Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mon corps est ta toile FT. Da Vinci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

PLUS D'INFORMATIONS
MessageSujet: Mon corps est ta toile FT. Da Vinci   Mer 9 Mai - 21:33

Ft Vivi

Mon corps est ta toile





Je me regardais dans le seul miroir figurant dans la pièce. Tantôt de face, tantôt de profil, je me trouvais toujours bien trop fin pour être source d’inspiration, pourtant Vinci ne cessait de me réclamer pour être son modèle. Comme à chaque fois, je finissais par céder et mon corps s’exposait à son regard envoûtant durant des heures. Chacune de mes articulations semblait passer au peigne fin, sans compter sur mes potentiels marques, grains de beauté ou autres que Vinci ne pouvait s’empêcher d’ajouter au tableau. Je soufflais malgré moi, tentant de demeurer sage et patient.
Le corps légèrement douloureux pour cause de natation je ne comprenais pas très bien ce que je faisais ici, pour le moment j’attendais juste une chose : l’artiste.
Tandis que j’errais dans l’atmosphère étrangement secrète de la chambre de mon ami, je relisais le mot qu’il semblait avoir griffonné à la hâte.

« Rendez-vous dans ma chambre en fin d’après-midi. Tenue habituelle pour la pose. »

Rien de bien excitant. Rien de bien étonnant, Vinci sommes toute. Je tapotais l’élastique de mon caleçon avant de replier le papier dans le creux de ma main avant de le ranger dans mes affaires.
Je fis de nouveau face à mon reflet, m’étirais avant de soupirer d’un air las. L’âme creuse que je semblais renfermer était vide de vie, un souffle glacial éveillait mon cœur chaque matin et même le plus chaud du soleil ne semblait prendre effet sur moi. L’été pouvait me calciner, l’hiver me geler, néanmoins c’était ce vide dans ma poitrine qui gagnait à chaque fois.
Mes phalanges effleurèrent mon torse laiteux. Ma paume se posa finalement non loin ou mon palpitant avait sa place ; il battait sagement. Alors pour mieux l’écouter je fermais les yeux. Bientôt il allait tambouriner fortement, gronder comme d’ordinaire lorsque Da Vinci allait paraître. C’était sans doute cela mon plus gros fardeau !
Poser pour lui, rire avec lui et finalement rêver de mille choses sans pour autant l’approcher davantage. Mes sentiments me faisaient honte, je ne pouvais que tenter de l’étouffer mais dès lors qu’il apparaissait avec son visage si séduisant je m’en trouvais comme transporter. Je l’aimais.
D’un rapide revers de main je balayais ses pensées qui me cuisaient le corps. Assis contre le mur, je guettais mon ami. Il savait se faire désirer … comme à chaque fois… et mois brave bête que j’étais, je l’attendais comme un chien fidèle dans son antre.



- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon corps est ta toile FT. Da Vinci
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corps de Marine 1940, Patrouilleurs A4, A5, A6, une image
» L'histoire du Corps de Marine
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» REPAS DE CORPS
» gommage pour le corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Archives :: Dead RP-
Sauter vers: