AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 First we met ft Soul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Éclat
avatar
✦ Messages : 17 ✦ Date d'inscription : 04/05/2018


Poltergeist
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: First we met ft Soul   Dim 13 Mai - 19:54
FIRST WE MET
Étrangement, j’étais surpris de ne rien avoir ressentis. La mort avait l’air d’être quelque chose d’effrayant – j’étais enfermé là, avec des personnes que je ne connaissais pas aussi vivantes que moi et entouré d’un semblant d’oligarchie mal organisée. En fait, ma première pensée avait été de me demander si je m’apprêtais à passer l’éternité avec des gens qui ne me ressemblaient pas. La réalité (tu ne crois pas si bien dire) m’avait vite rattrapé – ce n’était pas la vie, mais c’était tout comme. Le jour-même où j’étais arrivé, j’avais fait la connaissance d’un garçon plus grand que moi et j’avais tout de suite su que j’allais m’entendre avec lui.

En fait, je le considérais déjà comme mon meilleur ami. Note à moi-même : lui demander son nom la prochaine fois que je le croise.

La volonté de retrouver mes souvenirs avait rapidement disparu. Je ne voulais plus savoir qui j’étais avant, d’où je venais, ni même de quelle façon je me suis retrouvé ici… N’était-ce pas le moyen le plus réaliste de recommencer une nouvelle vie ? Le monde m’attend et moi, je l’attends aussi.

Mais quelque chose clochait. Tout ne pouvait pas être rose, et je l’avais vite remarqué lorsque, pour passer le temps, j’avais voulu en savoir plus sur cet endroit. Cet hôtel, ses alentours, et ce passé : j’avais presque l’impression d’étouffer si je me mettais à regarder autour de moi. Enfin, j’avais vite remarqué que mon inconscient refoulait les endroits clos (première nouvelle : j’allais devoir aller aux toilettes en laissant la porte ouverte) mais ici… Si immense, et pourtant ?

C’était en parti pour ça que j’avais décidé de me balader dehors, aujourd’hui. L’autre partie, c’était parce qu’on m’avait certifié l’existence de petites boules de poils fantômes plutôt mignonnes, et j’étais décidé à en trouver. On ne m’aurait pas menti, si ? Quoiqu’il en soit, personne ne semblait traîner aux alentours aujourd’hui. Le calme en devenait presque irritant. Toujours moins irritant d’être enfermé dans sa chambre à passer le temps à écrire noir sur blanc. Un souffle traverse la barrière de mes lèvres, et je me tourne face à l’hôtel dont je ne m’étais pas réellement éloigné. La seule chose que j’avais visité était ma chambre – je me demandais s’il y avait des endroits qui nous étaient interdit, et s’il était possible de les franchir. Peut-être cet hôtel nous cachait-il quelque chose ? En quelques secondes, j’avais retrouvé toute l’excitation que j’avais perdue. Alors que je m’approchais de l’hôtel presque trottinant, je m’arrête soudainement en voyant une boule rousse longer les murs de la bâtisse qu’elle contourne pour disparaître de mon champ de vision.

- Ce n’était pas un mensonge ! Hé !

Je regarde aux alentours le temps d’une microseconde et me mets à courir dans sa direction. J’étais à deux doigts… Je me mets rapidement à ralentir la cadence sous l’essoufflement, mais je continue mon chemin jusqu’à arriver au virage. Automatiquement, mes yeux scrutent le sol comme si l’animal aurait stoppé tout ses mouvements pour m’attendre – évidemment, il avait dû s’enfuir. N’importe qui aurait pu me dépasser. Mes mains rejoignent mes hanches, et je relève mes yeux qui sont aussitôt attirés par une silhouette près d’un arbre non loin de là. C’est sans hésiter que je m’approche pour me planter face à elle, et secouer ma main devant ses yeux.

- Salut ! Tu n’aurais pas vu… Euh… Une boule orange ? Enfin, elle était rousse, et je crois que c’était un animal. On m’a dit qu’il y en avait des super mignons ici, et je voulais vraiment le voir de mes propres yeux !

Aussitôt mon discours terminé, une pensée me vient en tête – et si on m’avait menti ? Ou joué un mauvais tour pour fêter mon arrivée ici. Je quitte son regard des yeux pour examiner à nouveau le sol, dans l’espoir de revoir à nouveau la boule.

- En fait, j’ai demandé à quelqu’un si on était les seuls ici, et on m’a dit qu’à part des êtres bien plus mignons que nous, il n’y avait rien…

J’étais sûr ce que j’avais vu. Et même si je le revoyais à nouveau, je n’allais sûrement jamais pouvoir voir à quel point c’est mignon : ça avait l’air beaucoup trop rapide pour moi. Je pose une main sur mon crâne puis relève mes yeux sur le garçon qui se tenait face à moi. Je ne lui avais pas laissé le temps de placer un mot.

- Moi c’est Éclat ! Je te le dis parce que j’ai rencontré un garçon avec qui je suis devenu ami et je n’ai pas pensé à lui demander son prénom, alors… Mais je crois que j’ai une bonne mémoire.

Un sourire apparaît sur mes lèvres, et je lui tends ma main.

- Enchanté !


Votre gagne-pain ne m’intéresse pas. Je veux savoir de quoi vous vous languissez et si vous osez rêver de rencontrer ce dont votre coeur se languit. Votre âge ne m’intéresse pas. Je veux savoir si vous accepterez de prendre le risque d’avoir l’air idiot pour l’amour, pour vos rêves, pour l’aventure d’être vivant. (⚡️) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas
 
First we met ft Soul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THAT'S THE SPIRIT! :: Outside :: Parc-
Sauter vers: