinée à le protéger lui plutôt que le jeune homme qui avait plus l’air d’un enfant en cet instant. S’ils n’étaient pas si peu à l’aise avec les étreintes, sans doute l’aurait-il pris dans ses bras, mais à défaut de pouvoir le faire. Il lança un « hey », tirant doucement sur la manche à côté de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mer 14 Mar - 11:15
RescueFrost & NeverJe ne comprenais ce qui se passait, la douleur de ma poitrine ayant fait apparaître des gouttes salées sur mes joues, chose qui ne s'était jamais produit par le passé. Les pleures m'avaient été inconnus jusqu'à aujourd'hui, signe que ma protection disparaissait au fil du temps, montrant ainsi la faiblesse que je voulais garder au fond de moi. J'entendais le bruit de l'eau un peu plus clairement, me faisant ainsi saisir que Frost se rapprochait de moi, me forçant ainsi à cacher toute cette peine qui ne vaut pas la nécessité d'être vu pour lui pourrir ses moments de joies.

Faisant valsé d'un revers de la main, les larmes qui ne cessait de couler, je tournais là tête vers mon interlocuteur qui venait en réconfort poser sa paume sur la sienne, calmant d'une certaine façon mes tourments bien trop puissant ces derniers jours. Le mutisme toujours présent, je pouvais comprendre que j'inquiétais cet homme sans vraiment le vouloir, ressentant ainsi une boule à l'intérieur de moi, sentant une culpabilité omniprésente dans mes entrailles. Suis-je simplement destiné à rendre les gens triste ? Cette pensée venait de se frayer un chemin dans mon esprit, me faisant ainsi soupirer alors que je me relevais de ma position allongé sur l'eau.

Dos au dénommé givré, je regardais droit devant moi, mordillant ma lèvre inférieur alors que sa voix venait de titiller mon ouïe, une phrase bienveillante et douce, me rendant encore plus coupable.

..D.. Merci..

Alors que j'allais lui poser une question, je sentais ma barrière refaire surface, m'intimant de ne pas la poser au risque de donner encore plus de problème que je ne le faisais actuellement, m’engouffrant ainsi dans ma propre bulle de noirceur où un simple merci s'était fait entendre. J'avais peur de me confier, peur de les faire souffrir, ces personnes qui m'étaient si cher que j'en venait à haïr ma propre personne de les rendre malheureuses.

Je me connaissais pessimiste mais je me rendais compte que cela devenait plus catastrophique de jour en jour, au point où je détestais cette seconde chance que l'on m'avait donner car après tout, en vu de mes souvenirs, j'étais toujours tout seul alors pourquoi suis-je ici entouré de monde ? Inconsciemment, j'étais terrorisé à la simple idée de parler de ma personne, pensant que tout le monde agirait comme ma mère qui semblait me haïr au point de me faire connaître la noirceur de la vie.

Frost me faisait revenir dans la réalité, tirant légèrement la manche de mon t-shirt, me retournant ainsi pour me retrouver face à lui, un malaise se faisait sentir. Il semblait d'autant plus inquiet qu'avant mon voyage dans mes songes. Un soupir se faisait entendre de ma part alors que mon regard partait loin, évitant ainsi le mien.

C'est rien... t'inquiète pas.

Il n'allait aucunement croire ce que je disais mais je ne savais pas comment parler ou m'exprimer, ni même mettre des mots dans ce que je ressentais.

© 2981 12289 0


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Frost
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thatsthespirit.forumactif.org/t361-i-m-not-jack
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mer 14 Mar - 21:20
Les signes de faiblesses étaient moindres, pourtant, en cet instant, Never laissait tomber les barrières sans parvenir à les rétablir totalement, qu’importe si sa présence gênait, le givré restait là, silencieux et ne jugeant aucunement. Il est témoin de cette détresse et ne peut rien si l’homme en face refuse de se confier, néanmoins, il ressent le besoin d’être là pour lui et le lui signale, obtenant un remerciement en retour, le faisant sourire légèrement. Il pose sa main ensuite, tirant doucement la manche du cadet qui tente de le rassurer au mieux malgré les yeux humides et cette bouille un peu trop triste à son goût. Le quotidien de Never n’avait pas l’air des plus attrayant, pour autant, Frost aurait cru qu’il s’en sortait et il aurait voulu le protéger au mieux, le voir heureux. Il échouait, mais il n’était pas contre réitérer et faire de son mieux en s’armant de patience pour que cette fois ça marche.

Il se mord la lèvre, le regard du garçon n’est pas posé sur lui, comme loin déjà de ce monde dans lequel leur existence était une énigme, plus que dans le premier dont ils n’avaient aucun souvenir. Il fait glisser sa main sur le poignet du timide, exerçant une légère pression tout en lui laissant la possibilité de retirer sa main aisément. « Comment veux-tu que je ne m’inquiète pas quand ton état est plus alarmant que jamais ? » il lui sourit malgré tout, tire doucement pour que le garçon fasse quelques pas en sa direction. Il n’ira pas jusqu’à l’étreindre s’il ne le veut pas, connaissant Never peu tactile, mais il en mourrait d’envie, comme si ce simple geste pouvait effacer toutes les peines qu’il endurait.

« Parfois, parler peut faire du bien, tu n’es pas obligé, mais tout garder pour soi c’est très dur et je parle en connaissance de cause. Et j’ai les épaules pour encaisser » dit-il, se voulant rassurant. Frost dans sa situation était bien plus vivant, plus heureux et s’il n’en découlait a priori rien de différent aux yeux des autres, il y avait des subtilités qui ne pouvaient tromper Never. Beaucoup trop observateur, beaucoup trop proche de lui pour ne pas le remarquer. Frost comptait sur cette complicité pour qu’il puisse lire cette vérité énoncée. Il était là pour lui, il pouvait tout lui dire, à ses yeux, Never n’était qu’un garçon perdu qui n’avait pas demandé son reste et méritait amplement de trouver son propre bonheur. Chacun en possède une forme différente, pour Frost, Never fait partie du sien. Il était donc incomplet, non pas par sa faute, mais par celle d’autres. Tant que son petit frère de cœur ne lui souriait pas, il considérait sa vie ici comme inachevée. Un but parmi les nombreux fixés, mais qui avait une importance toute particulière à ses yeux. « Never, c’est toi qui t’inquiète bien trop pour les autres, tu n’as vraiment pas envie d’une épaule sur laquelle t’appuyer ? Tu as l’air sur le point de tomber… »
Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mar 20 Mar - 13:52
RescueFrost & Never« Ne t'inquiète pas » Ce mot qui semblait plus être un mensonge qu'autre chose avait été dite par ma conscience qui ne supportait de ressentir la détresse que je subissais, essayant de recréer cette barrière qui avait été détruite. Je savais que mon interlocuteur n'allait me croire, mais je n'avais eut le choix, chose que je regrettais déjà alors qu'il se mordait la lèvre.

Je ne comprenais pas les raisons de son comportement, n'ayant aucune connaissance sur les sentiments que les autres pouvaient ressentir ou encore ne sachant pas comment les autres réfléchissaient, étant que trop dans mon monde et à l'écart pour étudier ce genre de chose. Habituellement seul, je me retrouvais avec Frost qui m'appliquait des pressions au niveau de mon poignet, mon regard se posant ainsi sur lui alors que mes yeux étaient ancré loin de lui.

Des mots qui me faisait espéré comme sombré, une signification que je haïssais plus, me démontrant que cette protection qui était mienne s'écroulait réellement, me laissant ainsi vulnérable face aux autres. Le givré de son surnom me souriait sûrement pour me réconforté mais je ne savais s'il se forçait ou non, me renfermant sur moi-même par la même occasion malgré que mes pas me rapproche de lui.

Il me parlait de nouveau, me conseillant comme il avait l'habitude de le faire mais ces mots me faisaient grimacer, me mordant inconsciemment la lèvre alors que mes yeux se baissaient à l'écho de ses paroles. Si seulement je pouvais parler de ce que je ressentais, de ces pensées noirs, cela serait idéal mais je ne le pouvais, n'ayant aucune envie de les emmerder ou de les blessés. Mes souvenirs me rendaient peureux, effrayé de perdre les personnes que je considérait comme importante pour moi, me rappelant de ces flashback où la solitude avait été mon domaine de prédilection, où l'entraide et la confiance n'était qu'éphémère. Pouvais-je vraiment leur faire vivre ou partager ce que je gardais dans mon cœur ? Allaient-ils disparaître comme ils sont arrivé ? Des questions qui me persécutait sans que je ne puisse y faire quelques choses.

Une autre larme coulait alors que je tentait de réparé cette barrière qui me manquait déjà, mais la dernière phrase du brun me stoppait dans ma tentative, relevant les yeux vers lui, sans pensé que sûrement mes sentiments pouvaient être lu par lui.

Une épaule.... ?

Ce n'est pas que je n'en avais pas mais je ne me sentais de donner mon fardeau à quelqu'un qui pourrait ne pas supporter cette partie sombre de ma personne. Je me devais de tout garder pour moi, m'auto détruisant pour protéger les autres, chose qui m'avait sembler être la meilleure idée mais il venait de réveiller en moi un espoir dont je ne voulais pas, ne voulant entraîner personne dans ma chute inévitable.

Je ne veux pas vous faire tomber avec moi....... Autant que je disparaisse seul.

Mes yeux se baissèrent de nouveau, regardant mon reflet dans l'eau, alors que ma phrase s'était finis dans un murmure, une voix éteinte tel un cadavre ambulant. Je n'avais plus force de lutter et j'espérais que Frost n'avait entendu la fin de ma sentence qui n'avait été mélanger avec un soupir las.
© 2981 12289 0


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Frost
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thatsthespirit.forumactif.org/t361-i-m-not-jack
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Lun 26 Mar - 21:09
La détresse du garçon déteignait presque sur Frost, mais elle ne l’atteignait pas autant que lui qui gardait la tête haute pour assurer qu’il pourrait tenir le choc. Quoi que ça puisse être, si Never en était venu à perdre autant goût à la vie qu’ils menaient dans ce monde, ce devait être assez grave pour qu’il s’en inquiète plus que de coutume. Never n’a jamais eu de chance selon le givré, ce n’était qu’en partie sa faute. Il savait bien que son tempérament, tout comme le sien ne plaisait pas à tous et difficile était de s’entendre avec la majorité des gens ici, il y en aurait sans doute deux ou trois pour contredire la mélodieuse symphonie de leur harmonie. Ils n’étaient pas là par hasard selon lui. Mais ils n’étaient peut-être pas choisis pour être ici, une sorte de jeu du hasard qui les réunissait et qui ne devrait pas en temps normal.

« Une épaule oui » une nouvelle larme qui avait roulé et ce regard baissé tandis qu’il lui laissait entendre qu’il voudrait mourir une seconde fois pour ne plus exister. Une révélation qui ne surpris pas le plus calme des deux, resserrant sa main sur le poignet du garçon comme pour s’assurer qu’il ne disparaitrait pas. Il ne le permettrait pas, même s’il n’avait aucun pouvoir, aucune alternative contre cela, mais il savait bien que si Never avait été capable ou que la solution à son problème (selon lui) lui avait été présenté, il n’aurait pas hésité à ce point. « Tu ne feras tombé personne, c’est moi qui décide de ce que je veux faire et je pense avoir les épaules pour encaisser ce que tu pourrais dire. Parfois, partager c’est se soulager d’une douleur et si ça ne l’anéantie pas, tu seras au moins compris d’une autre personne » le partage n’était pas simplement le lègue d’une partie de soi, c’était une partie de la confidence pour Frost qui ne tolérait pas de voir cette souffrance aussi violente dans le cœur de son protégé. Il soupire, rien ne sert de sourire, Never savait très bien qu’il n’en avait pas envie et il n’en était pas la cause, mais peut-être devait-il le préciser ? « Je n’aime pas te savoir comme ça et mon rôle à moi actuellement c’est de soulager un peu le poids que tu sembles porter seul, alors s’il te plait, ne te laisse pas écraser comme ça, tu n’es pas seul, loin de là et tant que je serais là, tu ne risques pas de l’être. Je suis assez têtu, je crois que tu en sais quelque chose » même si Frost était capable de douceur, le grand frère qu’était Frost à ses yeux était d’ordinaire beaucoup plus rentre dedans. Il ne lui avait pas montré ce côté-là, les circonstances sans doute et la compréhension rapide de ce caractère déjà brisé par le temps qui avait bien trop eu à faire à des rocks en étaient venu à ce que le plus vieux conclues un pacte silencieux : il n’allait pas le forcer, il ne le pourrait jamais, avec Never, malgré l’honnêteté des paroles et l’absence de filtres parfois, il y avait cette douceur presque timide, presque intime qui ne les quittait pas.

« Si tu penses que je ne suis pas capable, très bien, je peux comprendre, mais tu ne peux pas le dire avant de m’avoir laissé essayer » il l’avait un peu piégé et c’est plus ou moins fier qu’un micro sourire se dessinait au coin de sa lèvre tandis que sa main glissait contre celle du cadet pour la caresser gentiment. « Je ne te laisserais pas disparaître, parce qu’une partie de moi disparaîtrait avec toi, je t’apprécie bien trop pour permettre cela » Pour Frost, une âme n’était pas composée d’un seul morceau. Sa richesse se trouvait en ses attachements, positifs, négatifs, une mémoire qui était bien plus abstraite que tout ce qui pouvait gire autour d’eux. Une mémoire qu’il ne voulait pas perdre à nouveau, la récupérant peu à peu et s’en souciant seulement pour se conforter dans l’idée
Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Lun 23 Avr - 12:29
RescueFrost & NeverLa fatigue s'accumulait de plus en plus à force de laisser ces sentiments, d'ordinaire brimé à l'intérieur de mon être, faire surface sans que je ne puis faire quelque chose. Mon regard vagabondait sans aucune raison, remarquant à ce moment la posture de Frost qui semblait gardé la tête haute, sans comprendre pourquoi. Essayait-il de me faire comprendre qu'il voulait devenir cette épaule qui pourrait m'aider à m'en sortir ? L'idée en soit titillait mon esprit malgré la négation dont j faisais preuve à cet égard. L'envie de sortir des ténèbres était dors et déjà révolu, me haïssant ainsi d'avoir abandonné aussi vite.

Mes mots résonnèrent encore dans ma tête, cet appréhension de mourir une deuxième qui s'était mélangé aux larmes qui ne cessait de faire acte de présence sur mon faciale qui n'était que neutralité d'ordinaire. Je ne cessait de regarder l'eau de la piscine qui vaguait autour de nous, ressentant par la même occasion la prise de Frost au niveau de mon poignet d'autant plus forte qu'avant, me faisant ainsi lever les yeux vers lui.

Ses paroles me touchaient en bien et en mal. Le partage existait-il vraiment comme il le disait ? Cette vision des choses m'étaient totalement inconnu mais une once d'espoir naissait un peu plus que ma pseudo discussion avec le givré s'éternisait.

Comment peux-tu en être aussi sur ?

Avalant ma salive à la fin de mes dires, j'abandonnais à nouveau mon mutisme, laissant à mon tour le timbre de ma voix se faire entendre pour une question qui reflétait l'inconnu qu'était ses pensées. L'incompréhension de mon support quotidien devenait plus que pragmatique pour moi, n'étant tout bonnement pas apte à réfléchir au vue de mon état de cadavre ambulant.

Un soupir de la part de mon interlocuteur, je grimaçais à cet écoute, voyant ainsi son sourire disparaître. Il se forçait à sourire.. . La voix du givré se faisait de nouveau entendre, rendant mon regard fuyant à chaque syllabe qu'il m'était possible d'écouter, me sentant coupable de le rendre à ce point inquiet, qu'il ne cessait de répéter la même chose depuis le début.

Hn... Désolé..

Une simple excuse, seule réponse qui m'avait été possible de prononcer alors que la culpabilité me rongeait de l'intérieur. Je me retrouvais désormais à réfléchir si je pouvais de nouveau récréer ma barrière et réapprendre à accepter cette deuxième vie que l'on m'avait donner sans me demander mon avis, m'aillant permis de rencontrer ces deux personnes qui m'étaient plus cher qu'il n'y paraissait.

Une partie de toi disparaîtrait ?

L'incompréhension des dires du givré m'avait figer. Suite à ses mots, les neurones de mon cerveau se battait pour revoir mon jugement,tentant d’éclaircir cette phrase qui n'avait de sens pour moi. Restant ainsi pendant plusieurs minutes, un soupire venait d’apparaître, fermant par la même occasion mes yeux.

Hn.. je vais essayer..

Mes yeux restaient fermer, tentant de prendre contenance face à ma soudaine décision, laissant ma barrière se brisé encore plus de mon propre chef. Frost avait une part de vérité dans ces dires que je n'avais écouter que partiellement. Sans m'en rendre compte, je n'avais fait attention que ma décision me faisait trembler d'angoisse ou de peur.
© 2981 12289 0[/color]


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Frost
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://thatsthespirit.forumactif.org/t361-i-m-not-jack
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Mar 24 Avr - 14:36
Désespéré, c’est ce qui était venu à l’esprit de Frost quand Never affichait cet air complètement désemparé. Il lui donnait l’impression d’être plus qu’un être humain, un automate qui agissait en faisant fi de ses sentiments. Pourtant, ce qui le mettait dans cet état était forcément lié. Le brun acquiesce. « Parce que malgré les apparences, c’est le propre de l’homme d’avoir besoin de ses semblables. Seuls, nous ne sommes que l’ombre de nous-même, mais au contact d’autrui, l’interaction positive ou négative a une influence, nous anime de quelle que façon que ce soit. »

Une assurance qu’il ne pouvait renier, lui-même s’était senti vide en arrivant, puis avait trouvé ses raisons, infimes ou non de faire de son existence quelque chose. Il avait du mal à sourire, il se sentait peiné de voir son ami comme ça, mais il serait rassuré dès lors que ces paroles si graves se seront envolées. Le givré confia dans son égoïsme que voir Never partir serait perdre une partie de lui-même, ce qui était absolument vrai. Il ne pouvait pas imaginer une seconde sa vie sans avoir Never avec lui. Frost est un protecteur et il n’a pas réussi jusque-là à assumer son rôle, se sentant à la fois coupable et légèrement en colère, mêlé à cette tristesse qui avait pris le dessus, le plus vieux ne lâche pas le poignet de son cadet. « Tu es un ami précieux Never et si tu n’avais pas un minimum d’importance, je ne serais pas là à m’inquiéter » le sourire qu’il lui renvoya cette fois était sincère. Frost voyait cette détresse grandir et les tremblements du garçon étaient tels qu’il se mordit la lèvre. « Hey, si on sortait de là qu’on se séchait et qu’on allait prendre un chocolat bien chaud ? »

Vaine tentative, peut-être, mais à le voir si stressé, le brun se sentait défaillir. Etait-il à ce point incompétent ? Pourtant si fier et droit comme un i, le givré n’était pas une menace. Mais ses mots étaient peut-être durs et il ne s’en rendait pas compte. « Je ne suis sans doute pas le seul à qui tu manquerais et quoi que tu traverses, Never, tu ne seras jamais seul » bien qu’il n’en connaisse pas les raisons, il espérait maintenant que le plus jeune vienne à lui pour au moins se réconforter. Frost n’était pas délicat, mais il savait faire preuve de compassion et de raison, l’empêchant de déraper dans ses paroles le plus souvent. Il était ainsi fait que prendre soin des autres devenaient une seconde nature, contrastant avec la première d’origine, assez froide, stoïque. Mais pour lui, aussi doux et fragile, le givré ne pouvait être que tendresse et attentions. Il tire doucement sur ce poignet, l’entraine peu à peu hors de l’eau sans forcer, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Never
Peeves
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    Dim 17 Juin - 13:15
RescueFrost & NeverLes tremblements ne cessaient, étant bien trop préoccuper par cette soudaine résolution que j'avais pris suite au discours du givré qui se trouvait à mes cotés. Je ne comprenais ce qu'il disait, bien trop amoché par cet état dans lequel je me trouvait, ressemblant plus à la mort qu'à la vie. La visualisation de ce qu'il me disait était nulle voir inexistante malgré la bonne volonté.

Cette demande égoïste dont il m'avait part me glaçait le sang, à l'idée de les blessé plus que je ne le faisait d'ordinaire. Je n'avais fait qu'agir en tant qu'enfant mais comment pourrais-je agir autrement ? Cette vie est si différente de mon ancienne vie que je n'arrive à y croire. Cet homme en face de moi allait-il vraiment pouvoir supporter mon fardeau ? Et cette femme qui m'est cher ? Je n'en savais rien mais ma décision me rendait prisonnier de cette vie où l'effort allait être mon nouveau quotidien. Je peux le croire ? Je ne savais si Frost disait la vérité à mon propos mais une part de mon être le voulait, espérait que cela ne soit mon imagination qui me laissait espérer .

Hn... Ok...

Aucune réaction, me faisant de nouveau ressembler à ce robot où les sentiments n'existaient pas malgré un sourire sincère qui s'était installé sur mon visage. Cela faisait bien longtemps que cette image de neutralité n'avait pas disparu devant le givré qui m'était cher. Malgré mes tentatives pour arrêter de trembler, rien n'y faisait, trop habitué à ressentir cette solitude. La suite des paroles de Frost me faisait du bien et malgré que je soit au courant de cette vérité que venait de m'inculqué l'homme en face de moi.

Je me déplaçais doucement, tentant d'oublier les tremblement qui disparaissait petit à petit pour enfin sortir de cette place d'eau dans laquelle je m'étais retrouver tantôt. Mes yeux vagaient sans raison, avant de regarder Frost qui se trouver toujours dans cette piscine.

....Merci...et Désolé...

Des mots sincères qui me rendaient embarrassé, me forçant à détourner le regard en grattant la tête. Je n'avais pour habitude de dire ce genre de chose mais cela avait été naturel à ce moment de lui laisser entendre ça. Allait-il me pardonner de l'avoir inquiété ?

© 2981 12289 0


No one can stop meNo one else can see my sky
I can’t breathe, I can’t eat, I can’t sleep

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Re: Rescue - ft Frost    
Revenir en haut Aller en bas
 
Rescue - ft Frost
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» rescue
» Utilisation du Rescue
» Rescue
» Emma Frost [Terminée]
» NOEL - JACK FROST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Outside :: Gymnase :: Piscine-
Sauter vers: